Accueil » Convention Collective » Batiment de la région parisienne » Convention collective du bâtiment de la région parisienne : quel montant pour l'indemnité de rupture conventionnelle ?

COVID-19 : Convention Collective à jour des derniers accords conventionnels

Toutes nos conventions collectives contiennent les accords signés par les partenaires sociaux pour faire face à la pandémie.

Convention collective Bâtiment Paris Retour à la convention collective Bâtiment Paris Convention collective du bâtiment de la région parisienne : quel montant pour l'indemnité de rupture conventionnelle ?

Dans votre Convention Collective Bâtiment Paris vous trouverez toutes les informations sur les grilles de salaire, les congés, les primes & avantages. Téléchargez-la pour accéder à vos droits à tout moment !

Accédez à l'intégralité de votre convention collective

4.4 (19 avis)

N°de brochure JO : 3032

IDCC : 30

Que dit la loi ?

Il est juridiquement possible de rompre à l’amiable un CDI. En effet, vous et votre employeur, pouvez d’un commun accord, conclure une rupture conventionnelle qui vous permet de quitter votre entreprise en bons termes, avec des indemnités et le droit aux allocations chômage.

Ce...

dant il convient de respecter une procédure particulière qui impose notamment à l’employeur de verser au salarié une indemnité spécifique de rupture conventionnelle (Article L1237-13 du Code du travail) Cette indemnité ne peut être inférieure au montant de l’indemnité légale de licenciement déterminée comme suit (Article R1234-1 et s. du Code du travail): 1/4 de mois de salaire par année d’ancienneté jusqu’à 10 ans ; 1/3 de mois de salaire par année d’ancienneté pour les années à partir de 10 ans ; Le mois de salaire est la moyenne la plus favorable au salarié entre les 3 derniers ou les 12 derniers mois précédent la rupture conventionnelle. Ce montant n’étant qu’un minimum, il convient de se tourner vers sa convention collective pour savoir si elle fixe des règles de calcul plus avantageuses au salarié.  ▶️Commandez votre convention collective pour faire valoir vos droits !◀️ Que prévoit votre convention collective ? Vous êtes salarié en CDI dans une entreprise du batiment en région parisienne qui est d’accord pour conclure une rupture conventionnelle avec vous ? Combien votre employeur doit-il donc vous verser ? Sachez que votre convention collective (IDCC 1843 ; brochure 3032) calcule l’indemnité due en cas de rupture conventionnelle de la façon suivante : Si le salarié est dans une entreprise de plus de 10 salariés : - à partir de 2 ans et jusqu'à 5 ans d'ancienneté dans l'entreprise : 1/10 de mois de salaire par année d'ancienneté ;- après 5 ans d'ancienneté dans l'entreprise : 3/20 de mois de salaire par année d'ancienneté, depuis la première année dans l'entreprise ;- les années d'ancienneté au-delà de 15 ans donnent droit à une majoration de 1/20 de mois de salaire par année d'ancienneté.En cas de licenciement d'un ouvrier âgé de plus de 55 ans le montant de l'indemnité est majoré de 10%. Si le salarié est dans une entreprise de 10 salariés au plus : - à partir de 2 ans et jusqu'à 5 ans d'ancienneté dans l'entreprise : 1/10 de mois de salaire par année d'ancienneté ;- après 5 ans d'ancienneté dans l'entreprise : 3/20 de mois de salaire par année d'ancienneté, depuis la première année dans l'entreprise ;- les années d'ancienneté au-delà de 15 ans donnent droit à une majoration de 1/20 de salaire par année d'ancienneté.En cas de licenciement d'un ouvrier âgé de plus de 55 ans le montant de l'indemnité de licenciement, tel qu'il est fixé ci-dessus, est majoré de 10%. Comparez les deux modes de calcul et appliquez le mode de calcul le plus avantageux pour vous.  Votre convention collective prévoit également d'autres avantages.  ▶️Téléchargez votre convention collective pour faire valoir vos droits !◀️ 

Avec JuriTravail, le droit devient simple

  • Des juristes et des avocats vous expliquent simplement le Droit.
  • 19 ans d'expérience en Droit du Travail.
  • + de 10000 clients nous font confiance.