Le préjudice d’anxiété et la responsabilité de l’employeur au titre de son obligation de sécurité

par Maître Gaétan DMYTROW - 08/10/2019 - 1354 vues

La chambre sociale de la Cour de cassation élargit, après l’amiante, par trois arrêts rendus le 11 septembre 2019 au bénéfice de salariés mineurs de fond, la réparation du préjudice d’anxiété à toutes substances nocives ou toxiques générant un risque élevé de développer une pathologie grave.