illustration logo

Les conséquences fiscales d'une transformation de société

illustration aperçu dossier

Les conséquences fiscales d'une transformation de société

Droit fiscal

Professionnel

photo de Constance Delannoy

Rédigé par Constance Delannoy

Mis à jour le 05 novembre 2021


Transformation de la société et régime fiscal

Au cours de sa vie, votre société est amenée à se transformer. Changement d'objet social, ajout d'une activité ou encore modification de la forme sociale ; ces transformations vous questionnent.

Qu’en est-il du
régime fiscal de votre entreprise ? Faut-il le modifier ? Quelles conséquences cela va-t-il avoir sur votre fiscalité ? Quel régime choisir : l’impôt sur le revenu (IR) ou limpôt sur les sociétés (IS) ? Un choix...

Lire la suite

Transformation de la société et régime fiscal

Au cours de sa vie, votre société est amenée à se transformer. Changement d'objet social, ajout d'une activité ou encore modification de la forme sociale ; ces transformations vous questionnent.

Qu’en est-il du
régime fiscal de votre entreprise ? Faut-il le modifier ? Quelles conséquences cela va-t-il avoir sur votre fiscalité ? Quel régime choisir : l’impôt sur le revenu (IR) ou limpôt sur les sociétés (IS) ? Un choix est-il toujours possible ?

Nous vous aidons à répondre à toutes ces interrogations.

18,00€ TTC


illustration people

Rédigé par un juriste

illustration prêt à l'emploi

Prêt à l’emploi

illustration telechargement immédiat

Téléchargement immédiat


illustration-question

Nos juristes experts vous accompagnent au quotidien

Gagnez du temps et en sérénité, nous répondons à vos questions dans tous les domaines de droit.

Découvrir notre assistance juridique

Le droit plus simple au quotidien

Dans quel cas utiliser ce dossier ?

Vous êtes chef d’entreprise ou entrepreneur ? La transformation de votre société peut avoir un impact important sur votre fiscalité.

Si le régime fiscal est défini dès la création de votre entreprise, la transformation de cette dernière peut avoir des conséquences sur ce régime. En fonction du type de structure, le changement peut être
obligatoire. Dans d’autres cas, cela résulte d’un choix de votre part.

Comment choisir ? Quelle différence entre le régime de l’IR et celui de l’IS ? 

Nous vous aidons à comprendre le mécanisme de transformation d’une société, selon les motifs. De plus, vous trouverez dans ce dossier les réponses quant aux conséquences qu’un changement de régime fiscal peut engendrer pour votre fiscalité. Enfin, un tableau récapitulatif des choix possibles entre IR et IS en fonction du type de société vous est proposé.

Contenu du dossier

Ce dossier contient les éléments dont vous avez besoin pour appréhender la transformation de votre entreprise :

  • différence entre l’IR et l’IS

  • les conséquence du changement d’objet social ou d’activité réelle d'une société ;

  • les conséquences d’un changement de régime fiscal ; 

  • les cas dans lesquels un changement de régime fiscal est obligatoire

  • les cas dans lesquels un changement de régime fiscal n’est pas obligatoire ;

  • le sort des réserves et des déficits en cas de changement de régime fiscal ;

  • un tableau récapitulatif en fonction du type de structure ;

  • etc.

2 documents compris avec ce dossier :

Les notions clés abordées dans ce dossier :

Illustration dossier
icône case à cocher

Régime fiscal

icône case à cocher

Transformation société

icône case à cocher

IR

icône case à cocher

Changement de régime fiscal

icône case à cocher

Impôt sur le revenu

icône case à cocher

IS

icône case à cocher

Fiscalité

icône case à cocher

Impôt sur les sociétés

icône case à cocher

Conséquences fiscales

Le plan du dossier

  • Une transformation de société entraîne-t-elle automatiquement un changement de régime fiscal ?

  • A quoi correspond l’impôt sur les sociétés (IS) ?

  • A quoi correspond l’impôt sur le revenu (IR) ?

  • Sous le régime de l’IR, quelles seront les conséquences sur les revenus de l'entrepreneur ?

  • Quelle conséquence a le changement d’objet ou d’activité réelle d'une société ?

  • Quelles sont les conséquences d'un changement de régime fiscal ?

