Accueil » Droit du Travail Salarié » Salaire & Rémunération 2019 » Salaire, Primes et Frais Professionnels » Primes : comment bien négocier une prime exceptionnelle ? » Actualités

Actualité Primes : comment bien négocier une prime exceptionnelle ?

Les 10 CC les plus généreuses en matière de primes

Par , Juriste Rédactrice web - Modifié le 18-10-2019

 Les 10 CC les plus généreuses en matière de primes

Votre convention collective peut prévoir de nombreux avantages.  Primes de vacances, d'ancienneté, de naissance ou encore de treizième mois, sont autant de moyens non négligeables d'augmenter votre rémunération. Connaissez-vous les secteurs qui accordent les primes les plus généreuses à leurs salariés ? Découvrez-les vite afin de mieux connaître vos droits !

Si vous ne relevez pas de l'un des secteurs d'activité suivants, vous avez quand même la possibilité de négocier une prime ou un avantage en nature pour compléter votre rémunération.

1. métallurgie - région parisienne

Vous travaillez dans le secteur de la métallurgie en région parisienne depuis plusieurs années ?

Si vous avez au minimum 3 ans d'ancienneté, la convention collective vous permet de bénéficier d'une prime d'ancienneté :

  • 3% de votre salaire après 3 ans d'ancienneté ;
  • 4% après 4 ans d'ancienneté ;
  • 5% après 5 ans d'ancienneté ;
  • et ainsi de suite jusqu'à un maximum de 15% après 15 ans d'ancienneté.

2. Commerce de détail et de gros à prédominance alimentaire

Les salariés qui relèvent de la convention collective de détail et de gros à prédominance alimentaire bénéficient d'une prime annuelle, à condition :

  • d'avoir un an d'ancienneté dans l'entreprise au moment du versement ;
  • être titulaire d'un contrat de travail en vigueur au moment du versement. : les salariés dont le contrat de travail n'est pas suspendu depuis plus de 1 an au moment du versement répondent à cette condition.

Le montant de la prime est égal à 100 % du salaire forfaitaire mensuel de novembre (heures supplémentaires exceptionnelles exclues). Néanmoins, la prime pourra être versée au prorata de votre temps de présence.

3. Immobilier

Dans le secteur de l'immobilier, les salariés pouvant justifier de la remise du diplôme de la médaille d'honneur du travail, peuvent recevoir une prime.

Cette gratification correspond au salaire global brut mensuel contractuel acquis à la date de la cérémonie de remise officielle de la médaille d'honneur du travail par l'administration.

1 moisde salaire

Pour les salariés dont les commissions constituent un élément contractuel de rémunération, elle sera égale à 1/13 de la rémunération contractuelle perçue pendant les 12 mois précédant l'ouverture du droit, dans la limite des règles d'exonération des cotisations sociales liées à ce versement.

Ainsi, cette gratification correspondra à 1 mois de salaire et elle sera acquise au salarié qui justifiera de 20, 30, 35 ou 40 années de service dans l'entreprise.

Toutefois, le salarié qui aura, dans l'entreprise, une ancienneté de service moindre percevra cette prime au prorata de ses années de service dans ladite entreprise.

📌 Exemple :

José justifie d'une ancienneté de 12 ans dans l'entreprise. Il percevra donc 12/20 de la prime lors de la remise de sa médaille d'argent (20 ans de service).

Info pratique :

Vous devez communiquer à l'employeur une copie de l'arrêté préfectoral fixant la liste nominative des attributions de la médaille d'honneur du travail et justifiant ainsi de votre qualité d'attributaire de la médaille d'honneur du travail.

Vous souhaitez connaître les autres avantages prévus par votre convention collective ?

4. Boulangerie pâtisserie

Tout salarié régulièrement embauché, et qui vient pour travailler à l'heure convenue du début du travail, percevra, s'il se trouve décommandé à ce moment précis, une indemnité dite indemnité de "chou blanc ".


5. Banque

Tout salarié en activité reçoit, une prime de diplôme à l'obtention du BP Banque, de l'ITB ou du CESB.

jusqu'à 1.700 EURde prime

Pour prendre en compte également les efforts de formation, les salariés en activité ( hors contrats d'apprentissage et de professionnalisation) reçoivent également cette prime, lorsqu'ils obtiennent par la voie de la formation professionnelle continue :

  • le BTS Banque ;
  • la licence professionnelle bancaire ;
  • les diplômes professionnels délivrés par le CFPB pour le cycle de professionnalisation certifié " Conseiller clientèle de professionnels ” et pour le cycle de développement professionnel certifié " Conseiller patrimonial agence".
Son montant est de :
  • 1.450 euros pour le BP banque ;
  • 1.900 euros pour l'ITB ;
  • 1.600 euros pour le BTS banque ;
  • 1.700 euros pour la licence professionnelle bancaire.


