Accueil » Droit du Travail Salarié » Démission » Forum

Forum Droit du Travail Salarié

Forum Démissionner, Prise d'acte

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


Clause de non concurrence

Visiteur

Le 15-02-2022 à 14:40

Bonjour,

Je démissionne de mon poste actuel de technico commercial d'un secteur spécifique pour un poste de responsable de centre de profit (il y a une partie  commerciale,  ainsi que du management et la gestion  du centre) d'une société concurrente.  J'ai un préavis de deux mois et ai une clause de non concurrence dans mon contrat actuel ( qui est bien défini dans le temps, géographiquement et rémunérée).
Mon employeur ne veut pas me dire s'il compte me l'activer ou non (certainement afin de me dissuader, ou pas..)

 Ma question est la suivante :
Si mon employeur me rémunère la clause,  cela ne m'empêche pas de poursuivre dans mon futur poste ? Il risque juste de me demander de lui rembourser l'indemnité perdue ?
Pour aller plus loin il faudrait qu'il prouve le préjudice perçu (qui selon moi est difficilement quantifiable vu le secteur et la large clientèle) afin d'intenter une action en justice ?

Dans l'attente d'un retour de votre part.

Bien cordialement 


Répondre au sujet

Attention : Les réponses apportées ci-dessous peuvent être juridiquement erronées.
Nous vous invitons pour toute question pouvant avoir des répercutions à consulter un Avocat.

Répondre Répondre

  • Moderateur

    Le 15-02-2022 à 15:54

      + 1000 messages


    Bonjour,

    Vous écrivez "Mon employeur ne veut pas me dire s'il compte me l'activer ou non" en fait, à partir du moment où votre contrat comporte une clause dont vous dites qu'elle est valide, et à partir du moment où vous démissionnez, vous devez considérer a priori que la clause s'applique, autrement dit selon vos propres mots qu'elle est active.

    D'autre part, si votre employeur a prévu contractuellement une faculté de renonciation il n'a évidemment aucune obligation de vous informer avant l'heure s'il compte renoncer à faire appliquer votre clause de non concurrence. En principe il y a un délai de fixé (voir contrat, convention collective) pour qu'il vous libère ou non de cette clause.

    Si vous n'en êtes pas libéré et que malgré le paiement de la contrepartie financière vous décidez de passer outre en travaillant pour une entreprise concurrente, dans le périmètre interdit par votre clause, alors oui il est certain que votre ex-employeur peut intenter une action contre vous.

    [NB : au fond on pourrait même aller jusqu'à considérer que vous commettez une faute à l'égard de votre nouvel employeur en vous déclarant auprès de lui libre de tout engagement, alors que vous restez engagé suite à votre contrat précédent à ne pas travailler pour lui si sa société a une activité concurrentielle, ne jamais oublier selon le Code du travail qu'un contrat est censé être exécuté de bonne foi, ce qui implique avec loyauté]

    cordialement
    zen maritime

     
    Visiteur

    Le 15-02-2022 à 17:11

    Merci pour votre retour Zen maritime, en intentant une action en justice mis à part le remboursement de la clause que pourrait me demander mon ex employeur sachant que je ne pense pas porter un réel préjudice à celui-ci dans mes nouvelles fonctions. 
    En effet mon employeur a 15 jours avant la date de fin de mon contrat pour me libérer de la clause ou non.

    Cordialement 
    Moderateur

    Le 15-02-2022 à 17:41

    La condamnation à dommages-intérêts relève d'un juge et de son appréciation du préjudice subi, on ne peut pas arbitrer là dessus en en discutant sur un forum, ni en se fondant sur votre seul point de vue, votre employeur actuel s'il intente une action en réparation aura certainement ses arguments à faire valoir.

    cordialement
    zen maritime 
    0
    + -

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

A voir également

Vous avez besoin d'un conseil d'avocat pour Démissionner, Prise d'acte ?

3 avocats vous proposent, sous 48h, un RDV en cabinet

Envoyer votre demande

Retour en haut de la page