Covid-19 : Chaque jour, nos équipes vous informent via des News, des Dossiers ou par téléphone !

S'informer x

Litiges avec son transporteur : comment les prévenir et les gérer ?

Droit des Sociétés - Création Entreprise - Cessation Activité

Professionnel

Page 0 du dossier Litiges avec son transporteur : comment les prévenir et les gérer ?
Page 1 du dossier Litiges avec son transporteur : comment les prévenir et les gérer ?

Rédigé par ValérieLohat - Mis à jour le 08 Février 2019

Les professionnels du transport routier en France sont astreints au respect de règles légales strictes. Plus précisément, les contrats de transport sont régis par le code civil, le code de commerce et des contrats-types auxquels il convient de se référer en fonction du type de marchandises et des moyens utilisés (exemple : citerne). Face à cette savane de textes, un point s’impose.

Le transport par route est l’un des modes de transport les plus utilisés. Il peut être source de conflits ou contentieux si chacun des intervenants n’est pas rigoureux dans l’exécution de ses obligations. Ainsi, en cas de dommages, de retard… dans la livraison, pas de panique ! Le professionnel du transport est débiteur d’une obligation de résultat. En pratique, l’expéditeur et le destinataire sont dépendants de la bonne exécution du contrat de transport. Par exemple, tout retard peut occasionner un coût supplémentaire en indemnisation du consommateur final. Voici les principes à retenir.

*Conformément aux dispositions du code de la consommation, on entend par professionnel : toute personne physique ou morale, publique ou privée, qui agit à des fins entrant dans le cadre de son activité commerciale, industrielle, artisanale, libérale ou agricole, y compris lorsqu'elle agit au nom ou pour le compte d'un autre professionnel.


Les notions clés abordées dans ce dossier

  • Transport
  • Contrat
  • Obligation
  • Résultat
  • Destinataire
  • Expéditeur
  • Contrats types
  • Général
  • Spécifique
  • Avarie
  • Freinte
  • Routier
  • Consommateur
  • Professionnel
  • Commissionnaire

Plan détaillé du dossier

15 Questions Essentielles

  • Qu’est-ce qu’une avarie ?

  • Qu’est-ce-que la freinte de route ?

  • Comment peut s’organiser la prestation de transport ?

  • Quelles sont les obligations de l’expéditeur vers le transporteur ?

  • Dois-je payer la totalité du prix demandé avant le transport ?

  • Comment mettre en jeu la responsabilité du transporteur ?

  • En cas d'accident de la route, puis-je être dédommagé de la perte de mes marchandises ?

  • Qui indemnise le consommateur, si le bien livré est endommagé ?

  • Quels sont les recours du client consommateur, suite à un retard de livraison ?

  • Quelle est l’ampleur de la responsabilité du transporteur en cas de retard ?

  • En cas de livraison incomplète, quels recours sont possibles pour le consommateur ?

  • En cas d’erreur de livraison, quels recours sont possibles pour le consommateur?

  • Quelle est la nature et l’ampleur de la responsabilité du commissionnaire de transport ?

  • Les dommages au cours du transport peuvent-ils être couverts par une assurance et comment se faire indemniser ?

  • Quelles est le montant de l’indemnisation en cas de dommage ?


Ce que vous trouverez dans ce dossier

Dans quel cas utiliser ce dossier ?

Vous êtes vendeur professionnel (exemple : site de e-commerce, commerçant faisant de la livraison à domicile, etc.) et vous ne savez pas si vous bénéficiez de garanties légales ou contractuelles en cas d’erreur de livraison, de retard, de bien livré endommagé… Vous vous demandez si le transporteur peut s’exonérer de sa responsabilité dans certains cas et si oui dans lesquels ?

Vous voulez mettre toutes les chances de votre côté afin d’anticiper au mieux les litiges potentiels avec votre transporteur ou vos clients. Vous souhaitez également savoir si vous pouvez être obligé de répondre en cas d’accident de la route causé par le transporteur.

Notre dossier vous donne toutes les clés pour que vous ne soyez pas lésé, les points à connaître sur le contrat de transport routier de marchandise en France.  Il vous explique les avantages que vous avez à opter pour ce mode de transport.

Contenu du dossier :

Ce dossier retrace l'ensemble des règles et principes relatifs au transport routier interne. Plus exactement sur la responsabilité des transporteurs professionnels en France. Vous y trouverez :

  • les notions incontournables telles que l’avarie, la freinte de route ;
  • les droits du transporteur et de l’expéditeur ;
  • les obligations du transporteur et de l’expéditeur ;
  • le rôle du commissionnaire de transport ;
  • l’importance de la qualité de l’emballage, de la lettre de voiture
  • les causes d’exonération de responsabilité du transporteur en cas de dommages ;
  • les recours possibles du client consommateur en cas de dommages ;
  • les procédures à respecter lors de la livraison.

N'attendez plus !Recevez gratuitement un extrait du dossier dans votre boite mail


Pourquoi choisir Juritravail ?

Rédigé par des juristes dans un language clair

Complet et mis à jour régulièrement

Téléchargement immédiat


Les dernières actualités sur cette thématique

Responsabilité des concepteurs et développeurs de sites internet : l'importance du "PV de recette"

Le 15 octobre 2013, le Tribunal de commerce de Marseille a jugé que les dysfonctionnements de réalisation, conception ou développement de site internet ne peuvent plus être reprochés au prestataire de service après la signature d'un PV de recette...

Voir +


La question du moment

Quels sont les recours du client consommateur, suite à un retard de livraison ?

En cas de marchandises livrées en retard, le consommateur peut se fonder sur différents textes.

Si le consommateur a contracté directement avec la société de transport, la responsabilité du vendeur professionnel ne peut pas être engagée. Le consommateur doit agir directement contre le transporteur, sur le non-respect du contrat de transport (1).

En revanche, si le contrat de vente inclut le transport, le consommateur pourra agir contre le vendeur (2), même si le dommage ou une autre faute est survenu lors du transport, en se basant sur les règles propres au Code de la consommation en cas de retard de livraison (3), voire celles du Code civil (4).

En cas de manquement du professionnel à son obligation de livraison à la date ou à l'expiration du délai prévus, à défaut, au plus tard 30 jours après la conclusion du contrat, le consommateur peut résoudre le contrat, par lettre recommandée avec demande d'avis de réception ou par un écrit sur un autre support durable, si, après avoir enjoint, selon les mêmes modalités, le professionnel d'effectuer la livraison ou de fournir le service dans un délai supplémentaire raisonnable, ce dernier ne s'est pas exécuté dans ce délai (3).

Lorsque le contrat est résolu, le professionnel doit rembourser le consommateur de la totalité des sommes versées, au plus tard dans les 14 jours suivant la dénonciation du contrat.

Enfin, il peut adresser au préalable une réclamation pour non-exécution du contrat, puis saisir la juridiction compétente (4).



Les autres dossiers sur le même thème