illustration logo

Modification du contrat de travail : changement de poste, avenant, accords...

illustration aperçu dossier

Modification du contrat de travail : changement de poste, avenant, accords...

Employeur

Professionnel

photo de L'équipe Juritravail

Rédigé par L'équipe Juritravail

Mis à jour le 21 janvier 2020


En votre qualité d'employeur, une bonne gestion de votre entreprise peut vous amener à envisager, dans un soucis de compétitivité ou d'adaptation de votre activité aux nécessités du marchés, certaines modifications relatives à l'activité de vos salariés. Quelle est l'étendue de votre pouvoir de direction sur les contrats de travail en cours ? Quelles sont les limites à vos prérogatives légales selon que vous envisagez de modifier le contrat de travail, ou d'en modifier ses...

Lire la suite

En votre qualité d'employeur, une bonne gestion de votre entreprise peut vous amener à envisager, dans un soucis de compétitivité ou d'adaptation de votre activité aux nécessités du marchés, certaines modifications relatives à l'activité de vos salariés. Quelle est l'étendue de votre pouvoir de direction sur les contrats de travail en cours ? Quelles sont les limites à vos prérogatives légales selon que vous envisagez de modifier le contrat de travail, ou d'en modifier ses conditions d'exécution ? Nous faisons le point pour vous sur les modifications susceptibles ou non d'être opérées sans l'accord préalable de votre salarié.


18,00€ TTC


illustration people

Rédigé par un juriste

illustration prêt à l'emploi

Prêt à l’emploi

illustration telechargement immédiat

Téléchargement immédiat


illustration-question

Nos juristes experts vous accompagnent au quotidien

Gagnez du temps et en sérénité, nous répondons à vos questions dans tous les domaines de droit.

Découvrir notre assistance juridique

Le droit plus simple au quotidien

Dans quel cas utiliser ce dossier ?

Pour divers motifs liés à l'activité de votre entreprise, vous envisagez de modifier les conditions dans lesquelles s'exécute le contrat de travail de votre salarié. Vous souhaitez connaître les limites de votre pouvoir de direction dans une telle situation. Quelle est la distinction entre modification du contrat  de travail et changement des conditions de son exécution ?  Dans quelles circonstances votre salarié est-il en droit de refuser votre projet de transformation de son activité ? Quelles sont vos prérogatives en cas de désaccord ? Quels risques encourez-vous si vous imposez une modification lorsque votre salarié la refuse ?  Et qu'en est-il lorsqu'il s'agit d'un salarié protégé ?

Nous faisons le point sur l'étendue de votre pouvoir de direction et les droits de votre salarié en matière de modification du contrat de travail et /ou de ses conditions d'exécution. 

Contenu du dossier

Ce dossier vous éclaire sur l'étendue de votre pouvoir de direction lorsque vous envisagez d'apporter unilatéralement des modifications à la relation contractuelle, afin d'éviter tout contentieux avec votre salarié.

Les thématiques suivantes y sont notamment abordées :

  • la distinction entre modification du contrat de travail et changement de ses conditions d'exécution ;
  • l'articulation entre pouvoir de direction et exigence de l'accord express du salarié, suivant la modification envisagée ;
  • les conséquences d'un refus de modification de la part de votre salarié ;
  • les risques encourus si vous imposez une modification nécessitant l'accord préalable de votre salarié, sans disposer de celui-ci. 

Nous vous proposons en outre un modèle de lettre vous permettant de proposer une modification de son contrat de travail à votre salarié.

Les notions clés abordées dans ce dossier :

Illustration dossier
icône case à cocher

Pouvoir de direction

icône case à cocher

Changement des conditions d'exécution du contrat

icône case à cocher

Modification unilatérale

icône case à cocher

Lien de subordination

icône case à cocher

Accord express

icône case à cocher

Licenciement économique

icône case à cocher

Modification du contrat

icône case à cocher

Durée du travail

icône case à cocher

Temps partiel

Le plan du dossier

  • En ma qualité d'employeur, puis-je modifier unilatéralement le contrat de travail de mon salarié ?

