ACTUALITÉ Gérer les jours fériés

1er mai, 8, 13 et 24 mai : comment rémunérer les jours fériés en mai ?


Par Alice Lachaise , Juriste rédactrice web - Modifié le 29-03-2021

1er mai, 8, 13 et 24 mai : comment rémunérer les jours fériés en mai ?

En mai, de nombreux jours fériés vont impacter l'activité de votre entreprise, notamment le 1er mai, le 8 mai et le 13 mai et le 24 mai. Si le 1er mai est en principe un jour obligatoirement chômé et payé, qu'en est-il du 8 mai, de l'Ascension et du lundi de Pentecôte ? Quelle rémunération devez-vous verser à vos salariés pour ces jours fériés en de mai ? Une majoration est-elle obligatoire pour ceux qui travaillent ?

1er mai : comment rémunérer ce jour férié ?

1er mai : jour férié, non travaillé et payé

1er maiFête du travail

Oui, le 1er mai (fête du travail) est un jour férié et chômé (chômé signifie "non travaillé") (1). Le chômage du 1er mai (donc le fait de ne pas travailler) ne peut pas être une cause de réduction de salaire (2). Vous devez donc maintenir le salaire de vos salariés.

Si le 1er mai est travaillé : rémunération double

Néanmoins, dans les établissements et services qui, en raison de la nature de leur activité (hôpitaux, transports publics…), ne peuvent...

Prolongez votre lecture... Inscrivez-vous, c'est simple et gratuit !

Je m'inscris

Accédez à tous nos articles gratuitement et recevez chaque semaine toute l'actualité juridique décryptées par Juritravail

Déjà abonné(e) ? Connectez-vous