Accueil » Droit Routier, permis de conduire et automobile » Code de la Route : vos droits » Forum

Forum Droit Routier, permis de conduire et automobile

Forum Code de la Route : vos droits

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


Suspension permis de conduire pour stupéfiants

Visiteur

Le 27-10-2023 à 20:51

Bonjour à tous Mesdames et Messieurs les avocats...

J'espère que vous allez tous bien?

Je me permets de venir vers vous car j'ai fait une bêtise qui me coûte très cher à ce jour et je souhaiterais avoir des informations si possible.

Suite à un contrôle routier j'étais positif aux 3 stupéfiants je n'avais rien sur moi ni dans mon véhicule. c'était vraiment occasionnelle pour 2 stupéfiants suite à une fête avec des amis je n'ai et je n'ai jamais eu de problème avec la justice pour stupéfiants.. après un mois passé sans mon permis je reçois un coup de téléphone de la gendarme qui m'a contrôlé pour une audition à 1h de route de chez moi je me suis présenté à cette audience mais on m'a dit que c'était annulé car la gendarme en question ne pouvait pas me recevoir donc je suis reparti... qu'elle que semaine plus tard une autre convocation pour la même audition où je me suis encore présenté et encore annulé car la gendarme était absente. Après plus du tout de nouvelles de la gendarme même après plusieurs appels de ma part pour me renseigner sur la situation...je précise que je n'ai jamais reçu ni étais informé du taux de mes résultats  salivaires...
Mais aujourd'hui à un mois de récupérer mon permis de conduire j'ai reçu un coup de téléphone de la gendarmerie d'à côté de chez moi qui a récupéré mon dossier. Le gendarme très gentil ne comprenait pas comment ça se fait que je n'ai toujours pas été entendu pour mon affaire et m'a précisé que le parquet souhaite ma mise en garde à vue par rapport à mes antécédents je ne comprends pas pourquoi car je me suis déplacé 2 fois à la gendarmerie on ne m'a jamais parlé de garde a vue.. même le gendarme après avoir vérifié mon dossier me dit qu'il ne comprends pas la situation car je n'ai pas d'antécédents pour stupéfiants et il me propose même de venir me chercher chez moi le jour du rdv car plus de permis et le pied dans le platre...je me dis que je vais me retrouver en prison et sa m'inquiète énormément.. j'ai vraiment assumé ma bêtise j'ai fait un stage de sensibilisation routier je suis aussi partie voir un addictolgue pour ne plus jamais touché aucune drogue depuis cette histoire je n'ai jamais refait quoi ce se soit j'ai respecté mon interdiction de conduire j'ai vraiment fait tout le nécessaire pour arrêter mes conneries..je voulais savoir pourquoi la garde a vue après tout ça et si je risque d'aller en prison en sachant que j'ai était contrôlé au mois de mai 2023...vous m'excuserez pour le roman et je vous remercie énormément d'avance pour vos réponses.
Bien cordialement à tous


Répondre au sujet

Attention : Les réponses apportées ci-dessous peuvent être juridiquement erronées.
Nous vous invitons pour toute question pouvant avoir des répercutions à consulter un Avocat.

Répondre Répondre

  • Membre

    Le 27-10-2023 à 21:24

      + 350 messages


    Bonsoir,

    Tout d'abord la gendarmerie n'avait pas à vous faire déplacer, en plus à 2 reprises pour rien, à plus d'une heure de votre domicile. Le dossier devait être transmis à la gendarmerie de votre domicile comme cela a été fait.

    J'avoue ne pas comprendre comment on peut, on pourrait, prendre une mesure de garde à vue 5 mois après les faits compte tenu de vos antécédents ... que vous n'avez pas eu.

    Je suppose que vous avez eu une rétention de permis de conduire suivie d'une suspension prise par le préfet.

    Oubliez l'idée de la prison.
    +1
    + -

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

A voir également

Retour en haut de la page