Accueil » Droit de la Santé - Droit Médical » Droit du Patient » Forum

Forum Droit de la Santé

Forum Droit du Patient

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


Un secrétariat médical peut-il exiger que je donne le motif de consultation (RESOLU)

Visiteur

Le 11-03-2021 à 16:56

visitor.pngVisiteur

Fahelis2021-03-11 16:56:27

Bonjour,
Ma compagne a essayé de prendre rendez-vous avec un médecin qui accepte les opérations de stérilisation à but contraceptif (beaucoup de médecins refusent, et c'est leur droit).
La sécretaire qu'elle a eu au téléphone lui a donc demandé le motif du rendez-vous et lui a ensuite dit "on ne fait pas ça ici". Nous avons eu des témoignagnes de femmes qui ont été reçues et opérées par ce médecin, en indiquant que parfois le secrétariat pouvait poser problème.

Ma question est donc la suivante : La secrétaire peut-être exiger le motif de la consultation au moment de la prise de rendez-vous ou bien est-il possible de lui dire simplement que le motif est confidentiel et qu'on souhaite en discutter uniquement avec le médecin ?

 Merci de m'avoir lu


Répondre au sujet

Attention : Les réponses apportées ci-dessous peuvent être juridiquement erronées.
Nous vous invitons pour toute question pouvant avoir des répercutions à consulter un Avocat.

Répondre Répondre

  • Moderateur

    Le 11-03-2021 à 18:14

      + 1000 messages


    Bonjour.

    Avez-vous essayé de rappeler en donnant un autre motif ?

    Ca règlerait le problème.

    Il faut savoir qu'une secrétaire médicale obéit avant tout à son employeur-médecin qui peut donc lui ordonner de poser telle ou telle question préalable ou limiter l'acte dont vous parlez.

    On a aussi maintenant des sociétés qui se chargent de la prise de RV, ce qui évite d'avoir une secrétaire attachée au cabinat.

    Lorsque j'appelle mon médecin pour prendre RV, je tombe toujours sur une personne qui me demande "qu'est-ce que vous avez ?"

    C'est assez gênant d'avoir à justifier à une personne non médecin et inconnue l'objet d'une consultation.

    J'en ai parlé à mon médecin qui m'a expliqué que cela permettait à la secrétaire d'apprécier en apriori l'urgence de la consultation...

    Maintenant, à la question "qu'est-ce que vous avez" je réponds "c'est pas urgent à la journée".

    Et si un jour ça l'est, j'aviserais...

    Cdt.




    0
    + -
  • Moderateur

    Le 11-03-2021 à 21:16

      + 1000 messages


    Bonjour,

    Même réponse que celle d'AlainVerce, le filtrage par le secrétariat résulte des consignes données par le praticien, tout particulièrement lorsqu'il s'agit d'accepter une nouvelle patiente qui n'a pas encore de dossier médical au cabinet, et qu'il importe d'évaluer quel est le délai possible pour lui trouver un créneau de rendez-vous.

    Prenez le cas par exemple où il s'agirait d'envisager une IVG médicamenteuse, il faudrait surtout ne pas laisser passer le délai légal de la fin de 5e semaine de grossesse (délai exceptionnellement étendu à la fin de la 7e semaine pendant la crise sanitaire actuelle). Ce simple exemple vous permet de comprendre une circonstance, entre autres, où la personne au secrétariat chargée de la prise de rendez-vous gère en même temps un timing, et même un compte à rebours, selon tel ou tel motif de consultation.

    cordialement
    zen maritime 
    Moderateur

    Le 11-03-2021 à 21:29

    ../... à noter par ailleurs que le Code de la santé publique prévoit qu'un professionnel de santé, du fait de son exercice, soit assisté dans son travail par des personnes qui ne sont pas professionnels de santé (ex: secrétaire), et c'est alors au praticien de faire en sorte que la personne qui l'assiste sache son obligation elle-aussi de respecter la confidentialité des données personnelles de santé dont elle aurait connaissance

    voir article R.4127-72 du CSP en cliquant ici => www.legifrance.gouv.fr

    cordialement
    zen maritime 
    0
    + -
  • Visiteur

    Le 11-03-2021 à 22:14

      visiteur


    Je comprends bien les différentes raisons qui peuvent motiver les questions, le problème n'est pas la. 
    Le solution de mentir me dérange un peu car le médecin découvrira le mensonge au moment du rendez-vous et comme il peut refuser l'intervention, je pense que ce n'est pas une bonne idée de partir sur ce genre de base. 
    Je comptais effectivement partir sur le genre de solution consistant à dire au secrétariat que ça n'a pas un caractère urgent mais que je ne souhaite évoquer le motif qu'avec le médecin. 
    Ce que je souhaiterai savoir c'est si elle me répond que je dois obligatoirement lui donner le motif : est-ce vrai ou puis-je lui répondre que légalement rien ne m'y oblige ? 
    Moderateur

    Le 11-03-2021 à 22:32

    "si elle me répond que je dois obligatoirement lui donner le motif " faut-il comprendre que c'est vous qui appelleriez ?

    pour prendre rendez-vous pour celle que vous appelez votre compagne ? en vue d'une intervention de chirurgie gynécologique..?

    si vous êtes sérieux ne vous étonnez pas si la secrétaire sera certainement interloquée, car dans un pays de droit et de libertés il est inhabituel que ce ne soit pas la femme qui entreprenne la démarche la concernant, vous vous en doutez certainement, personne d'autre qu'elle n'ayant le moindre droit de se substituer à elle, de décider pour elle, à plus forte raison dans la perspective d'une intervention chirurgicale radicale, entraînant une stérilité irréversible.

    cordialement
    zen maritime

     
    Visiteur

    Le 11-03-2021 à 23:10

    J'ai écris le message moi même, par réflexe j'ai écris "je".

