Acompte

Définition du terme Acompte

L'acompte est un payement partiel dû par l'acheteur manifeste ainsi sa volonté ferme de réaliser l'opération pour laquelle il s'engage. On utulise aussi le mot acompte pour désigner un paiement partiel fait par un débiteur à son créancier et qui est "à valoir" sur le montant total de la dette.

Dans la vente, tout payement partiel convenu lors de la conclusion ou postérieurement à la conclusion d'un contrat est un acompte, à moins que les parties aient convenu, s'agissant d'une vente, ce règlement constituera des "arrhes" . Si les parties n'ont pas indiqué clairement dans le contrat, que le versement aurait le caractère d'un acompte, ce fait devra alors être interprété dans le sens le plus favorable à l'acheteur et le versement ainsi fait sera qualifié d'arrhes.

Voir aussi le mot "terme".

Texte tiré du site « www.dictionnaire-juridique.com » avec l'autorisation des auteurs

© Serge Braudo , Conseiller honoraire à la Cour d'appel de Versailles

et Alexis Baumann, avocat au barreau de Paris

Textes :

  • C. civ. art. 1244 et s., 1589.
  • Code monétaire et financier, Art. L112-8.
  • Code des marchés publics (édition 2006), Art. 86, 88, 91, 92.
  • Bibliographie :

  • Mestre (J.)et Fages (B.), note sous 3e Civ., 25 février 2004, Bull., III, n° 42, p. 39, Revue trimestrielle de droit civil, n° 2, avril-juin 2004, p. 279 - 280. (Restitution des acomptes non déclarés à l'administration fiscale.
  • Vos Questions - Nos réponses

    A voir également

    A la Une

    Actualité

    Top dossiers sur le sujet

    20 ans que l’on accompagne
    les professionnels

    Une équipe de 50 juristes
    bac +5 et 700 avocats

    Tous les droits adressés : droit social, droit fiscal, droit des sociétés...

    + 3 000 abonnés pros qui utilisent nos services

    Ils partagent leurs expériences