Accueil » Droit de l'Immobilier et Construction » Bail habitation » Forum

Forum Droit de l'Immobilier et de la Construction

Forum Bail habitation

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


Locataires qui paient systématiquement leur part de loyer en retard

Visiteur

Le 18-12-2021 à 18:13

Bonjour,
Depuis le 1er avril 2021, nous louons une maison à un couple qui bénécie des APL.  Le dossier de location était conforme.  Dans le bail que le couple a signé, il est clairement mentionné que le loyer doit être dû au plus tard le 5 de chaque mois.  En 8 mois, leur dû (part de loyer) a été réglé en retard à 5 reprises.  Ces retards nous causent des problèmes.
Malgré nos relances, ce couple affirme que la date convenue au bail n'a pas besoin d'être respectée.  Qu'importe la date, tant que le loyer est payé, c'est tout ce qui compte.  Pour le loyer de décembre, nous avons envoyé un reçu partiel dès le 7 décembre.  Nous avons eu droit à des mails menaçants et arrogants, une main courante a été réalisée.  Nous avons reçu le réglement le 14 décembre avec la mention suivante: "dans la vie, il faut être patient.  On paie quand on veut, il faut arrêter de chipoter avec une date."
Que pouvons-nous faire pour que le règlement se fasse au plus tard le 5 de chaque mois?  Nous avons des charges de notre côté et nous ne pourrons pas vivre de cette façon  pendant trois ans.  Si le 7 janvier 2022 le problème persiste, nous envoyons une mise en demeure de payer sinon il y aura commandement de payer avec huissier?  Nous invoquons la clause résolutoire?
En août dernier, monsieur et madame ont avisé qu'ils recherchaient un autre logement puisqu'ils clament que nous les harcelons, qu'ils sont chez eux et qu'ils veulent être tranquilles.  Une relance n'est pas du harcèlement.  Ils inventent des histoires dans le but de ne pas respecter leurs obligations.
Merci de votre attention et d'avance, merci pour les réponses!

Répondre au sujet

Attention : Les réponses apportées ci-dessous peuvent être juridiquement erronées.
Nous vous invitons pour toute question pouvant avoir des répercutions à consulter un Avocat.

Répondre Répondre

  • Moderateur

    Le 18-12-2021 à 20:35

      + 1000 messages


    Bonjour,

    Au prochain retard, pas d'appel ou mail, mais courrier recommandé ar.
    Courrier qui doit rester le plus factuel et neutre au possible, un juge peut avoir à le lire plus tard et il serait dommage qu'il se retourne contre vous. 

    Retard suivant : Comandement de payer par voie d'huissier.
    Si cela ne suffit pas, il vous faudra un avocat.

    N'hésitez pas à demander un accompagnement a l'adil de votre département.

    https://www.anil.org/lanil-et-les-adil/votre-adil/
    Visiteur

    Le 18-12-2021 à 21:19

    Bonsoir, je vous remercie pour cette réponse.  l'ADIL semble désabusée car en cas de retard, si le locataire règle le loyer avant la fin du mois, la procédure s'annule et il faudra recommencer chaque mois.
    Tout de même, je retiens votre idée: LRAR.  Maintenant, au bout de combien de jours et quel délai?  Ex; LRAR envoyé le 6 et on donne jusqu'au 14 pour régler le loyer?  Si le locataire ne répond pas au facteur, il doit aller au bureau de poste pour récupérer le courrier et de là, ce sera le délai sur réception du courrier qui fera foi de.  Pouvons-nous invoquer la date réelle d'envoi?
    Merci de votre réactivité, je ne pensais pas que les réponses seraient aussi rapides.
    Moderateur

    Le 18-12-2021 à 21:57

    Le principe du courrier est de rapeller la date de paiement et de vous ménager des preuves pour la résiliation du contrat à la fin du bail.
    Concernant l'action en justice, ce e sera pas une action en paiement mais une action en réparation du préjudice que ces retards vous causent: Frais baquaires, ajios etc...
    0
    + -

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

A voir également

Retour en haut de la page