Accueil » Droit de la Santé - Droit Médical » Droit du Patient » Forum

Forum Droit de la Santé

Forum Droit du Patient

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


Licenciement après période isolement covid

Visiteur

Sara2021 Le 17-10-2021 à 14:48

Bonjour, J’ai une ald, j’étais en isolement’ personne vulnérable. J’ai repris après ma seconde dose de vaccin en juillet. Pendant cette période, mes chiffres étaient loin de l’objectif, je n’ai bénéficié d’aucun accompagnement. Mon n+1 me disait même je ne suis pas inquiet, tu vas te rattraper quand tu vas reprendre. Depuis ma reprise, en septembre par exemple je suis a 110% de mes objectifs. Sauf que depuis ma reprise mon N+2 m’a reproché mon arrêt maladie, ( j’ai fait un avc cette année). 3 jours plus tard le Dircegzur général a envoyé un mail à plusieurs personnes y compris moi, en mettant tout le monde en copie, pour dire malgré les accompagnements vous ne faites rien. Je n’ai jamais bénéficié d’aucun accompagnement pendant la période d’isolement. Une semaine plus tard, j’ai demandé un entretien RH pour une demande de mutation. Que je demande depuis 2020, Une fois reçue par la RH, elle m’a reproché mes chiffres, elle a demandé plusieurs détails sur mon état de santé ( si je prenais un traitement etc) et elle m’a proposé une rupture conventionnelle et que si je refusais je serai licencier et que ça se passera mal pour moi. Je lui ai expliqué mon étonnement. Je me suis déplacée pour un entretien de mutation et c’était un entretien de licenciement alors que je n’étais pas prévenue, que me reprocher mon état de santé était pas normal, elle a répondu que de toute façon ils sont pas prêts à prendre des risques si je retombe malade plus tard. Elle me laisse une semaine pour décider sinon le licenciement se passerait mal pour moi Est ce qu’ils ont le droit de me reprocher ma baisse d’activité pendant l’isolement? Quels sont mes Droits? Que puis-je faire? Merci

Répondre au sujet

Attention : les réponses apportées ci-dessous peuvent être juridiquement erronées. Si vous êtes victime d'un litige et avez besoin d'agir immédiatement, vous pouvez résoudre votre litige en ligne ou faire appel à un avocat.

Répondre Répondre

  • Moderateur

    Math64 Le 17-10-2021 à 15:13

      + 1000 messages


    Bonjour,

    Prenez les devants!
    Il vous vaut IM PE RA TI VE MENT envoyer un courrier AR dénonçant cet entretien et les propos dits. C'est su mot pour mot qu'il faut retranscrire sans analyse ni commentaire.

    Vous précisez que vous ne comprenez pas ce chantage au licenciement ni pourquoi vous devriez accepter une telle rupture conventionnelle.
    Enfin, vous rappelez que cette situation affecte fortement votre état de santé et que ces faits vous semblent illégaux, car clairemnt en lien avec votre état de santé.

    Ce courrier aura pour effet de couper l'herbe sous le pied de l'employeur en lui compliquant fortement un licenciement ultérieur au vu du précédent créé par ce courrier.

    Dans l'intervalle, ne restez pas seul. C'est l'occasion ou jamais de pousser la porte d'un avocat ou d'un syndicat pour vous accompagner.
    0
    + -

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

A voir également

Retour en haut de la page