Location d'un bien meuble

illustration aperçu dossier.svg

Location d'un bien meuble

Photo de L'équipe Juritravail

Rédigé par L'équipe Juritravail

Mis à jour le 26 février 2020

3822 utilisateurs ont déjà consulté ce dossier

La location est un contrat par lequel le loueur met à disposition un bien au locataire pendant une durée convenue entre eux, en contrepartie du versement d'un loyer. L'intérêt est de pouvoir répondre à un besoin ponctuel à moindre prix (location d'un trampoline à l'occasion d'un anniversaire, location de skis pendant les vacances, location d'une boîte à outils pour réparer son... Lire la suite

9,60€ TTC

Faites votre choix parmi les 2 options suivantes :

Ce dossier seul :

9.6€ TTC

ou

Illustration question

Ce dossier + tester notre formule CSE sans engagement !

Un juriste répond à vos questions + Accédez en illimité à tous nos documents dont celui-ci

Recommandé


illustration people

Rédigé par un juriste

illustration prêt à l'emploi

Prêt à l’emploi

illustration telechargement immédiat

Téléchargement immédiat


illustration-abonnement

Grâce à l'abonnement Juritravail, accédez à tous les documents du site en libre accès et à jour des dernières réformes

En bref

La location est un contrat par lequel le loueur met à disposition un bien au locataire pendant une durée convenue entre eux, en contrepartie du versement d'un loyer. L'intérêt est de pouvoir répondre à un besoin ponctuel à moindre prix (location d'un trampoline à l'occasion d'un anniversaire, location de skis pendant les vacances, location d'une boîte à outils pour réparer son électroménager...).

Le locataire est garant de la sûreté des biens mis à sa disposition. Pour vérifier l'état du bien, les parties peuvent réaliser un état des lieux lors de sa remise. En cas d'endommagement ou de pertes constatés lors de la restitution, des frais de réparation ou de remplacement peuvent être imputés au locataire. Afin de s'assurer de la prise en charge de ces frais, le loueur a la possibilité d'une part de demander le versement d'un dépôt de garantie, d'autre part, de proposer la souscription d'une assurance couvrant les risques de vol ou de casse endossés par le locataire.

En outre, le locataire s'engage à restituer le bien loué au terme du contrat. En cas de remise tardive, des pénalités peuvent lui être imputées. 

Dans quels cas utiliser ce dossier ?

Le bien meuble est celui qui peut être déplacé, contrairement au bien immeuble (comme une maison, un appartement ou un local). Si vous louez du matériel de ski, un VTT (vélo tout terrain), un instrument de musique ou des jeux pour enfants, vous pouvez être amené à rencontrer certaines difficultés avec votre loueur en cas de restitution tardive du matériel de dommages ou de pertes. Celui-ci peut vouloir retenir un montant contestable sur votre dépôt de garantie (dégradations préexistantes, matériel vétuste, perte ou vol...). En ce cas, il convient de vérifier l'état des lieux initial. En effet ce document fixe l'état du bien loué au moment du transfert des risques. 

Si l'état des lieux n'a pas été réalisé par les parties, le locataire est présumé avoir reçu les biens en bon état de fonctionnement. Il est important d'assurer la sûreté et la sécurité des biens loués (mettre les biens dans un vestiaire fermé à clé, les entreposer dans son garage à l'abri des regards, etc ...). Si le locataire justifie de mesures de sécurité appropriées et suffisantes, le vol pourrait être constitutif d’un cas de force majeure et exonérer le locataire de toute responsabilité.

Enfin, face aux nombreux risques, le locataire peut souscrire un ou plusieurs contrats d’assurances (vol, perte, dégradation...).

Contenu du dossier :

Ce dossier comprend des informations relatives à :
  • la non-restitution du dépôt de garantie en présence d’un état du bien initial ;
  • la non-restitution du dépôt de garantie en l’absence d’un état du bien initial ;
  • l’assurance vol/casse souscrite à l’occasion d’une location ;
  • les frais de réparation / remplacement imputable au locataire ;
  • les conséquences d’un retard dans la restitution.

Les notions clés abordées dans ce dossier :

