illustration logo

Lettre de licenciement pour faute lourde

illustration aperçu dossier

1290 utilisateurs ont déjà utilisé ce modèle de lettre

photo de L'équipe Juritravail

Rédigé par L'équipe Juritravail

Mis à jour le 06 juillet 2022


Lettre de licenciement pour faute lourde

Un de vos salariés a commis des faits extrêmement graves, avec l'intention de vous nuire. Après l'avoir convoqué à un entretien préalable de licenciement, vous décidez de lui notifier son licenciement pour faute lourde. 

3,48€ TTC

photo de L'équipe Juritravail

Rédigé par L'équipe Juritravail

Mis à jour le 06 juillet 2022


La recommandation de l'auteur

La lettre de licenciement doit être envoyée par lettre recommandée avec accusé de réception. Cela permet de connaître avec certitude la date de présentation de la lettre au salarié.

Votre convention collective peut prévoir des dispositions particulières (de délai, de forme…) que vous devez respecter. N'oubliez pas de la consulter.

Ce modèle est inclus dans le dossier :

Ce que dit la loi

La faute lourde est commise par le salarié dans l'intention de nuire à l'employeur ou à l'entreprise (Cass. Soc. 19 décembre 2015 n°06-43739 et Cass. Soc 22 octobre 2015 n°11291). Sachez que ce n'est pas parce que le salarié a été condamné pénalement (par exemple pour vol) qu'il a commis une faute lourde.

Sauf disposition conventionnelle contraire, le salarié licencié pour faute lourde n'effectue pas son préavis, et ne perçoit pas d'indemnité de préavis. Il ne perçoit pas non plus d'indemnité de licenciement. En revanche, l'indemnité de congés payés lui est due (Article L3141-28 du Code du travail).

La lettre de licenciement doit être envoyée au plus tôt 2 jours ouvrables après l'entretien préalable de licenciement, et au plus tard 1 mois après l'entretien préalable de licenciement (Article L1332-2 Code du travail).

Elle doit être motivée. Les motifs évoqués doivent être précis et matériellement vérifiables. Vous devez donc disposer d'éléments pour prouver ce que vous avancez dans la lettre de licenciement.

Pour les licenciements notifiés à compter du 18 décembre 2017, le salarié peut, dans les quinze jours suivant la notification du licenciement, par lettre recommandée avec avis de réception ou remise contre récépissé, demander à l'employeur des précisions sur les motifs énoncés dans la lettre de licenciement.

Vous disposez alors d'un délai de quinze jours après la réception de la demande du salarié pour apporter des précisions s'il le souhaite. Vous communiquez ces précisions au salarié par lettre recommandée avec avis de réception ou remise contre récépissé.

Dans un délai de quinze jours suivant la notification du licenciement et selon les mêmes formes, vous pouvez, à votre initiative, préciser les motifs du licenciement (article R1232-13 du Code du travail).

photo de L'équipe Juritravail

L'équipe Juritravail, juriste rédacteur web

Juriste rédacteur web

Découvrir l’auteur
202 Documents rédigés

434 Articles publiés
illustration-question-juridique

Une question vous trotte dans la tête ?

Testez gratuitement notre abonnement en posant votre question
à nos juristes. On vous répond en moins de 48 h !

Pour aller plus loin

illustration-abonnement

Grâce à l'abonnement Juritravail, accédez à tous les documents du site en libre accès et à jour des dernières réformes

Découvrir nos abonnements

Testez notre solution gratuitement

Nos actualités sur le thème Licencier un salarié pour faute lourde

Par L'équipe Juritravail le 08/07/2022 • 118510 vues

L'un de vos salariés a commis une faute d'une exceptionnelle gravité. Vous envisagez de le licencier, mais ne savez pas si ces faits peuvent justifier un licenciement pour faute lourde. Quelle es...


Par Patrick LINGIBE le 06/04/2020 • 588 vues

Le salarié, directeur d'un site de production, qui s'oppose à un projet de construction et fait...


Par Isabelle De Bourbon Busset le 11/12/2019 • 883 vues

Dans sa décision rendue le 2 mars 2016, le Conseil Constitutionnel vient de déclarer inconstitu...


Par Jérémy DUCLOS le 30/04/2018 • 1051 vues

La distinction entre la faute grave et la faute lourde n’est pas toujours aisément décelable po...


Voir toutes les actualités
illustration-question

Une question  ?

Appelez-nous gratuitement au 01 75 75 36 00


20 ans que l’on accompagne
les professionnels

Une équipe de 50 juristes
bac +5 et 700 avocats

Tous les droits adressés : droit social, droit fiscal, droit des sociétés...

+ 3 000 abonnés pros qui utilisent nos services

Ils partagent leurs expériences