  • S’agit-il d’une cessation d’activité lorsqu’une société ajoute une activité nouvelle à son activité première ?

  • Quelles sont les conséquences du passage de l’imposition à l’impôt sur les sociétés à l’imposition à l’impôt sur le revenu ?

  • Quelles sont les conséquences du passage à l’impôt sur les sociétés en matière de droits d’enregistrement pour les immeubles et fonds de commerce ?

  • Quel est le sort des réserves lorsqu’une société passe de l’imposition à l’impôt sur le revenu à l’imposition à l’impôt sur les sociétés ?

  • Quel est le sort des déficits en cas de passage de l’imposition à l’impôt sur le revenu à l’imposition à l’impôt sur les sociétés ?

  • Que se passe-t-il lorsqu'une EURL décide d'opter pour l’impôt sur les sociétés ?

  • Quelles sont les conséquences de la transformation d’une entreprise individuelle en société en matière de droit d’enregistrement ?

  • Quelles sont les conséquences de la transformation d’une entreprise individuelle en société en matière de d’impôt sur les sociétés ?

Ce dossier contient également

fiche-express

1 Fiche express

La question du moment

Une transformation de société entraîne-t-elle automatiquement un changement de régime fiscal ?

Une transformation de société n'entraîne pas automatiquement un changement de régime fiscal.

On entend par transformation de société la modification de sa forme juridique. Il est possible de changer de forme juridique en conservant son régime fiscal. Tel est le cas notamment pour la modification d'une société civile immobilière (SCI), soumise au régime des sociétés de personne (impôt sur le revenu), à une société à responsabilité limitée de famille (SARL), soumise au même régime fiscal.

A noter : la seule transformation d'une société sans changement du régime fiscal n'a aucune incidence fiscale, excepté lorsqu'il s'agit de la conversion d'une société de capitaux en groupement d'intérêt économique (GIE) (1).

Les sociétés de capitaux sont :

  • les sociétés anonymes (SA) ;
  • les sociétés à responsabilité limitée (SARL ou EURL) ;
  • les sociétés par actions simplifiées (SAS ou SASU) ;
  • les sociétés en commandite par actions (SCA) ;
  • les sociétés de coopératives.

Le cas échéant, cette transformation emporte les conséquences d'une cessation d'activitéCelle-ci entraîne l'imposition immédiate :

  • des bénéfices d'exploitation non encore taxés ;
  • des bénéfices en sursis d'imposition ;
  • des plus-values latentes incluses dans l'actif social. 
A noter : la transformation d'une société sans création d'une personne morale nouvelle donne lieu à un droit d'enregistrement fixe de 125 euros (2).

Le mot de l'auteur

Le 05/11/2021

Si la question du régime de l'imposition se pose la plupart du temps au moment de la création de la société, une modification du régime fiscal peut s'effectuer dans certains cas, par exemple la transformation de l'entreprise. Ce dossier traite des conséquences fiscales qu'un tel changement peut engendrer.

illustration-question-juridique

Une question vous trotte dans la tête ?

Testez gratuitement notre abonnement en posant votre question
à nos juristes. On vous répond en moins de 48 h !

Pour aller plus loin

Nos actualités sur le thème Fiscalité d'une Transformation de Société ou d'entreprise

Par Arnaud SOTON le 27/04/2021 • 949 vues

L’article 40 de la loi de finances pour 2019 a aménagé sur plusieurs points le dispositif Dutreil qui permet de bénéficier d’une exonération partielle de droits de donation ou de succession ...


Par Patrick LINGIBE le 21/11/2019 • 1092 vues

Lorsque la société bénéficiaire d’un apport de titres placé sous le régime du sursis d’impo...


Par Laurent ISAL le 09/05/2017 • 819 vues

Le non-respect de l’article L 225-204 du Code de commerce sur l’établissement et la communica...


Par Jacques-Henri AUCHE le 01/02/2016 • 1136 vues

La Cour de justice de l&rsquoeuropéenne (CJUE) a rendu un arrêt le 5 mars 2015 par lequel elle ...


Voir toutes les actualités

20 ans que l’on accompagne
les professionnels

Une équipe de 50 juristes
bac +5 et 700 avocats

Tous les droits adressés : droit social, droit fiscal, droit des sociétés...

+ 3 000 abonnés pros qui utilisent nos services

Ils partagent leurs expériences