Accueil » Professionnel » Droit pénal

Forum Condamnation

Injustice et sanction non justifiée

Forum Condamnation

Bienvenue sur le forum Condamnation. Vous avez des questions ou vous souhaitez échanger avec d'autres internautes sur le forum de Juritravail ?
Inscrivez-vous pour poser gratuitement vos questions juridiques, apporter des réponses à d'autres membres, et participer aux fils de discussions.

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


Visiteur

Le 08-05-2014 à 23:08

Bonjour, mon père et moi sommes sapeur-pompier volontaire (mon père a 32 années de bons et loyaux services et moi 2 ans).

Lors d'une soirée (Sainte-Barbe), un invité ivre (beau-frère du chef de centre) a violemment menacé mon père qui lui a répondu en le poussant également, le chef de centre au lieu de rester neutre a défendu son beau-frère, l'altercation s'est arrêté aux paroles mais aucun coup de donné.

Moi, j'ai soutenu mon père en essayant de calmer la chose. Un des serveurs a ensuite préféré, par mesure de sécurité, appelé les gendarmes, qui ont pris note des évènements.

Le chef de centre nous a mis mon père et moi en suspension provisoire jusqu'à nouvel ordre, le motif de ma sanction est d'avoir insulté des gens, ce qui est totalement faux.

* A-t-on le droit de sanctionner des pompiers volontaires lors d'une soirée civile (pas dans l'enceinte de la caserne, pas en tenue et pas sur intervention) ?

Le chef a demandé à certains pompiers de faire une lettre contre nous, certains l'ont fait dont des gens qui n'étaient même pas à cette soirée.

Nous avons envoyé plusieurs lettres en recommandée avec A.R. etc etc ...

4 mois plus tard, le directeur du S.D.I.S. nous a envoyé une lettre pour nous mettre une sanction disciplinaire, à savoir un blâme mais dans cette lettre, nous apprenons que le chef a fait un rapport avec des fausses déclarations, il clame avoir été frappé au visage par mon père (ce qui est faux).

- son rapport a été fait un mois après les faits,

- fait inexistant sur la main courante de la gendarmerie après m'y être rendu,

- aucun dépôt de plainte et aucun certificat de médecin.

* Puis-je porter plainte pour agression et fausse déclaration (cela fait 5 mois) ?

Le R.H. ne veut pas nous faire voir les courriers faits contre nous,

* ai-je un droit juridique pour les voir ? Si oui, comment s'appelle cette loi ?

* Jusqu'où peut aller une fausse déclaration (dans cette situation) ?

* En attendant la fin de cette histoire, existe-t-il une procédure qui pourrait aussi le mettre en suspension provisoire comme nous ?

Je précise que cela a mêlé plusieurs personnes et les deux seuls sanctionnés sont nous deux, il n'a jamais plus nous encadrer et nous en avons les preuves.

* Qui pourrait nous aider ? On m'a parlé du procureur de la République.

Merci de vos réponses, c'est très important.


Répondre au sujet

Attention : Les réponses apportées ci-dessous peuvent être juridiquement erronées.
Nous vous invitons pour toute question pouvant avoir des répercutions à consulter un Avocat.

Répondre Répondre

  • Moderateur

    Le 09-05-2014 à 11:37

      + 1000 messages


    Bonjour.
    Vous avez déjà posté ce sujet...
    Le procureur de la république ne vous aidera pas, il n'est pas là pour ça mais pour recevoir (ou rejeter) la plainte éventuelle que vous ferez.
    Il n'y a pas de structure de concertation disciplinaire avec appel possible chez les pompiers volontaires ? 
    0
    + -
  • Visiteur

    Le 09-05-2014 à 16:35

      + 10 messages


    Bonjour,
    non, je n'ai pas déjà posté ce sujet, pourquoi ? ...
    Vous pensez bien que j'ai déjà essayé mais ce n'est pas la question que je me pose, je veux simplement qu'on réponde à mes questions mais merci quand même.
    Visiteur

    Le 13-12-2016 à 02:30

    Un conseil, il faut mieux régler le problème à l'amiable, je pense que vous êtes dans un petit centre style cpi, comme le directeur du sdis est maintenant impliqué, cela va être plus difficile mais pas impossible, les affaires de pompiers se règlent en privé, c'est comme une famille qui se dispute parfois, mais c'est une famille soudée, l'entraide des pompiers est forte même si de temps en temps il y a des coups de gueule voir des échanges musclés. Bonne chance, j'espère que cela s'est arrangé pour vous et votre père et que la suspension a été levée.
    +1
    + -
  • Visiteur

    Le 23-07-2023 à 09:09

      visiteur


    Bonjour,je viens de lire votre post,il date de 2014?j espere pour vous que cela c est arrangé en votre faveur, malgré qu un chef de centre est indétronable,j en suis pour la deuxieme fois impacté et bien sur sanctionné,alors que je n ai fait que relater des faits graves aux détrimant des victimes.
    0
    + -

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

A voir également

Retour en haut de la page