Accueil » Droit de la Santé - Droit Médical » Droit du Patient » Forum

Forum Droit de la Santé

Forum Droit du Patient

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


Invalidite refusee

Visiteur

Isacka Le 23-09-2021 à 11:34

Bonjour,

 Bonjour, en arrêt de travail à partir d octobre 2015 par mon psy la cpam décide d arrêter mes indemnités journalière à partir de février 2017. J étais pourtant en ald.. 

Ma demande d invalidite émise par le psy à été refusée et je suis donc resté jusqu'en janvier 2019 en at mais sans indemnités. 
Le 30 janvier la médecine du travail m à mis en inaptitude et je suis inscrite au pôle emploi depuis mars 2019. 
Entre temps j ai fait un recours au tribunal qui est toujours en cours (si, si) j ai vu un expert psy qui m à diagnostique un taux d IPP de 30% et un trouble depressif majeur recurent. Ce taux n étant que de 30%, je presume que je doit faire le deuil de ma demande d invalidite. 
J ai 57 ans et je travaillais dans le social, j ai peur du contact avec les gens et angoissée de tout, je ne comprends pas ce taux. Pensez vous que j ai encore une possibilité d agir ? Un avocat pourrait il sauver la situation ou bien après l avis de l expert, c est plié ? Merci de votre reponse

Répondre au sujet

Attention : les réponses apportées ci-dessous peuvent être juridiquement erronées. Si vous êtes victime d'un litige et avez besoin d'agir immédiatement, vous pouvez résoudre votre litige en ligne ou faire appel à un avocat.

Répondre Répondre

  • Moderateur

    Zen Maritime Le 23-09-2021 à 13:09

      + 1000 messages


    Bonjour,

    Je ne suis pas certain de bien comprendre car d'un côté vous parlez d'une demande de mise en invalidité, cela concerne les maladies qui ne sont pas d'origine professionnelle; mais d'un autre côté vous parlez d'incapacité  dont le taux d'IPP (incapacité permanente partielle) serait évalué à 30%, cela concerne les maladies professionnelles ou accidents de travail.

    Pour se repérer : l'invalidité / maladie non professionnelle permet de prétendre à une pension d'invalidité (qui peut être de catégorie 1,2 ou 3); tandis que l'incapacité / maladie professionnelle permet d'obtenir une rente d'incapacité (qui dépend du taux).

    NB : vous dites que vous travailliez dans le social, sachez que vous avez droit pour bien comprendre votre situation à l'aide du service social... de l'assurance maladie, car rien n'empêche que vous soyez en litige avec votre CPAM et que vous fassiez appel au service social (3646 ou en demandant un RV via votre espace AMELI). L'assistant/e social/e est titulaire d'un diplôme d'Etat et il/elle est tenu/e par le secret professionnel.

    cordialement
    zen maritime

     

     
    Membre

    Isacka Le 23-09-2021 à 17:35

    Bonjour, oui c est aussi ce qui m à déstabilisé. Suite à ma demande d invalidite (via mon psy), refuse dans un 1er temps, puis contestation de ma part, donc tribunal du contentieux, et expert. Ce dernier a effectivement répondu en terme d ipp, ce qui m à étonné, c est pour cela que je ne comprend pas, ni la réponse, ni les conséquences sur ma demande. 
    Membre

    Isacka Le 25-09-2021 à 13:18

    Et du coup, ayant été mis en incapacité par mon employeur depuis, que pensez vous qu'il va m arriver ? 
    Moderateur

    Zen Maritime Le 25-09-2021 à 14:44

    Votre employeur ne vous a pas mis en incapacité, c'est d'inaptitude qu'il s'agit et c'est le médecin du travail qui vous a mis en inaptitude (janvier 2019), l'employeur pour sa part n'a fait que procéder à votre licenciement au motif de cette inaptitude, suite à quoi vous vous êtes inscrit au Pôle Emploi (mars 2019).

    "que pensez vous qu'il va m arriver ?" je suppose que si vous êtes au chômage indemnisé depuis plus de deux ans, compte tenu de votre âge et de 36 mois de droits il vous reste sans doute encore quelques mois de droits à l'allocation de chômage.

    cordialement
    zen maritime
     
    0
    + -

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

A voir également

Retour en haut de la page