6. Journalisme

Les journalistes bénéficient d'une prime d'ancienneté. Les barèmes minima des traitements sont majorés de la manière suivante :

Ancienneté

Dans la profession

Dans l'entreprise
5 ans 3% 2%
10 ans 6% 4%
15 ans 9% 6%
20 ans 11% 9%

7. Bureaux d'études techniques, cabinets d'ingénieurs-conseils et sociétés de conseils (Syntec-Cinov)

L'ensemble des salariés bénéficient d'une prime de vacances d'un montant au moins égal à 10% de la masse globale des indemnités de congés payés constatés au 31 mai.

Toutes primes ou gratifications versées en cours d'année à divers titres et quelle qu'en soit la nature peuvent être considérées comme primes de vacances à condition :

  • qu'elles soient au moins égales à 10% de la masse globale des indemnités de congés payés ;
  • et qu'une partie soit versée pendant la période située entre le 1er mai et le 31 octobre.

8. Sociétés d'assurance

Les salariés non-cadres (c'est-à-dire ceux relevant des classes 1,2,3 et 4) bénéficient d'une prime d'expérience dès lors qu'ils justifient d'une présence effective de 3 ans dans l'entreprise.

Cette prime, en relation avec l'évolution de carrière, vise à récompenser les acquis d'expérience découlant de l'exercice d'une même fonction ou de fonctions de niveau analogue et est versée mensuellement.

1%de la rémunération minimale annuelle

Le montant annuel de la prime d'expérience correspond, par année de présence effective dans l'entreprise, à 1 % de la rémunération minimale annuelle dans la limite de :

  • 5 années de présence pour les salariés exerçant des fonctions de classe 4 ;
  • 10 années de présence pour ceux de classe 3 ;
  • 15 années de présence pour ceux de classe 2 ;
  • 20 années pour ceux de classe 1.

📌 Exemples :

Marie occupe un emploi classe 3 depuis 15 ans dans l'entreprise. Le montant de sa prime d'expérience sera égal à 10% de sa rémunération minimale annuelle.

Paul occupe un emploi classe 4 depuis 6 ans dans l'entreprise, le montant de sa prime d'expérience sera égal à 5% de sa rémunération minimale annuelle.

Bernard occupe un emploi classe 1 depuis 18 ans dans l'entreprise, le montant de sa prime d'expérience sera égal à 18% de sa rémunération minimale annuelle.

9. Restauration rapide

Une prime annuelle conventionnelle peut être versée à tous les salariés, quel que soit leur contrat et leur statut sous réserve de satisfaire à la double condition :

  • de justifier de 1 an d'ancienneté continue dans l'entreprise ;
  • et d'être inscrit à l'effectif.

Cette double condition s'apprécie au jour du versement de ladite prime.

Jusqu'à 370 EURde prime

Le montant de la prime annuelle conventionnelle, lié à l'ancienneté continue du salarié dans l'entreprise, est fixé pour un salarié à temps plein comme suit :

  • 170 EUR entre 1 an à moins de 3 ans d'ancienneté ;
  • 200 EUR entre 3 ans à moins de 5 ans d'ancienneté ;
  • 270 EUR entre 5 ans à moins de 10 ans d'ancienneté ;
  • 370 EUR à partir de 10 ans d'ancienneté.

Pour les salariés à temps partiel, le montant sera calculé au prorata de leur temps de travail contractuel.

10. Hôtels, cafés, restaurants

Les salariés exerçant pendant plus de 1 mois une fonction de tuteur auprès d'un salarié en contrat de professionnalisation reçoivent une prime de tutorat.

Elle est égale à 2% du salaire de base calculé au mois (hors avantage en  nature) dans la limite de 12 mois.


Pour aller plus loin


Vous avez besoin d'un conseil d'avocat pour Primes : comment bien négocier une prime exceptionnelle ? ?

3 avocats vous proposent, sous 48h, un RDV en cabinet

Envoyer votre demande

Commenter cet article




Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet

Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

Ne passez pas à coté de l'actualité juridique

Recevez gratuitement notre Newsletter !

Toutes les nouveautés juridiques décryptées par notre équipe de juristes et d'avocats, rédigées en langage simple dans tous les domaines de droits !

Personnalisez votre Newsletter :

Simplicité et transparence avec Juritravail en savoir plus

Nous ne commercialisons pas vos adresses emails à un tiers. Nous conservons vos informations personnelles uniquement pour vous adresser des contenus et services que vous avez demandés et qui vous intéressent. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment depuis les mails que vous allez recevoir.

Votre inscription a bien été prise en compte !

Vous recevrez bientôt des nouvelles de nous par email.

Pour connaitre et exercer vos droits relatifs à l'utilisation de vos données, consultez notre  Charte sur la protection des données personnelles ou contactez-nous à l'adresse suivante : dpo@juritravail.com.

Publicité



30 000 professionnels MyBestPro disponibles sur :


© 2003 - 2019 JuriTravail tous droits réservés