Accueil » Professionnel » Droit de la santé

Forum Responsabilité du professionnel

Forum Responsabilité du professionnel

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


Mon médecin traitant me dit que c'est dans ma tête

Visiteur

Le 16-01-2024 à 08:15

Bonjour, Je suis allée voir mon médecin traitant fin octobre 2023 pour ce que je pensais être une entorse du genou droit.

Elle m'a reçue, un peu à la hâte, et m'a mise en arrêt maladie sans même m’ausculter

Bien que connaissant mes antécédents avec ce genou, puisqu’elle qui m'avait suivi lorsque je dû me faire opérer de celui-ci pour une première fois en 2018.

Elle ne m’a prescrit aucun traitement n’y même dirigé vers un spécialiste, elle a ainsi prolongé mon arrêt durant 3 semaines sans aucune prise en charge supplémentaire ni réorientation vers un confrère ni même de simples conseils.


Arrivée la quatrième semaine, elle me reçoit en consultation pour me signifier qu’elle n’est plus d’accord pour prolonger mon arrêt maladie, car il y avait trop de contrôles à ce moment-là et que de toute façon, ne sachant pas quoi faire avec mon genou, ça venait de ma tête... 

Assez surprise et démunie face à sa réaction je suis repartie sans même le nom d’un spécialiste. 

 

Le jour suivant j’ai pris rendez vous avec un médecin du sport trouvé sur internet.

Il m’a reçue et m'a conseillée de faire une IRM pour voir où en était l’état de mon genou. 


Cette IRM a révélé une rupture partielle du ligament croisé antérieur.

Face à ce diagnostic, il n'a pas voulu se prononcer car il y avait plusieurs solutions pour le réparer. Il m’a donc renvoyé auprès d’un chirurgien spécialisé en chirurgie orthopédique et traumatologie. 


Suite au rendez-vous avec ce dernier, le diagnostic tombe et je dois me faire opérer le 06 Mars 2024 pour une ligamentoplastie. 


Pour continuer mes soins jai dû me mettre au chômage, car repartie sans prolongation de l'arrêt maladie et ni conseils de sa part j’ai dû me débrouiller toute seule face à ma situation médicale.

Je ne souhaitais absolument pas être dans cette situation de chômage.

Je travaille en intérim à la Poste depuis le 29 août 2022. Ce travail me plaît, j’étais en pour-parler pour être en c.d.i..


Malheureusement il est vrai que mon médecin traitant ne m’a jamais prise au sérieux et la situation aurait pû être empirée si je n'avais pas pris les devants. Par contre cela a engendré qu'à l'heure actuelle je suis au chômage au lieu d'être en arrêt maladie.


 


Répondre au sujet

Attention : Les réponses apportées ci-dessous peuvent être juridiquement erronées.
Nous vous invitons pour toute question pouvant avoir des répercutions à consulter un Avocat.

Répondre Répondre

  • Moderateur

    Le 16-01-2024 à 08:43

      + 1000 messages


    Bonjour.

    Et votre question est ???

    On ne passe pas comme ça d'un arrêt maladie non renouvelé au chômage...


    Cdt.


    Membre

    Le 16-01-2024 à 09:45

    Bonjour, ma question comment faire pour pouvoir récupérée mes droit à l'arret maladie qui à été fait sur contrat de travail. Malheureusement ne connaissant pas tres bien les droit à l arret maladie et chomage ? Et comment faire pour que mon medecin recoive un blame ou autre car malheureusement se n'ai pas la première fois qu'elle me fait le coup et la je me trouve avec une opération prevu sans arret maladie et au chomage. D'après votre réponse je comprend que je suis dans l'illégalité par rapport a ma situation. Merci a vous pour votre réponse et d'avoir pris le temps de lire 
    0
    + -
  • Moderateur

    Le 16-01-2024 à 10:58

      + 1000 messages


    Je ne vous ai pas parlé d'illégalité.