  • En ma qualité d'employeur, puis-je modifier unilatéralement les conditions de travail d'un salarié protégé ?

  • Puis-je sanctionner voire licencier un salarié qui refuse une modification de ces conditions de travail ?

  • Quels sont les changements reconnus comme constitutifs d'une modification du contrat de travail ?

  • Puis-je intégrer au contrat de travail une clause me réservant la possibilité de modifier unilatéralement un élément contractuel ?

  • Une clause contractuelle peut-elle avoir une valeur purement informative ?

  • Puis-je licencier un salarié qui refuse une modification de son contrat de travail ?

  • Quels sont les risques que j'encourt si je passe outre le refus de modification de son contrat de mon salarié ?

  • Puis-je fonder ma proposition de modification du contrat de travail sur des raisons économiques ?

  • Le changement de la durée du travail constitue-t-il une modification du contrat de travail ?

Ce dossier contient également

letter

4 Modèles de Lettres

contract

2 Modèles de Contrats

fiche-express

3 Fiches express

La question du moment

Puis-je fonder ma proposition de modification du contrat de travail sur des raisons économiques ?

La modification du contrat de travail peut être fondée sur des motifs d'ordre économique, notamment :

  • des difficultés économiques ;
  • des mutations technologiques ;
  • la nécessité de sauvegarder la compétitivité de l'entreprise ;
  • la cessation d'activité de l'entreprise.

Lorsque vous envisagez la modification d'un élément essentiel du contrat de travail en raison d'un motif économique, vous devez en faire la proposition à votre salarié par lettre recommandée avec accusé de réception (LRAR) en lui précisant qu'il dispose d'un délai d'un mois pour faire connaître son refus. Ce délai de réflexion est réduite à 15 jours lorsque l'entreprise fait l'objet d'une procédure de redressement ou de liquidation judiciaire (1).
 
S'il n'a pas formulé de réponse dans le délai d'un mois à compter de la réception de la LRAR, il est réputé avoir accepté la modification de son contrat de travail. La solution est néanmoins toute autre s'il s'agit d'un salarié investi d'un mandat représentatif. En application de son statut protecteur, le silence gardé au-delà de ce délai d'un mois ne vaut pas accord.


L'inobservation du délai de réflexion d'un mois prive de cause réelle et sérieuse le licenciement fondé sur le refus par le salarié de la modification de son contrat de travail (2)Le délai d'un mois court à compter de la réception de la lettre par votre salarié. Si vous le convoquez à un entretien préalable au licenciement avant l'expiration de ce délai, le licenciement qui intervient est sans cause réelle et sérieuse (3).

De même, si vous faîtes de multiples propositions de modification du contrat de travail, vous êtes tenu de mettre en œuvre le délai de réflexion d'un mois pour chacune des modifications proposées au salarié (4).

A défaut, vous ne pourrez pas vous prévaloir de l'acceptation ou du refus par votre salarié de la modification de son contrat de travail (5).

illustration-question-juridique

Une question vous trotte dans la tête ?

Testez gratuitement notre abonnement en posant votre question
à nos juristes. On vous répond en moins de 48 h !

Pour aller plus loin

Nos actualités sur le thème Modifier le Contrat de Travail

Par Thomas ROUSSINEAU le 16/11/2021 • 2756 vues

L'accord du salarié est requis même si la modification est effectuée en application de la convention collective.


Par Virginie Langlet le 02/06/2021 • 3775 vues

Si l'employeur peut modifier les objectifs annuels qui déterminent le rémunération variable, i...


Par Florent LABRUGERE le 08/08/2020 • 2539 vues

Suite à l'épidémie consécutive au covid-19 et de la période de confinement instaurée au niv...


Par Associés Zaïre Seltene le 29/04/2020 • 5246 vues

À l'heure de la reconduction du confinement national, nombreuses sont les interrogations des sal...


Voir toutes les actualités

20 ans que l’on accompagne
les professionnels

Une équipe de 50 juristes
bac +5 et 700 avocats

Tous les droits adressés : droit social, droit fiscal, droit des sociétés...

+ 3 000 abonnés pros qui utilisent nos services

Ils partagent leurs expériences