Accueil » Droit du Travail Salarié » Retraite, préretraite » Calcul de la Retraite

Calcul de la Retraite

Calculer votre retraite

Votre départ à la retraite approche et vous vous demandez à combien s’élèvera le montant de votre pension de retraite. Nous vous aidons à la calculer.

Lire la suite

Les notions clés abordées dans ce dossier :

  • Calculer sa retraite (de base et complémentaire)
  • Majoration de pension
  • Point de retraite
  • Durée de cotisation nécessaire

Plan détaillé du dossier

65 Questions Essentielles

Voir les autres questions essentielles

Télécharger le dossier

Le mot de l'auteur

16/06/2016

t

Rédaction Juritravail Juriste rédacteur web

  • 75 Articles publiés
  • 85 Documents rédigés

La question du moment

Une convention collective, un accord ou le contrat de travail peuvent-ils prévoir une mise à la retraite automatique ?

La réponse

La mise à la retraite s'entend de la possibilité donnée à l'employeur de rompre le contrat de travail d'un salarié ayant atteint un certain âge.

Sont nulles toutes stipulations d'une convention ou d'un accord collectif de travail et d'un contrat de travail (clauses appelées clause couperet ou clause guillotine) prévoyant une rupture de plein droit du contrat de travail d'un salarié en raison de son âge ou du fait qu'il serait en droit de bénéficier d'une pension de vieillesse (1).

Toutefois, le salarié peut être mis à la retraite lorsqu'il atteint l'âge d'ouverture du droit à une pension de retraite augmenté de 5 années (2).

Une stricte procédure doit être respectée.

3 mois avant la date à laquelle le salarié atteint l'âge légal augmenté de 5 années (entre 65 et 67 ans selon la date de naissance du salarié), l'employeur interroge par écrit le salarié sur son intention de quitter volontairement l'entreprise pour bénéficier d'une pension de vieillesse (3).

Le salarié doit répondre à son employeur dans un délai d'un mois.

En cas de réponse négative du salarié dans un délai d'un mois à compter de la date à laquelle l'employeur l'a interrogé ou à défaut d'avoir respecté cette obligation, l'employeur ne peut en aucun cas mettre le salarié à la retraite pendant l'année qui suit la date à laquelle il a atteint l'âge de la retraite à taux plein automatique.

La même procédure est applicable chaque année jusqu'au 69ème anniversaire du salarié.

Si le salarié accepte de quitter volontairement l'entreprise, l'employeur peut le mettre à la retraite.

Lorsque le salarié atteint l'âge de 70 ans, il peut être mis d'office à la retraite par son employeur, sans avoir à donner son accord.


Avis des internautes sur : Calculer votre retraite

5.0 Note moyenne sur 1 avis

  • 5 Par Le 18-09-2016
    réponses claires ,précises ,bien actualisées,tarif très inreressant,

30 000 professionnels MyBestPro disponibles sur :


© 2003 - 2018 JuriTravail tous droits réservés