Covid-19 : Chaque jour, nos équipes vous informent via des News, des Dossiers ou par téléphone !

S'informer x

Accueil » Droit de la Santé - Droit Médical » Responsabilité du professionnel » Forum

Forum Droit de la Santé

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


Un médecin peut-il mentir pour faire réagir son patient ?

Visiteur

Benjamin_L 2020-05-14 17:33:37

Bonjour,
Je vais vous expliquer la situation. Je suis âgé de 22 ans et j'ai quelques kilos en trop. 
Il y a de cela quelques mois, j'ai été voir mon médecin pour une douleur en bas du ventre côté droit et des vomissements. Après m'avoir examiné, mon médecin m'envoie faire un scanner. A la suite de mon examen le professionnel de santé me dit que j'ai une sirose . A la suite de cette nouvelle j'étais bien sur pas bien du tout. Quelques jours plus tard je vais voir mon médecin car les douleurs ne cesse pas avec les cachets. Il me renvoi auprès d'un hôpital privé qui me font faire également un scanner et une échographie. Et là le professionnel de santé me dit " monsieur, vous n'avez pas de sirose et n'en avait jamais eu vous avez en revanche l'appendicite proche de la péritonite".
Après mon opération et 7 jours de convalescence, je décide de retourner voir le premier professionnel de santé pour qu'il puisse m'expliquer pourquoi il m'avait dit ça. Et lui tranquillement me répond "j'ai dit ça car vous êtes en surpoids... Je voulais vous faire comme un électrochoc".
Ma question est : A-t-il le droit de faire ça ? 

Répondre au sujet

Attention : les réponses apportées ci-dessous peuvent être juridiquement erronées. Si vous êtes victime d'un litige et avez besoin d'agir immédiatement, vous pouvez résoudre votre litige en ligne ou faire appel à un avocat.

Répondre Répondre

  • Moderateur

    Zen Maritime Le 14-05-2020 à 18:41

      + 1000 messages


    Bonjour,

    Ce qui se passe depuis quelques années on parle en médecine du "NASH", il s'agit d'un acronyme pour signifier Non Alcoholic Stéato Hepatitis, autrement dit en français une stéatose hépatique (= surcharge du foie en tissu graisseux) d'origine non alcoolique.

    La cause en est un déqéquilibre nutritionnel et métabolique. On en a parlé souvent aux Etats-Unis comme de la maladie du soda, en allusion aux abus de fast-food, pizzas, hamburgers et colas.

    Bref, cela peut se diagnostiquer en imagerie médicale (échographie du foie, IRM). Et ce n'est pas faux, ce n'est pas mensonger que de parler dans ce cas, au bout du compte de cirrhose. Car il y a authentiquement avec cette surcharge graisseuse du foie une inflammation (hépatite) pouvant devenir un foie cirrhotique. En soulignant bien non alcoolique, il s'agit d'un autre type de cirrhose que celle des consommateurs chroniques d'alcool.

    Maintenant, personne ici sur un forum ne peut se prononcer sur le fait que vous ayez ou non en imagerie médicale des signes d'atteinte hépatique.

    Non plus que personne ne saurait dire, quand vous avez vu la première fois ce médecin, s'il aurait pu en vous examinant penser cliniquement à une crise d'appendicite avant que vous ne soyez admis à l'hôpital.

    cordialement
    zen maritime

     
    +1
    + -

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

A voir également

Retour en haut de la page

Publicité

Autres thèmes associés