Accueil » Particulier » Droit de la famille » Mariage, PACS, concubinage

Forum Création & vie du Couple

Forum Création & vie du Couple

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


[Résolu] prélèvement sur livret A de nos enfants

Visiteur

Le 17-01-2024 à 07:11

Bonjour,

 je viens de m'apercevoir que fin décembre, mon ex (le papa de mes enfants) a retiré 2500 sur chacun des livrets A de nos enfants, nous avons 2 enfants, ce qui fait 5000, sans mon autorisation, sans ma signature, sans que je sois au courant, je viens juste de le voir sur notre site internet, j'ai appelé la banque qui m'a confirmé que Mr avait fait viré les sommes sur son compte. mes questions sont les suivantes : en a t il le droit ? que puis je faire pour qu'il rende ses sommes aux enfants ? sachant que les livrets A sont alimentés par les grands parents principalement. Faut il que j envoie une lettre recommandée à la Banque ? faut il en parler au Juge des affaires familiales ? puis je être incriminée de ne pas avoir réagi plus tôt ? les enfants (8 et 13 ans) pourront ils me le reprocher à leur majorité ? merci de vos réponses
bien cordialement


Répondre au sujet

Attention : Les réponses apportées ci-dessous peuvent être juridiquement erronées.
Nous vous invitons pour toute question pouvant avoir des répercutions à consulter un Avocat.

Répondre Répondre

  • Membre

    Le 17-01-2024 à 11:38

      + 200 messages


    Les parents ayant l'administration légale des biens de leurs enfants ont aussi la jouissance légale de ces biens, c'est-à-dire l'usufruit légal des biens de leurs enfants, jusqu'à leurs 16 ans.
    L'usufruit de sommes d'argent s'appelle le quasi-usufruit, c'est le droit de consommer cet argent, charge à le restituer aux 16 ans de l'enfant, donc à l'extinction du quasi-usufruit légal.

    Donc juridiquement, votre ex est dans son droit, c'est aux 16 ans de chaque enfant qu'il faudra exiger la restitution du capital (les intérêts sont censés appartiennir à l'usufruitier).

    https://www.legifrance.gouv.fr/codes/section_lc/LEGITEXT000006070721/LEGISCTA000006136220
    En particulier la section 2.
    Les grands-parents devraient assortir leur donations d'une clause selon laquelle les parents n'en jouiront pas (article 386-4), ce qui devrait impliquer de faire des donations par acte notarié au lieu de simples donation manuelles (donc plus complexes à faire).
    Notez que l'usufruitier légal a des charges de jouissance, dont l'entretien des enfants (article 386-3).
    Membre

    Le 17-01-2024 à 11:54

    Merci infiniment de cette réponse qui est très claire et qui me permet de ne pas redouter la suite. Cordialement 
    Membre

    Le 17-01-2024 à 13:18

    Il est donc utile de conserver toutes les preuves de retrait.
    Bien entendu, j'ai supposé que votre ex avait l'autorité parentale (conjointe) donc qu'il était administrateur légal (382).

    Pour savoir quel capital doit être théoriquement rendu, il faut savoir, au jour du retrait, quelle était la répartition du montant détenu entre capital et intérêts.
    Si vous êtes deux parents ayant la jouissance légale, il a droit à la moitié des intérêts.
    Je dirais que le montant retiré s'impute d'abord sur la moitié des intérêts, puis sur le capital pour le surplus. C'est ce surplus qu'il devrait restituer, à mon avis.
    Ceci serait un calcul théorique s'il contestait le principe d'une demande de restitution pure et simple du montant retiré.

    Notez qu'aux 16 ans de l'enfant, il est encore mineur, et c'est donc vous qui le représentez dans la demande de restitution en fin du quasi-usufruit. A sa majorité, l'enfant peut faire la demande à son père de manière autonome.
    0
    + -

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

A voir également

Retour en haut de la page