Accueil » Droit du Travail Salarié » Licenciement & Rupture conventionnelle » Licenciement : Motifs et Procédures » Licenciement pour Motif Personnel » Licenciement pour faute grave ou lourde : tous vos droits » Faute Grave ou Lourde : que faire en cas de licenciement ?

Faute Grave ou Lourde : que faire en cas de licenciement ?

Licenciement pour faute grave ou lourde : vérifier sa validité

Aperçu du dossier Voir un aperçu

Garanti à jour - Rédigé par des juristes

4.2 (12 avis)

Au cours de  votre carrière professionnelle, vous êtes susceptible de commettre une faute d'une telle gravité que celle-ci peut justifier votre licenciement. Que ce soit un licenciement pour faute grave ou pour faute lourde, l'employeur a l'obligation de respecter une procédure bien précise. Tout manquement, même minime, peut entraîner l'annulation du licenciement et/ou l'octroi de dommages et intérêts au salarié, du fait de l'irrégularité de la procédure. Vérifiez sans plus attendre la validité de votre licenciement.


Les notions clés abordées dans ce dossier :

  • Types de faute
  • Licenciement pour faute grave
  • Licenciement pour faute lourde
  • Licenciement abusif
  • Gravité de la faute
  • Recours
  • Exemples de fautes graves
  • Exemples de fautes lourdes
  • Congés payés
  • Chômage

Dans quels cas utiliser ce dossier ?

La réalité de la faute que vous avez commise n'est pas établie ? L'intention de nuire n'est pas démontrée ? Votre employeur n'a pas respecté toutes les étapes de la procédure de licenciement ? Votre employeur a tardé à vous licencier ? Ce n’est pas vous qui avez commis la faute ou rien ne prouve que vous êtes l’auteur des faits qui vous sont reprochés ? Vous avez déjà été sanctionné pour le même fait ? Vous avez beaucoup d’ancienneté dans l’entreprise et vous n’avez jamais fait l’objet d’une sanction, cela peut-il atténuer la gravité de la faute ?

Dans toutes ces situations (dont la liste n'est pas exhaustive), vous avez légitimement le droit de vous poser la question : suis-je victime d'un licenciement abusif ? Que faire en cas de licenciement pour faute grave ou pour faute lourde ? Pour le savoir, vous devez impérativement être en mesure de qualifier la gravité de votre faute et vérifier que la procédure de licenciement dont vous faite l'objet est régulière.

Vous souhaitez savoir si des irrégularités existent dans la lettre de notification de licenciement qui vous a été envoyée, si les motifs invoqués sont valables, si un préavis devait être respecté, si vous conservez vos droits à congés payés, si l'indemnité qui vous a été versée était bien calculée et si vous pouvez former un recours contre cette décision de licenciement.

Contenu du dossier :

Ce dossier vous permet d'identifier vos chances de gagner un procès pour licenciement sans cause réelle et sérieuse et d'obtenir des indemnités pour rupture abusive de votre contrat de travail. Nous aborderons les notions suivantes :

  • différents types de faute ;
  • licenciement pour faute grave ou pour faute lourde (exemple, jurisprudence) ;
  • sanction disciplinaire et mise à pied conservatoire ;
  • convocation à l'entretien préalable ;
  • contenu de la convocation ;
  • déroulement de l'entretien ;
  • contenu de l'entretien ;
  • preuve du contenu de l'entretien ;
  • notification du licenciement ;
  • irrégularité du licenciement.

Télécharger le dossier

Le mot de l'auteur

18/03/2016

Depuis la décision du Conseil Constitutionnel du 2 mars 2016, le salarié licencié pour faute lourde a droit à une indemnité de congés payés.

Alexandra Marion Juriste Rédactrice web

  • 184 Articles publiés
  • 36 Documents rédigés

La question du moment

J’ai été licencié. Mon nouvel employeur peut il se renseigner sur le motif de mon licenciement ?

La réponse

Les questions posées par le recruteur doivent avoir pour finalité d'apprécier la capacité du salarié à occuper l'emploi proposé ou ses aptitudes professionnelles, et présenter un lien direct et nécessaire avec l'emploi proposé ou ses aptitudes professionnelles (1).

Elles ne doivent pas concerner la vie privée du salarié.

En conséquence, l'ancien employeur commettrait une faute s'il venait à divulguer auprès du nouvel employeur les circonstances de la rupture du contrat de travail. Une telle mention ne figure d'ailleurs pas sur le certificat de travail.

De la même façon, l'ancien employeur ne peut pas révéler au nouvel employeur qu'une action prud'homale est en cours. C'est un manquement à son obligation de discrétion.

En outre, les motifs d'un précédent licenciement ne peuvent être invoqués à l'appui d'une quelconque sanction dans le cadre de l'exécution du nouvel emploi dans la mesure où ils relèvent de la vie privée du salarié.

Dans ce type de litige, la difficulté provient surtout du domaine de la preuve.

Plan détaillé du dossier

36 Questions Essentielles

Voir les autres questions essentielles

429 Avis des juges

Voir les autres avis des juges

Télécharger le dossier


Avis des internautes sur : Licenciement pour faute grave ou lourde : vérifier sa validité

4.2 Note moyenne sur 12 avis

  • 5 Par Le 10-03-2017
  • 4 Par Le 26-03-2016
    simple et rapide
  • 3 Par Le 13-01-2016
    je suis satisfait en partie certain points manquent de précisions
  • 5 Par Le 03-09-2015
    Commande reçu dans les délais contenu complet
  • 5 Par Le 09-07-2015
    J'ai trouvé tout ce que je cherchai calcul des indemnités articles et jugements en cassation correspondant a mon cas personnel
  • 4 Par Le 27-06-2015
    satisfaite,le fait d avoir en plus beaucoup d exemples et les décisions des juges dans chaque cas aident énormément a mieux comprendre,cela m a permis de bien avancer

Voir tous les avis

30 000 professionnels MyBestPro disponibles sur :


© 2003 - 2017 JuriTravail tous droits réservés