Accueil » Droit du Travail Salarié » Licenciement - Rupture conventionnelle » Forum

Forum Droit du Travail Salarié

Forum Licenciement & Rupture conventionnelle

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


Fin de CDI chantier et allocations chômage

Visiteur

Lilia-1802 Le 21-07-2021 à 18:04

Bonjour, mon CDIC arrive à son terme le 30 septembre 2021. Mon employeur me propose un nouveau contrat sur un autre projet que je ne n'ai pas accepté car je souhaite chercher un emploi dans un autre domaine. Ce dernier m'a dit qu'il ne me mettrai pas de bâtons dans les roues pour que je puisse obtenir des allocations chômage à la fin de mon contrat. 
Cependant, le service RH de mon entreprise veut que je fasse un abandon de poste, la seule combine selon eux pour que je puisse toucher l'ARE en fin de CDIC sans reprendre le poste proposé dans leur entreprise. 
N'existe-t'il pas de meilleures solutions ? J'ai en effet entendu dire que l'abandon de poste pouvait ensuite apporter à l'employé plus de problèmes que de solutions.
Merci par avance pour votre réponse.
Cordialement,
Lilia

 


Répondre au sujet

Attention : Les réponses apportées ci-dessous peuvent être juridiquement erronées.
Nous vous invitons pour toute question pouvant avoir des répercutions à consulter un Avocat.

Répondre Répondre

  • Moderateur

    milou27 Le 21-07-2021 à 18:28

      + 1000 messages


    Bonjour

    C'est sur qu'un abandon de poste ne présente aucune garantie... 

    En fait,  l'employeur peut très bien pour licencier pour motif personnel si vous refusez de continuer à travailler sur un nouveau chantier 

    EXTRAIT blog d'avocat :

    Le principe du CDI-C n’est pas le licenciement à la fin du chantier mais la tentative de reclassement du salarié sur un autre chantier ou une autre opération.

    L’employeur a donc l’obligation d’essayer de reclasser le salarié sur un autre chantier ou une autre opération.
    Si le reclassement est possible, un avenant au contrat de travail devra être effectué, précisant la nouvelle affectation du salarié et les modalités d’exécution du contrat de travail.

    Cet avenant devra préciser la date du début du nouveau chantier ou de la nouvelle opération, être présenté au salarié avant la fin de l’opération ou du chantier initial et accepté par lui.

    Cet avenant doit être présenté dans un délai suffisant au salarié ; il incombera, le cas échéant, au juge de déterminer si le délai était suffisant.

    Si le salarié refuse le reclassement sur un autre chantier, ce refus constitue un motif de licenciement pour cause personnelle.

    Outre le refus du salarié, le licenciement pour motif personnel est possible à l’achèvement du chantier ou de l’opération lorsqu’aucun reclassement n’est possible, sureffectifs au sein de l’entreprise, insuffisance de qualifications du salarié.

    La fin du chantier ne constitue donc pas une cause de licenciement pour motif économique mais pour motif personne

    Visiteur

    Lilia-1802 Le 21-07-2021 à 18:34

    Bonjour,
    Je vous remercie pour votre réponse. Cela veut dire que je suis tout a fait en droit de demander à la RH un licenciement pour motif personnel étant donné que je refuse le reclassement de mon employeur si j'ai bien compris?
    Et un licenciement pour motif personnel me donne le droit aux allocations chômage j'imagine ?
    Cordialement,
    Lilia
    Moderateur

    milou27 Le 21-07-2021 à 18:42

    Tout licenciement ouvre droit au chomage indemnisé quel que soit son motif 

    Votre service RH vous a proposé un abandon de poste pour se faciliter la vie... mais doit suivre la procédure applicable telle que décrite plus haut 
    0
    + -
  • Visiteur

    Lilia-1802 Le 21-07-2021 à 18:49

      visiteur


    D’accord je vous remercie pour votre éclairage sur le sujet.
    0
    + -
  • Vous cherchez un avocat en Droit du Travail pour défendre vos droits ? Faites-vous recontacter par 3 avocats et choisissez celui qui vous convient le mieux ! Envoyez une demande de contact aux avocats en Droit du Travail près de chez vous exerçant en Droit du Travail en quelques secondes, ou appelez le 01 75 75 70 70 du lundi au vendredi de 9h30 à 18h.

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

A voir également

Vous avez besoin d'un conseil d'avocat pour Licenciement & Rupture conventionnelle ?

3 avocats vous proposent, sous 48h, un RDV en cabinet

Envoyer votre demande

Retour en haut de la page