Accueil » Professionnel » Droit de la consommation » Vendeur

Forum Obligations du vendeur

Vente véhicule

Forum Obligations du vendeur

Bienvenue sur le forum Obligations du vendeur. Vous avez des questions ou vous souhaitez échanger avec d'autres internautes sur le forum de Juritravail ?
Inscrivez-vous pour poser gratuitement vos questions juridiques, apporter des réponses à d'autres membres, et participer aux fils de discussions.

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


Visiteur

Le 30-04-2024 à 16:47

Bonjour,

 Nous sommes passés par un site d'enchères pour vendre notre véhicule. La personne qui l'a acheté est venu le récupérer et n'a même pas pris la peine de l'essayer avant de faire les papiers de cession. Je tiens à préciser que cette personne même s'il a acheté le véhicule en temps que particulier est un professionnel car il est chef des ventes dans une concession automobile. Il s'est contenté de regarder l'extérieur du véhicule sans même s'asseoir dans l'habitacle. Malheureusement pour lui, il a eu un problème sur le retour. Semble-t-il deux bobines d'allumage ont lâchés. Il habite à 500 km et a continué de rouler au lieu de faire appel à un dépanneur. Suite à cela il a contacté le site d'enchères avant de valider la transaction car il se plaint aussi de l'embrayage. Après avoir fait faire un devis chez Nissan (plus de 2800). Comme je refuse de payer cette somme, il a demandé une expertise contradictoire à laquelle je n'ai pas pu participer compte tenu de la distance, ni envoyer d'expert car je n'ai pas de protection juridique. N'ayant pas répondu à sa demande, l'expert envois le dossier à la protection juridique de cette personne. Je dois préciser que tout le temps où nous avons possédé le véhicule, aucun problème. Les vitesses passées sans problème. L'embrayage était un peu dur mais on nous a dit lors de l'achat que sur les sportives c'est normal. Le seul souci c'était un grincement au niveau de la pédale d'embrayage. Montré à un garage qui nous a dit que ce n'était pas l'embrayage mais juste le ressort derrière la pédale qui grincait. Problème résolu avec un peu de lubrifiant. A ce jour l'expert dit que le véhicule ne peut être utilisé en l'état. De forte chance que l'expert et cette personne se connaissent car tous deux dans le milieu automobile ethabitantlamêmeville. Le véhicule est de 2004, à toujours dormi dans un garage, conduit uniquement par mon mari qui prend toujours le plus grand soin des choses. N'ayant jamais été confronté à ce genre de problème, je ne sais comment faire. Il avait s'il s'était donné la peine d'essayer le véhicule, la possibilité d'appeler le site d'enchères et de ne pas prendre le véhicule. La somme bloquée sur le compte séquestre lui aurait été rendue. Je pense que ce qui l'a poussé à prendre malgré ce le véhicule, c'est les frais qu'il aurait dû payer au site. Je tiens à préciser qu'il achetait la voiture dans le but de la revendre et de faire une très bonne plus value dessus. Pour en finir compte tenu de l'expertise, je ne sais si cela est considéré comme un vice caché car le compteur n'avait que 74641 km au moment de la vente ou si cela peut être considéré comme usure puisque l'embrayage à la base est une pièce d'usure. Comment dois-je procéder ? Attendre de voir s'il me traduit en justice ou prendre les devants ? Est il dans son bon droit et a t'il des chances d'avoir le dernier mot? En tant que particuliers, nous sommes des profanes et n'avons en aucun cas, cherché à tromper qui que ce soit. Merci pour votre réponse 


Répondre au sujet

Répondre Répondre

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

A voir également

Retour en haut de la page