illustration logo

Lettre de convocation à un entretien préalable au licenciement (entreprise avec représentant du personnel)

illustration aperçu dossier

4606 utilisateurs ont déjà utilisé ce modèle de lettre

photo de L'équipe Juritravail

Rédigé par L'équipe Juritravail

Mis à jour le 24 juin 2022


Ce modèle de lettre : Lettre de convocation à un entretien préalable au licenciement (entreprise avec représentant du personnel)

Vous envisagez de licencier un salarié pour motif personnel. Vous convoquez ledit salarié à un entretien préalable en vue d'un éventuel licenciement.

Ce modèle de lettre est destiné aux entreprises pourvues de représentants du personnel.

4,80€ TTC

photo de L'équipe Juritravail

Rédigé par L'équipe Juritravail

Mis à jour le 24 juin 2022


La recommandation de l'auteur

Votre convention collective peut prévoir des dispositions particulières (par exemple, quant aux délais), que vous devrez respecter.

Si cela est possible, vous pouvez préférer remettre la lettre de convocation en main propre contre décharge en raison des aléas dus aux délais postaux. Vous devez alors demander au salarié de vous remettre un exemplaire de la lettre de convocation, sur lequel il aura écrit : « remis en main propre le ... ... (date) », et qu'il aura daté et signé.

Ce modèle de lettre est inclus dans le dossier :

Ce que dit la loi

Avant de prendre une décision, l'employeur qui envisage de licencier un salarié doit le convoquer à un entretien préalable. Cette convocation est faite par lettre recommandée avec avis de réception ou par lettre remise en main propre contre décharge (article L1232-2 du Code du travail). 

L'entretien préalable a lieu au plus tôt 5 jours ouvrables après la présentation de la lettre recommandée ou de la remise en main propre  (article L1232-2 du Code du travail). 

Tous les jours de la semaine sont des jours ouvrables, à l'exception du jour de repos hebdomadaire et des jours fériés habituellement non travaillés dans l'entreprise. Ainsi, si la convocation est remise en main propre ou reçue le mercredi, l'entretien aura lieu au plus tôt le mercredi suivant (les 5 jours ouvrables sont : jeudi, vendredi, samedi, lundi et mardi).

La lettre de convocation fait état de l'objet de la convocation. En conséquence, elle doit mentionner clairement l'intention d'un éventuel licenciement (article R1232-1 du Code du travail). 

Plus précisément, la lettre de convocation doit indiquer l'objet, le jour, l'heure et le lieu de l'entretien. En outre, cette lettre doit rappeler la possibilité pour le salarié de se faire assister par une personne de son choix appartenant au personnel de l'entreprise, en cas de représentants du personnel.

Dans le cas contraire, l'assistance du salarié peut se faire :

  • soit par une personne de son choix appartenant au personnel de l'entreprise ;

  • soit par un conseiller du salarié choisi sur une liste dressée par l'autorité administrative.

Lorsque l'entreprise appartient à une Unité économique et sociale (UES), la lettre de convocation doit mentionner la possibilité pour le salarié de se faire assister par une personne de son choix appartenant au personnel de l'UES (Cass. soc., 8 juin 2011, n°10-14650).

En principe, l'entretien doit avoir lieu pendant le temps de travail, au lieu de travail ou au siège social de l'entreprise. Toutefois,  le salarié peut être convoqué en dehors du temps de travail sous réserve d'une indemnisation (Cass. soc., 24 septembre 2008, n°07- 42551), de même en cas de lieu de convocation autre que celui où s'exécute le travail ou encore celui du siège social (Cass. soc.,  28 janvier 2005, n°02- 45971). 

Au cours de cet entretien, l'employeur est tenu d'indiquer le ou les motifs de la décision envisagée et de recueillir les explications du salarié (article L1232-3 du Code du travail).

illustration-question-juridique

Une question vous trotte dans la tête ?

Testez gratuitement notre abonnement en posant votre question
à nos juristes. On vous répond en moins de 48 h !

Pour aller plus loin

illustration-abonnement

Grâce à l'abonnement Juritravail, accédez à tous les documents du site en libre accès et à jour des dernières réformes

Découvrir nos abonnements

Testez notre solution gratuitement

Nos actualités sur le thème Licenciement disciplinaire , quelles est la procédure à suivre ?

Par Pauline Righini le 21/07/2022 • 780 vues

Seul l’employeur du salarié ou la personne habilitée par celui-ci dispose de la faculté de procéder à son licenciement. À défaut, le licenciement sera privé de cause réelle et sérieuse....


Par Alexandra Marion le 05/04/2022 • 189734 vues

Vous avez engagé une procédure de licenciement à l'encontre d'un de vos salariés. Après avoi...


Par Alice Lachaise le 23/03/2022 • 184332 vues

Il existe une obligation de vaccination pour certaines professions. Ainsi, un employeur peut-il l...


Par Océane Mahoukou le 02/02/2022 • 42884 vues

L'un de vos salariés a été déclaré inapte par le médecin du travail et vous envisagez de pr...


Voir toutes les actualités
illustration-question

Une question  ?

Appelez-nous gratuitement au 01 75 75 36 00


20 ans que l’on accompagne
les professionnels

Une équipe de 50 juristes
bac +5 et 700 avocats

Tous les droits adressés : droit social, droit fiscal, droit des sociétés...

+ 3 000 abonnés pros qui utilisent nos services

Ils partagent leurs expériences