Accueil » Droit du Travail Salarié » Licenciement - Rupture conventionnelle » Forum

Forum Droit du Travail Salarié

Forum Licenciement & Rupture conventionnelle

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


Solde de tout compte

Visiteur

ionie2013 Le 22-10-2021 à 16:05

Bonjour,Licencié de mon emploi en date du 11/10/21, j'ai demandé à moin employeur de me faire parvenir les documents et mon STC par courrier, en date du 12/10/21. Je n'ai obtenu aucune réponse de sa part. J'ai donc envoyé un courrier en A/R le 18/10(que mon ex emplyeur n'est pas allé cherché), contestant le licenciement et disant que je donnais procuration à une tierce personne pour venir chercher les documents. N'ayant pas de réponse j'ai envoyé un mail le 21/10 avec copie de la procuration. Et surprise réponse ce matin d'une prsonne inconnue de la société, qui ne donne même pas sa fonction au sein de l'entreprise. Refus categorique de la procuration (ok ils ont le droit mais d'usage cela se fait ) prétextant qu'il faut qu l'ancien employé signe lui-même les documents. ILs me proposent de me les envoyer; ce que j'ai demandé il y a 10 jours. Quelle différence entre les envoyer ou les donner à une personne mandatée? Comment se fait-il qu'une personne sans statut au sein de la société (elle n'est pas employée mais peut-être juste auto entrepreneuse en RH) puisse m'envoyer ce message? Quel légitimité a le message de cette personne.Par avance merci.

Répondre au sujet

Attention : Les réponses apportées ci-dessous peuvent être juridiquement erronées.
Nous vous invitons pour toute question pouvant avoir des répercutions à consulter un Avocat.

Répondre Répondre

  • Moderateur

    Math64 Le 22-10-2021 à 17:23

      + 1000 messages


    Bonjour,

    Peu importe l'échange que vous avez eu et peu importe l'interlocuteur qui vous a répondu (lemployeur délègue tout ou une partie de ses pouvoir/obligations à qui bon lui semble appartenant à l'entreprise).

    La loi et la jurisprudence sont très clairs:

    Seul le salarié peut aller chercher ses documents de fin de contrat. L'employeur est donc parfaitement dans son droit.

    En outre, je ne sais pas ce qui vous permet d'affirmer que "mais d'usage cela se fait ", car c'est totalement faux.

    Dans votre cas, si vous tenez absolument à ne pas vous déplacer, acceptez la proposition que vous avez eue par mail.

    Sinon, pas d'autre choix que de vous déplacer. Tout envoi de mail ou de courrier sera sans éffet légal.


    Cdt
    Membre

    ionie2013 Le 22-10-2021 à 17:36

    Je me permets de dire cela car je le suis renseignée. Je trouve votre réponse plutôt déplacée. Si l?employeur peut faire ce qu?il veut alors l?employé aussi. C?est ridicule ce que vous dites. Je demande des conseils pas des jugements. C?est la première fois que j?ai une telle réponse. Un peu de respect. Si vous ne voulez pas répondre ne le faites pas . Vous n?y êtes pas obligé. Vous êtes bénévoles comme vous savez bien le faire remarquer sur ce forum que j?utilise certainement pour la dernière fois.
    Moderateur

    Math64 Le 22-10-2021 à 18:38

    Donc, vous posez une question et n'acceptez que les réponses qui peuvent aller dans votre sens ?

    En outre, où voyez vous un quelconque jugement ou manque de respect dans mon propos ? 

    Bien bien... 

    Bonne chance pour la suite, car la réalité de la vie et du droit s'occupera bien vite de vous rammener dans le vrai..
    0
    + -

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

A voir également

Vous avez besoin d'un conseil d'avocat pour Licenciement & Rupture conventionnelle ?

3 avocats vous proposent, sous 48h, un RDV en cabinet

Envoyer votre demande

Retour en haut de la page