Modèle de convocation à un entretien préalable à sanction disciplinaire

illustration aperçu lettre.png

Modèle de lettre : Modèle de convocation à un entretien préalable à sanction disciplinaire

Photo de Alice Lachaise

Rédigé par Alice Lachaise

Mis à jour le vendredi 8 mars 2024

28257 utilisateurs ont déjà consulté ce modèle de lettre

Votre salarié a commis une faute que vous souhaitez sanctionner ? S'il s'agit d'une sanction lourde (mise à pied disciplinaire, mutation disciplinaire ou rétrogradation disciplinaire), vous devez le convoquer à un entretien préalable. Découvrez notre modèle de lettre de convocation à entretien préalable à une sanction disciplinaire, prêt à l'emploi.... Lire la suite

4,80€ TTC

illustration people

Rédigé par un juriste

illustration prêt à l'emploi

Prêt à l’emploi

illustration telechargement immédiat

Téléchargement immédiat

En bref

Vous reprochez à votre salarié certains faits que vous estimez fautifs. Vous envisagez de prononcer à son encontre une sanction disciplinaire lourde (mais pas de le licencier). Pour ce faire, vous le convoquez à un entretien préalable afin de l'en informer, lui préciser le motif de l’éventuelle sanction et recueillir ses explications.

Utilisez notre modèle de convocation à entretien préalable à sanction disciplinaire, pour vous faire gagner du temps.

La recommandation de l'auteur

Envoyez cette convocation dans les 2 mois suivant la date à laquelle vous avez eu connaissance des faits fautifs. 

Il est important de vérifier, dans votre convention collective ou dans votre règlement intérieur, si une procédure spécifique est prévue pour les sanctions disciplinaires. Si tel est le cas, cette procédure doit être suivie.

⚠ Ce modèle de lettre ne doit pas être utilisé si la sanction envisagée est un licenciement. Si vous souhaitez convoquer un salarié à un entretien préalable au licenciement disciplinaire, trouvez le modèle qu'il vous faut dans notre dossier dédié : Licenciement disciplinaire d'un salarié  : procédure, coût & modèle de lettres-types.

Ce que dit la loi

L'employeur qui envisage de prononcer une sanction disciplinaire à l’encontre d’un salarié, doit le convoquer à un entretien préalable (article L1332-2 du Code du travail). 

Cette obligation de convoquer à un entretien préalable concerne uniquement les sanctions disciplinaires dites “lourdes”, c’est-à-dire ayant une incidence sur la présence dans l'entreprise du salarié, sur sa fonction, sa carrière ou sa rémunération. Il s’agit des mises à pied disciplinaires, des mutations disciplinaires ou encore des rétrogradations disciplinaires. Il s’agit également des licenciements disciplinaires, mais ce modèle ne traite pas de cette sanction spécifique.

En revanche, les sanctions légères (sans incidences sur la présence dans l’entreprise, la fonction, la carrière ou la rémunération du salarié) ne sont pas soumises à cette obligation de convocation à entretien préalable (sauf convention collective ou règlement intérieur prévoyant une telle obligation => dans ce cas, vous pouvez utiliser ce modèle).

Cette convocation doit être envoyée dans un délai de 2 mois à compter de la date de connaissance des faits fautifs.

La lettre de convocation doit indiquer : 

  • la date, l'heure, le lieu de l’entretien ;
  • l'objet de l'entretien ;
  • et la faculté offerte au salarié, d'être assisté par un salarié de l’entreprise.

Aucun délai n'est imposé entre la convocation et la tenue de l'entretien. Un délai suffisant doit être laissé au salarié afin de préparer sa défense et de trouver, s'il le souhaite, une personne interne à l'entreprise pour le représenter lors de l'entretien.

Lors de l'entretien, l'employeur devra mentionner les faits reprochés au salarié ainsi que la sanction envisagée et recueillir les observations du salarié. 

illustration-question-juridique

Une question vous trotte dans la tête ?

Testez gratuitement notre abonnement en posant votre question
à nos juristes. On vous répond en moins de 24 h !
Nos juristes vous répondent
gratuitement en 24h !

Illustration avis

Ce que pensent nos clients :

4

Note moyenne sur 1 avis

  • le 04/08/2022

    Bien

Pour aller plus loin

illustration-question

Nos juristes experts vous accompagnent au quotidien

Gagnez en temps et en sérénité, nous répondons à vos questions dans tous les domaines de droit !

Plus d'infos au 01 75 75 36 00 !

Découvrir notre assistance juridique

Le droit plus simple au quotidien

Nos actualités en lien avec : "Modèle de convocation à un entretien préalable à sanction disciplinaire"

Par Caroline Audenaert Filliol le 25/04/2024 • 187281 vues

Votre salarié a commis une faute et vous souhaitez le sanctionner. Vous envisagez de prononcer une mise à pied à son encontre : disciplinaire ou conservatoire ? L'une et l'autre n'ont...


Par Associés Zaïre Seltene le 16/04/2024 • 1148 vues

Souvent confondues, la mise à pied disciplinaire et la mise à pied conservatoire n'ont...


Par Lorène Bourgain le 03/04/2024 • 51613 vues

En tant qu'employeur, vous disposez d'un pouvoir disciplinaire à l'encontre de vos salariés....


Par Luca Benoiton le 08/03/2024 • 139991 vues

Vous êtes employeur et vous reprochez certains faits fautifs à l'un de vos salariés. Vous...


illustration-rdv-avocat

Vous souhaitez consulter un avocat compétent en droit du travail proche de chez vous ?

Retrouvez les coordonnées d'avocats partout en France dans notre annuaire.

Appelez notre équipe au 01 75 75 42 33 pour vous faire accompagner (prix d'un appel local).


20 ans que l’on accompagne
les professionnels

Une équipe de 50 juristes
bac +5 et 700 avocats

Tous les droits adressés : droit social, droit fiscal, droit des sociétés...

+ 3 000 abonnés pros qui utilisent nos services

Ils partagent leurs expériences