À retenir :

Des salariés heureux, c'est :

  • une équipe stable et performante ;
  • une diminution des absences et des maladies professionnelles ;
  • une bonne réputation pour l'entreprise ;
  • plus de rentabilité pour l'entreprise.

Qu'est-ce qu'un Happiness manager ?

20 mars 2022Journée du bonheur

Le Happiness Manager a fait son apparition aux États-Unis dans de grandes entreprises renommées telles que Google ou Mac Donald's il y a maintenant quelques années. Encore peu connu en France, de plus en plus d'entreprises françaises se lancent aussi.

Parmi les entreprises françaises à s'être dotées d'un Feel Good Manager on peut citer BlaBlaCar qui figurait en 3ème position des entreprises françaises de moins de 500 salariés où il fait bon travailler en 2016, ou encore Allô Resto qui figurait en 35ème position, selon une étude de Great place to work (1).

Sa mission ? Faire en sorte que les salariés de l'entreprise aient le sourire le matin lorsqu'ils viennent au travail.

Le Happiness manager fait en quelque sort office de coach en bien-être au travail en ce qu'il veille au maintient de la santé des salariés et oeuvre pour améliorer la qualité de vie au travail.

Il est chargé d'agir pour le bien-être des salariés au travail, voire même de préve...

Prolongez votre lecture... Inscrivez-vous, c'est simple et gratuit !

Je m'inscris

Accédez à tous nos articles gratuitement et recevez chaque semaine toute l'actualité juridique décryptées par Juritravail

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous

les risques de burn-out. Il peut également contribuer à réduire la pénibilité au travail.  Vous souhaitez obtenir davantage d'informations sur la prévention de la pénibilité au travail ? Téléchargez notre dossier sur la pénibilité au travail Pourquoi recruter un happiness manager dans votre entreprise ? Si vous n'êtes pas encore convaincu par l'utilité de s'entourer d'un Manager du bonheur, ce qui suit pourrait peut-être bien vous faire changer d'avis ! Recruter un Chief Of Happiness CHO) dans son entreprise pour y instaurer le bonheur permet : d'augmenter la rentabilité de votre entreprise : des salariés heureux et bien au travail, ce sont des salariés moins absents et donc plus productifs ; diminuer les maladies professionnelles liées aux risques psychosociaux tels que le burn-out ou le bore out : lorsque l'on offre à ses salariés de bonnes conditions de travail, un cadre d'exercice favorable, que l'on favorise la cohésion de groupe et l'entraide au sein des équipes, on réduit les facteurs de stress chez certains salariés et les risques de mal-être ; stabiliser ses équipes et confirmer son expertise sur le marché : lorsque les salariés se sentent bien au travail, en règle général, ils restent. Avoir une équipe stable, c'est avoir des salariés aux compétences confirmées et dotés d'une expertise précieuse qui contribue à la renommée de votre entreprise. C'est aussi éviter des coûts liés au recrutement et aux formations qui en découlent ; doter son entreprise d'une bonne réputation et attirer les meilleurs candidats : c'est l'opportunité de pouvoir recruter des profils très diverses avec de précieuses compétences pour développer votre entreprise.  Bon à savoir : Plus il y a d'accidents du travail et de maladies professionnelles dans votre entreprise, plus votre taux de cotisation AT/MP sera élevé. Vous avez donc tout intérêt à tout mettre en oeuvre pour les éviter. Pour cela, un bon management est essentiel. Chefs d'entreprises, responsables d'équipes, salariés, membres des organisations représentatives du personnel, rappelons que le bonheur des salariés dans leur entreprise ne repose pas uniquement sur un Manager du bonheur mais reste l'affaire de tous ! Comment recruter son happiness manager ? Si certains restent dubitatifs quant à l'utilité de recruter un responsable du bonheur au travail, il n'empêche que certaines qualités sont indispensables pour occuper le poste de Manager du bonheur. Si après la lecture de notre article, vous envisagez de recruter un tel candidat, garder en tête que cette personne devra avant tout être à l'écoute des autres pour bien cerner les émotions de chacun des salariés et ainsi pouvoir répondre à leurs besoins. Le potentiel candidat devra également être dynamique, énergique, positif et optimiste pour pouvoir transmettre son bonheur aux salariés, sans oublier une dose de créativité. Quant au salaire du happiness manager, il varie selon le profil de l'entreprise qui l'emploie. Bien souvent, une partie de sa rémunération est liée à l'atteinte d'objectifs. Toutefois, ayant un rôle stratégique pour votre entreprise, il conviendra de lui proposer une rémunération attractive. Quelles actions mettre en place pour que les salariés soient heureux au travail ?  Les actions mises en place par le Manager du bonheur doivent être adaptées aux besoins des salariés qui fluctuent en fonction de la structure dans laquelle ils travaillent. Pour assurer le bien-être au travail des salariés et prévenir les risques de burn-out, le happiness manager peut mettre en place des actions diverses et variées : des activités sportives ou de relaxation au sein de l'entreprise telles que cours de yoga, sophrologie ou dans un autre registre, cardio-training. Certains salariés sont plus exposés au stress que d'autres, le sport peut les aider à évacuer leurs émotions et à être plus détendus. Nombreux sont les salariés qui ne prennent pas le temps de pratiquer une activité sportive ou n'en ont pas les moyens ; organiser régulièrement des déjeuners ou petits-déjeuners d'équipe pour permettre aux salariés de partager ensemble un moment convivial. En effet, même si l'on est forcé d'échanger sur des questions d'ordre professionnel avec d'autres collègues, on ne prend pas forcément le temps d'apprendre à les connaître. Ce type de réunion favorisera la cohésion de groupe ; aménager des locaux agréables et des espaces de détentes ou de repos : cela permet aux salariés, pendant leur temps de pause, de couper un moment avec la sphère professionnelle pour reprendre leur activité dans un esprit détendu  ; organiser des événements en interne comme fêter des anniversaires ou d'autres occasions tels qu'Halloween, Noël, le Nouvel An… ; gérer l'organisation d'un séminaire d'entreprise avec au programme des activités de cohésion de groupe (team building) et des réunions visant à communiquer aux salariés les chiffres reflétant la situation de l'entreprise et les futurs projets envisagés. La transparence dans une entreprise est un moyen d'impliquer les salariés qui se sentent davantage concernés par les différents enjeux qui anime la vie de l'entreprise. Bien évidement, le Happiness manager adaptera les projets mis en place en fonction de la structure par laquelle il est recruté et du budget mis à sa disposition pour accomplir sa mission.  👓 Vous aimerez aussi cet article : Sieste au travail : quels sont les avantages ?

À propos de l’auteur

Commenter cet article

Pour commenter cet actualité, veuillez vous connecter.

Votre message a bien été enregistré.
Vous ne pouvez pas ajouter un nouveau commentaire. Un intervalle de 30 minutes est nécessaire entre chaque commentaire pour éviter les spams.

Les informations recueillies sur ce formulaire sont destinées à Juritravail aux fins de traitement de votre demande et la réception d'information juridique par email. Elles font l’objet d’un traitement informatique destiné au service marketing de Juritravail.

Pour connaître et exercer vos droits, notamment de retrait de consentement à l'utilisation de vos Données, veuillez consulter notre Charte de protection des Données Personnelles et nous contacter à l'adresse suivante : [email protected].

loader Juritravail