    De toutes façons le problème n'est pas là. Hypothétiquement pour un rendez-vous quel qu'il soit et pris par n'importe qui, est-il légal ou non que le secrétariat exige le motif ? C'est tout ce que nous souhaitons savoir ici 
    Moderateur

    Le 12-03-2021 à 06:34

    Si j'ai bien suivi, le secrétariat n'a pas exigé le motif, mais l'a simplement demandé.

    Et quel que soit le questionnement du secrétariat votre compagne est libre bien évidemment de répondre ou non. Si elle préfère que cela reste confidentiel elle répond que c'est confidentiel.

    Supposons qu'une femme aurait contracté une maladie sexuelle transmissible, que cela lui entraîne des adhérences tubaires au niveau des trompes et qu'il lui faille se faire opérer, on peut concevoir qu'elle ne soit guère encline à en partager les détails avec la personne du secrétariat.

    Tout cela tombe sous le sens, je ne comprends pas que vous y voyiez un sujet juridique et de droit en santé.

    Si vraiment vous imaginez un problème, hé bien que votre femme écrive un courrier directement au praticien en expliquant pourquoi elle sollicite un rendez-vous.

    Mais vous allez me dire que le secrétariat pourrait ouvrir cette correspondance quand bien même ce serait marqué "privé" ? Je vous mentionne à nouveau l'article R.4127-72 du CSP en cliquant ici => www.legifrance.gouv.fr  

    cordialement
    zen maritime
    0
    + -
  • Visiteur

    Le 12-03-2021 à 09:11

      visiteur


    Effectivement elle a juste demandé lors de cet appel, et ma compagne qui est quelqu'un de très franc et qui n'aime pas s'opposer aux gens à tout simplement répondu. Mais quand elle s'est fait envoyé balader, elle en a été peinée, c'est un sujet délicat pour elle et c'est pourquoi je me permet d'essayer de l'aider comme je peux. Et je préfère m'informer avant d'agir pour justement savoir quoi lui conseiller comme réponse. Voilà pourquoi je voulais des conseils juridiques et pourquoi c'est moi qui les demande et non elle.
    Merci pour votre réponse. 
    Moderateur

    Le 12-03-2021 à 10:54

    Vous dites "ma compagne.. n'aime pas s'opposer aux gens" mais où voyez-vous qu'il serait sujet d'entrer en opposition. On dirait que vous inventez des points de conflit là où il n'y en a pas.

    Vous dites d'elle "
    quelqu'un de très franc" mais il n'y a pas mensonge ou défaut de franchise à dire au téléphone à une secrétaire que "c'est un sujet délicat pour elle" et qu'elle préfère l'aborder en dialogue singulier dans le cadre de sa relation médecin-patient. Point et c'est tout.

    "
    Voilà pourquoi je voulais des conseils juridiques", il n'y a pas de quoi. 
     
    cordialement
    zen maritime 
    0
    + -
  • Visiteur

    Le 12-03-2021 à 11:13

      visiteur


    Ayant posté ceci en simple visiteur, je n'ai pas la main pour le marquer "résolu".
    Si un modérateur passe par là, le sujet peut donc être fermé.
    0
    + -
  • Moderateur

    Le 12-03-2021 à 13:19

      + 1000 messages


    J'ajouterais aussi qu'on peut très bien prendre un RV sans connaitre de pathologie particulière, donc sans avoir à justifier d'une maladie ... que le médecin est seul apte à détecter et définir.

    On peut aller chez le médecin simplement pour un point général annuel, voire pour des symptômes inexplicables par téléphone.

    Cdt.


    Visiteur

    Le 14-06-2022 à 10:23

    Bonjour,
    Je suis secrétaire médicale et je me dois de réagir à l'ensemble des commentaires ci-dessus. 
    Les médecins pour lesquels je travaille me demande de demander le motif. Je me fais souvent recevoir comme il faut... Les gens ne comprennent pas.
    Pourquoi demande-t-on le motif ? Il y a plusieurs raisons:- définir l'urgence car en général chaque patient s'estime plus urgent que l'autre. - être certain d'avoir le matériel disponible (ex: verrue, vaccin,...). - pouvoir définir le bon timing (ex: quelqu'un qui vient pour une dépression prendra + de temps, les verrues également). Définir un bon timing permet également de s'assurer de moins avoir de retard (pour que les patients en question ne ralent pas encore une fois) Voilà ! 
    Moderateur

    Le 14-06-2022 à 10:52

    @ cassi6760 bonjour,

    oui certains patients vont s'offusquer que l'on ose leur demander au téléphone pourquoi ils veulent un rendez-vous "vous êtes la secrétaire ? mais cela ne vous regarde pas"

    c'est aux praticiens du cabinet médical d'éduquer leur patientèle et d'expliquer pourquoi ils vous demandent de questionner au téléphone sur le motif de consultation, de sorte que les patients comprennent que ce n'est pas de votre part de la curiosité déplacée

    cordialement
    zen maritime



     
    0
    + -

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

A voir également

Retour en haut de la page