Illustration dossier
icône case à cocher

Location de bien meuble

icône case à cocher

Dépôt de garantie

icône case à cocher

Etat du bien

icône case à cocher

Endommagement du bien

icône case à cocher

Frais de réparation

icône case à cocher

Pénalités de retard

icône case à cocher

Assurance vol/casse

Le plan du dossier

  • J’ai loué du matériel de bricolage et au bout de quelques heures d’utilisation normale, la machine casse. Le loueur me demande d’en payer la réparation. En a-t-il le droit ?
  • J’ai loué un instrument de musique à l’état neuf pendant plusieurs années. Lorsque je l’ai rendu le loueur a constaté des défauts et m’a demandé de payer intégralement l’instrument au prix initial. En a-t-il le droit ?
  • J’ai loué du matériel de canoë et lors de la descente de fleuve, une des pagaies s’est cassée en deux. Le loueur me demande de la lui rembourser au prix du catalogue, comme précisé dans mon contrat de location. Ai-je un recours ?
  • J’ai loué du matériel de bricolage et le loueur n’a pas établi de bon d’état à la remise du bien. Lorsque je l’ai restitué, celui-ci a refusé de me rendre ma caution prétextant que je l’avais endommagé. Or, les défauts constatés existaient déjà lorsqu’on me l’a confié. Comment puis-je contester et récupérer mon argent ?
  • J’ai loué du matériel de bricolage et nous avons établi un bon d’état avec le loueur. Lors de la restitution du matériel, le professionnel a refusé de me restituer ma caution au motif d’un endommagement que je conteste. Quel est mon recours pour récupérer ma caution ?
  • J’ai loué un trampoline pour mes enfants. Je l’ai rapporté au loueur avec une journée de retard. Celui-ci exige que je lui paye des pénalités. Quel est mon recours ?
  • J’ai loué un VTT en souscrivant une assurance vol/casse. Pendant la location, je me le suis fait voler. Le loueur refuse de me restituer ma caution. En a-t-il le droit et quels sont mes recours ?

Ce dossier contient également

contract

1 Modèle de contrat

fiche-express

1 Fiche express

La question du moment

J’ai loué un VTT en souscrivant une assurance vol/casse. Pendant la location, je me le suis fait voler. Le loueur refuse de me restituer ma caution. En a-t-il le droit et quels sont mes recours ?

Dans le cadre de la location d'un bien meuble, comme un vélo par exemple, le loueur peut proposer au locataire de souscrire à une assurance vol/casse de nature à couvrir les risques de dégradation du matériel ou de vol de l'objet loué durant le bail. Celle-ci, comme toute assurance, peut prévoir une franchise à payer en cas de sinistre, ainsi que de nombreux cas d'exclusion de garantie. Il est donc recommandé de lire avec attention le contenu de la police d'assurance avant sa souscription.

Ainsi, le contrat d'assurance peut fixer un plafond maximum de remboursement. Généralement, il impose un dépôt de plainte du client victime du vol du matériel avant d'envisager toute indemnisation. Dans la plupart des cas, seuls les événements non intentionnels, imprévisibles, irrésistibles et extérieurs sont couverts. De plus, des plages horaires non couvertes par l'assurance vol/casse peuvent être prévues. A titre d'exemple, un vol de matériel qui a lieu entre 18 h et 9 h du matin ne sera pas couvert.

Après la survenue du sinistre, il convient de se référer au contrat pour effectuer la déclaration dans les délais et selon les conditions fixées.

Si après consultation des conditions de couverture prévues au contrat, le client s'aperçoit que le vol dont il a été victime fait partie des hypothèses couvertes par l'assurance, il peut mettre en demeure l'assureur de lui faire bénéficier de la garantie souscrite, par lettre recommandée avec accusé de réception (LRAR(1).

Il est possible que le loueur conserve la caution en attendant d'avoir la confirmation que l'assureur prend bien en charge le sinistre or généralement, le contrat de location prévoit une clause de renonciation à recours à hauteur de la garantie souscrite par le locataire. Il convient donc, dans un second temps, de le mettre, lui aussi en demeure de procéder au remboursement du dépôt de garantie s'il ne le fait pas spontanément.

Le mot de l'auteur

Le 27/05/2016

Dans un arrêt du 5 novembre 2013, la Cour de cassation réaffirme le principe selon lequel le locataire n'est pas tenu des dégradations constatées sur le bien loué, dès lors qu'elles sont liées à la vétusté normale du matériel.

Photo de L'équipe Juritravail

L'équipe Juritravail Juriste rédacteur web

Voir son profil
illustration-question-juridique

Une question vous trotte dans la tête ?

Testez gratuitement notre abonnement en posant votre question
à nos juristes. On vous répond en moins de 24 h !
Nos juristes vous répondent
gratuitement en 24h !

Pour aller plus loin

Nos actualités en lien avec : "Location d'un bien meuble"

Par ROULAND Grégory le 10/06/2024 • 1237 vues

Le 06 juillet 2023, la Cour d'appel de MONTPELLIER a eu l'occasion de rappeler à l'ordre la société ECO ENERGIE de NIORT, pour signature d'un bon de commande en violation de la loi.


Par Grégory Chauvin Hameau le 07/05/2024 • 20022 vues

Le chèque énergie vous aide à payer vos factures d'électricité et de gaz, à régler vos...


Par Clémence Gosset le 25/04/2024 • 3214 vues

Vous pensez que seuls les particuliers sont la cible de tentatives d'escroquerie ? Pourtant, de...


Par ROULAND Grégory le 21/02/2024 • 3197 vues

Les sociétés éco-délinquantes ne tarissent pas d'idées: depuis 2020, elles promettent aux...


illustration-rdv-avocat

Vous souhaitez consulter un avocat compétent en droit de la consommation proche de chez vous ?

Retrouvez les coordonnées d'avocats partout en France dans notre annuaire.

Appelez notre équipe au 01 75 75 42 33 pour vous faire accompagner (prix d'un appel local).


20 ans que l’on accompagne
les professionnels

Une équipe de 50 juristes
bac +5 et 700 avocats

Tous les droits adressés : droit social, droit fiscal, droit des sociétés...

+ 3 000 abonnés pros qui utilisent nos services

Ils partagent leurs expériences