Covid-19 : Chaque jour, nos équipes vous informent via des News, des Dossiers ou par téléphone !

S'informer x

Accueil » Droit du Travail Salarié » Congés payés & spéciaux » Prendre ses congés payés » Actualités

Actualité Prendre ses congés payés

Congés payés : jusqu'au 31 mai 2020 pour les solder !

Par , Juriste Rédactrice web - Modifié le 09-03-2020

Congés payés : jusqu'au 31 mai 2020 pour les solder !

Tout salarié a droit à des jours de congés payés, peu importe son ancienneté, la durée de son contrat de travail, qu'il soit à temps plein ou à temps partiel. Votre employeur doit prendre toutes les mesures nécessaires pour vous permettre d'en bénéficier. D'ailleurs, vous avez jusqu'au 31 mai 2020 pour solder tous vos congés payés, sauf quelques exceptions !

À quelle date doit-on solder ses congés payés ?

Chaque salarié a droit à de 2,5 jours ouvrables de congés payés par mois de travail effectif chez le même employeur (1), soit 30 jours ouvrables pour une année complète de travail.

L'année complète est déterminée à partir d'une période de référence. Le début de celle-ci est fixé par accord d'entreprise ou d'établissement, ou à défaut, par une convention ou un accord de branche (2)

À défaut d'accord, le point de départ de la période de référence prise en compte pour le calcul du droit au congé est fixé au 1er juin de chaque année (3).

La période pour déterminer l'année complète court ainsi du 1er juin au 31 mai de l'année suivante.

31 mai 2020Date limite pour solder vos CP

Ainsi, les congés payés que vous avez acquis au cours de la période du 1er juin 2018 au 31 mai 2019 doivent être pris au plus tard le 31 mai 2020, sinon ils seront perdus.

Attention, dans certains cas particuliers, la période de référence est fixée du 1er avril au 31 mars de l'année en cours.

📌 Exemple :

C'est le cas pour les professions relevant du secteur de l'industrie et du commerce (4).

S'il vous reste des congés payés que vous ne souhaitez pas solder avant l'échéance fixée, vous pouvez négocier leur report sur l'année suivante avec votre employeur.

Vous devez obtenir son autorisation expresse (5). Ni l'employeur, ni le salarié ne peuvent en exiger le report sur l'année suivante.

💡 À retenir :

Votre employeur a l'obligation de vous permettre de prendre vos congés payés. À défaut il encourt des sanctions pénales et civiles (6).

Néanmoins, il est recommandé de ne pas attendre la dernière minute pour solder vos congés payés afin que votre employeur puisse organiser l'activité pendant votre absence.

📎 Pour connaître le solde de vos congés, regardez sur votre bulletin de paie. Le compteur de vos congés payés y figure certainement. Ceux acquis entre le 1er juin 2018 et le 31 mai 2019 seront inscrits sous la mention "CP N-1".

Vous n'avez pas pu prendre vos congés payés du fait de votre employeur ? Découvrez comment réagir dans l'actu suivante :

📰 Congés payés refusés : 5 infos pour réagir

Dans quels cas est-il possible de demander un report des congés payés ?

Certaines situations vous permettent d'en bénéficier, notamment, si vous avez été dans l'impossibilité de prendre vos congés en raison d'une absence liée à votre état de santé, à une grossesse ou à une adoption, ou lorsque la durée de votre temps de travail est annualisée.

Les salariés de retour de congé maternité ou d'un congé d'adoption ont droit à leur congé payé annuel, quelle que soit la période de congé payé retenue pour le personnel de l'entreprise (7).

Par ailleurs, vous ne perdez pas le bénéfice de vos congés payés quand bien même votre congé maternité s'étendrait au-delà de la période légale ou conventionnelle de prise des congés (8).

Si vous n'avez pas pu prendre vos congés payés pendant l'année de prise des congés en raison d'un arrêt maladie. Que votre absence soit liée à une maladie professionnelle ou non, ou à un accident du travail, vous pourrez les prendre à votre retour d'arrêt, même si cette période est expirée (9).

Vous êtes en maladie et n'allez pas pouvoir prendre vos congés payés acquis d'ici le 31 mai 2020 ? L'article qui suit va vous intéresser !

📰 Congés payés et maladie : bénéficiez du report de vos vacances !

Lorsque la durée du travail d'un salarié est décomptée à l'année, une convention ou un accord d'entreprise, ou à défaut, une convention ou un accord de branche peut prévoir que les congés ouverts au titre de l'année de référence peuvent faire l'objet d'un report.

En cas d'annualisation du temps de travail, le report de vos congés peut être effectué jusqu'au 31 décembre de l'année suivant celle pendant laquelle la période de prise de ces congés a débuté (10).

Vous aimerez aussi cet article : L'employeur peut-il imposer de poser des congés pendant le confinement ?

Calculer et poser ses congés payés, le résumé en vidéo


Références :
(1) Article L3141-3 du Code du travail
(2) Article L3141-10 du Code du travail
(3) Article R3141-4 du Code du travail
(4) Articles L3141-32 et R3141-4 du Code du travail
(5) Cass. Soc, 9 janvier 2013, n°11-21758

(6) Article R3143-1 du Code du travail et Cass. Soc, 13 juin 2012, n°11-10929
(7) Article L3141-2 du Code du travail
(8) Cass. Soc, 2 juin 2004, n°02-42405
(9) Cass. Soc, 24 février 2009, n°07-44488 et CJCE, 20 janvier 2009, C-350/06 et C-520/06

(10) Article L3141-22 du Code du travail

Vous avez besoin d'un conseil d'avocat pour Prendre ses congés payés ?

3 avocats vous proposent, sous 48h, un RDV en cabinet

Envoyer votre demande

Commenter cet article




Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet

Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

Ne passez pas à coté de l'actualité juridique

Recevez gratuitement notre Newsletter !

Toutes les nouveautés juridiques décryptées par nos équipes, rédigées en langage simple dans tous les domaines de droits !

Personnalisez votre Newsletter :

Simplicité et transparence avec Juritravail en savoir plus

Nous ne commercialisons pas vos adresses emails à un tiers. Nous conservons vos informations personnelles uniquement pour vous adresser des contenus et services que vous avez demandés et qui vous intéressent. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment depuis les mails que vous allez recevoir.

Votre inscription a bien été prise en compte !

Vous recevrez bientôt des nouvelles de nous par email.

Pour connaitre et exercer vos droits relatifs à l'utilisation de vos données, consultez notre  Charte sur la protection des données personnelles ou contactez-nous à l'adresse suivante : dpo@juritravail.com.

Publicité