Aucune obligation légale de participer à la vie sociale de l'entreprise

1 personne sur 5ne participerait pas à la vie sociale du bureau

Légalement parlant, il n'existe aucune obligation de se déguiser ou de participer à la vie sociale de l'entreprise, mais surtout rien ne devrait vous y contraindre. C'est socialement que la question se pose. En refusant systématiquement de participer aux activités organisées par l'entreprise, vous risquez de vous isoler. Essayez toujours de faire un effort, surtout dans une petite entreprise où votre absence sera plus remarquée. Optez par exemple pour un autre moyen de participation : posez une boite de chocolats en libre-service sur votre bureau, cela vous rendra agréable.

Vie sociale : des bénéfices prouvés

Des repas entre collègues, une sortie bowling, des espaces communs… il existe de nombreuses façons de participer à la vie sociale de l'entreprise. Des études ont montré un effet très positif sur la qualité de vie au travail, tant du côté des salariés que des employeurs. Pour les premiers, la vie sociale favorise l'entraide et la solidarité, permet de relâcher la pression, et crée un sentiment de plaisir à venir travailler. Pour les seconds, les bénéfices ne sont pas négligeables :

Attention, trop de vie sociale peut nuire

La retenue est le secret de l'éthique au bureau, mieux vaut éviter les dérapages. Gardez à l'esprit que vous êtes toujours dans un contexte professionnel. Tout est dans la mesure : les activités ne doivent pas perturber le fonctionnement de l'entreprise. L'animation doit être bien amenée et rester discrète. Obtenir l'aval des Ressources Humaines de l'entreprise est un plus.

Vous aimerez aussi cet article : Le stress au travail : 30% des Français y sont confrontés