Accueil » Particulier » Droit du travail » Prud'hommes

Forum Forum Conflits

Déplacement en Europe

Forum Conflits & Relations de Travail

Bienvenue sur le forum Conflits & Relations de Travail . Vous avez des questions ou vous souhaitez échanger avec d'autres internautes sur le forum de Juritravail ?
Inscrivez-vous pour poser gratuitement vos questions juridiques, apporter des réponses à d'autres membres, et participer aux fils de discussions.

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


Visiteur

Le 09-02-2024 à 06:45

Bonjour,
Mon conjoint travail depuis 15 ans dans une entreprise, il n'a jamais fait de déplacement hors France et son contrat ne précise pas de clause de mobilité. Aujourd'hui, du à une baisse d'activité, son employeur lui impose de partir 15 jours en Italie sous peine de licenciement. Peut il refuser ce déplacement pour cause de raison familiale car nous avons 2 enfants ( 2 ans et 8 mois ) et nous n'avons pas de moyens de garde pendant les week end car c'est mon conjoint qui les garde ? Merci par avance

 


Répondre au sujet

Attention : Les réponses apportées ci-dessous peuvent être juridiquement erronées.
Nous vous invitons pour toute question pouvant avoir des répercutions à consulter un Avocat.

Répondre Répondre

  • Moderateur

    Le 09-02-2024 à 07:11

      + 1000 messages


    Bonjour,
    Pour pouvoir demander à un salarié de se déplacer ponctuellement en dehors de la France, l’employeur doit insérer une clause de mission dans le contrat de travail.

    Pour bien comprendre le périmètre d’un déplacement professionnel hors de France, il est important de savoir différencier mission, détachement et expatriation.

    Une mission concerne les déplacements professionnels de courte durée à l’étranger. La durée maximum du voyage d’affaires est fixée à trois mois. Le déplacement n’a pas d’impact sur le contrat de travail ou le statut du salarié : Il reste salarié de l’entreprise ; L'employeur maintient le versement des cotisations salariales et patronales en france.

    Le pouvoir de l'employeur est limité par le droit à une vie familiale et personnelle du salarié.

    Ce pouvoir ne doit pas porter une atteinte excessive au droit du salarié à une vie personnelle et familiale.

    Un tel abus n’est cependant pas caractérisé dès lors que l’employeur justifie de la nécessité de procéder à cette mesure en raison de la réduction considérable et durable de l’activité.

    Comme toute loi, tout est complexe et à appréciation. Il va falloir vous adjoindre une aide de proximité soit avec une aide juridique gratuite ou l'aide d'un avocat sopécialisé. Cela risque de se compliquer très vite.

    Cordialement.

    0
    + -

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

A voir également

Vous avez besoin d'un conseil d'avocat pour Conflits & Relations de Travail  ?

3 avocats vous proposent, sous 48h, un RDV en cabinet

Envoyer votre demande

Retour en haut de la page

Edition abonné

Autres thèmes associés

gif assurance chien et chat