    Mais vous parlez de chômage parce qu'un arrêt maladie n'aurait pas été renouvelé.

    Or un arrêt maladie non renouvelé ne donne pas droit au chômage.

    Il faudrait bien comprendre votre situation.

    Vous dites être en intérim à la Poste, donc sous contrat qui, sauf autre information de votre part, est toujours en cours.

    Et vous ne pouvez pas être sous contrat et passer au chômage comme cela.

    Sans arrêt de travail mais toujours sous contrat vous êtes tout simplement en absence depuis environ fin novembre, c'est cela ?

    Tout cela demande précision de votre part pour bien comprendre.

    En ce qui concerne votre médecin "référent" comprenez qu'on ne peut juger, n'étant ni de la partie ni au courant de ce qui a motivé sa décision.

    D'autre part, aussi bien le médecin du sport que le chirurgien pouvaient vous faire un arrêt de travail s'ils l'estimaient justifié, pourquoi ne pas leur avoir demandé ?

    Cdt.


    Membre

    Le 17-01-2024 à 10:17

    Pour ma situation professionnelle j?ai été mise en arrêt maladie le 31 octobre qui à été renouvelé à la semaine et s?est terminé le 24 novembre. 

    Mon médecin ne voulant pas renouveler mon arrêt maladie (parce que il y avait trop de controle et que de toute facon elle ne savait pas quoi faire et que c'etait dans ma tête) , je n?ai pas repris le travail, donc pas signé de contrat intérimaire (se sont des contrat à la semaine) car je ne me sentais pas de reprendre le travail. Sans prise en charge sur l'arret maldie , ni salaire pour continuer mes recherches pour mon genou, je me suis donc inscrite au chômage, je ne peux pas rester sans revenu. 

    J?ai eu le premier rendez- vous avec le médecin du sport le 30 novembre, il m?a demandé si je travaillais et je lui ai dit non. Suite à ma réponse il ne m?a pas proposé de prolonger mon arrêt vu que l'arrêt a été fini le 24.
    Suite à se rendez-vous il m'a conseillé de passer une nouvelle IRM pour voir l'évolution. Je ne suis pas quelqu'un qui demande facilement. Merci de me lire. Cordialement

    Moderateur

    Le 17-01-2024 à 10:47

    @ rebecca82, bonjour

    une première remarque, vous dites à propos de votre genou "je dû me faire opérer de celui-ci pour une première fois en 2018"... pourquoi ne pas avoir demandé un nouveau rendez-vous avec ce praticien qui vous avait déjà opérée ?

    une deuxième remarque, face au médecin du sport (ou tout autre médecin d'ailleurs) si vous vous contentez de dire que vous ne travaillez pas le médecin ne peut pas deviner que vous auriez besoin d'être arrêtée pour produire un certificat d'arrêt de travail à France-Travail (ex Pôle Emploi) et obtenir une prise en charge de votre CPAM...

    cordialement
    zen maritime
     
    Membre

    Le 17-01-2024 à 11:05

    Bonjour Madame ZEN, je ne suis pas retourné voir le praticien qui m'a opéré en 2018 car celui avait programmé une ligamenthoplastie pour mon genou. Le jour de l'operation celui-ci est venu me voir en salle de reveille pour me dire "que mes ligaments été a leurs place et qu'il avait gratté un kyste dans le ménisque" sur ses paroles il m'a laisser ressortir l'apres midi même. J'ai fais ma rééducation sur 4 mois. J'ai appris que le praticien qui m'avait opéré avait arreté la chirurgie pour crée une association.  J'ai eu pas mal de débois avec la médecine d'ou le fait que normalement je ne me deplace plus pour aller voir un medecin, mais bon pour le moment je suis dans l'incapassité de marcher et une opération est bien programmée pour une ligamenthoplastie.
    Cordialement 
    0
    + -

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

A voir également

Retour en haut de la page