Nicolas Weisz - Avocat et mandataire de sportifs

Actualité et informations juridiques


Roland Garros : affaire Maxime Hamou, quelles suites?

par Maître Nicolas WEISZ - 07/06/2017 - 0 commentaires - 1448 vues

La quinzaine de Roland Garros arrive à son terme, et c'est peu de dire que le tennis français n'a pas été l’honneur. Laissons l'analyse des résultats sportifs aux spécialistes, pour se consacrer sur une séquence controversée d’à peine une minute, relayée à vitesse grand V par les médias et les réseaux sociaux.


Le droit à l'image est de retour dans le sport professionnel ! Ronaldo, Messi et Neymar bientôt en France?

par Maître Nicolas WEISZ - 15/03/2017 - 0 commentaires - 2821 vues

Le 1er mars 2017 a été publiée la "loi sur l'éthique, la transparence et la compétitivité du sport professionnel français" (loi n°2017-261). Initiative du Sénat, cette loi se positionne clairement sur ce dernier objectif et attribuant des avantages aux clubs professionnels.


Affaire Castrogiovanni : faute grave du joueur déserteur?

par Maître Nicolas WEISZ - 28/04/2016 - 0 commentaires - 1044 vues

Voila ce qui s'appelle être au mauvais endroit au mauvais moment pour le joueur de rugby Castrogiovanni, pris en flag par son employeur à Las Vegas alors qu'il devait rejoindre l'Argentine pour raisons familiales


Paris illicites et sport professionnel

par Maître Nicolas WEISZ - 01/02/2016 - 0 commentaires - 1569 vues

Une nouvelle discipline vient d'être touchée par des paris illicites. Plusieurs joueurs et entraîneurs auraient parier sur des rencontres de leur propre championnat, ce qui n'est pas sans rappeler le "handball gate" ou les précédents du football. En voici un aperçu.


De la prison ferme pour un coup de tête à l'issue d'un match de football : retour sur l'affaire Brandao

par Maître Nicolas WEISZ - 01/12/2014 - 0 commentaires - 2427 vues

Brandao, joueur de football brésilien du SC Bastia, vient d'être condamné à 1 mois de prison ferme pour avoir asséné le 16 août dernier dans les travées du Parc des Princes, un coup de tête à l'un de ses adversaires du soir. Une décision sévère ?

Rupture anticipée du CDD : l'insuffisance des résultats sportifs constitue-t-elle une faute grave de l'entraîneur ?

par Maître Nicolas WEISZ - 12/11/2014 - 0 commentaires - 3513 vues

Les entraîneurs et joueurs professionnels sont liés à leur club employeur par des CDD d'usage. Le licenciement n'étant pas un mode de rupture admis, l'employeur peut uniquement invoquer une faute grave de son salarié pour rompre unilatéralement le contrat. Les mauvais résultats sportifs constituent-ils une faute grave de l'entraîneur ?