Peut-on licencier un salarié en raison de son mi-temps thérapeutique ?

Non, aucune personne ne peut être licenciée en raison de son état de santé (1).

Ainsi, tout licenciement fondé sur le fait qu'un salarié est en mi-temps thérapeutique, est discriminatoire.

À retenir :

Vous ne pouvez pas licencier un salarié, au motif que celui-ci est en mi-temps thérapeutique. Ce mi-temps, à lui seul, n'est pas un motif valable de licenciement.

En revanche, le licenciement d'un salarié en mi-temps thérapeutique est tout à fait possible, à condition qu'il soit fondé sur un motif autre, que l'état de santé du salarié. Vous devez alors être extrêmement vigilant, quant au motif de licenciement invoqué.

Dans quels cas l'employeur peut licencier un salarié en mi-temps thérapeutique ?

Lorsque le salarié est en mi-temps thérapeutique, il est possible d'envisager un licenciement à son encontre, mais uniquement pour l'un des motifs suivants :

  • licenciement pour motif disciplinaire : la faute commise par le salarié, même s'il est en mi-temps thérapeutique, peut justifier un licenciement pour faute ;
  • licenciement pour motif économique : la suppression, la transformation d'emploi ou la modification d'un élément essentiel du contrat de travail, refusée par l...

Prolongez votre lecture... Inscrivez-vous, c'est simple et gratuit !

Je m'inscris

Accédez à tous nos articles gratuitement et recevez chaque semaine toute l'actualité juridique décryptées par Juritravail

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous

alarié, consécutives notamment  à des difficultés économiques, à des mutations technologiques, à une réorganisation de l'entreprise nécessaire à la sauvegarde de sa compétitivité ou à la cessation d'activité de l'entreprise, peut justifier un licenciement économique, même pendant un mi-temps thérapeutique. Un employeur peut donc licencier un salarié pendant son mi-temps thérapeutique, mais pour un motif étranger à son état de santé. Il est nécessaire de rassembler assez de preuve quant à la faute du salarié ou aux difficultés économiques de l'entreprise. Vous pourrez ainsi prouver que vous ne licenciez pas le salarié en raison de son état de santé, mais bien pour un motif qui n'a pas de lien.  👓 Vous aimerez aussi : Comment licencier un salarié ? Les différents motifs possibles Quelle procédure pour le licenciement d'un salarié en mi-temps thérapeutique ? Si vous faites le choix de licencier un salarié pour motif disciplinaire ou pour motif économique, vous devrez respecter les procédures de licenciement applicables habituellement. Il faudra alors convoquer le salarié à un entretien préalable, puis organiser cet entretien. Vous devrez ensuite lui notifier son licenciement par lettre recommandée avec accusé de réception, en précisant le motif.  Selon le type de licenciement (pour faute ou économique), la procédure peut varier. C'est pourquoi nous vous invitons à consulter la procédure spécifique applicable à ces 2 types de licenciement, pour ne commettre aucune erreur. Vous souhaitez en savoir plus sur la procédure de licenciement économique ou sur la procédure de licenciement pour faute ? Consultez nos dossiers complets. Dossier sur la procédure de licenciement pour faute Dossier sur la procédure de licenciement économique

À propos de l’auteur

Commenter cet article

Pour commenter cet actualité, veuillez vous connecter.

Votre message a bien été enregistré.
Vous ne pouvez pas ajouter un nouveau commentaire. Un intervalle de 30 minutes est nécessaire entre chaque commentaire pour éviter les spams.

Les informations recueillies sur ce formulaire sont destinées à Juritravail aux fins de traitement de votre demande et la réception d'information juridique par email. Elles font l’objet d’un traitement informatique destiné au service marketing de Juritravail.

Pour connaître et exercer vos droits, notamment de retrait de consentement à l'utilisation de vos Données, veuillez consulter notre Charte de protection des Données Personnelles et nous contacter à l'adresse suivante : [email protected].

loader Juritravail