Accueil » Particulier » Droit du travail » Chômage

Forum Chômage - Pôle Emploi

Rupture période d'essai par l'employeur après démission- calcul des 65 jours travaillés

Forum Chômage - Pôle Emploi

Bienvenue sur le forum Chômage - Pôle Emploi. Vous avez des questions ou vous souhaitez échanger avec d'autres internautes sur le forum de Juritravail ?
Inscrivez-vous pour poser gratuitement vos questions juridiques, apporter des réponses à d'autres membres, et participer aux fils de discussions.

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


Visiteur

Le 07-04-2019 à 23:33

Bonjour,

 J'ai démarré le 04/02/2019 un nouvel emploi en CDI. Avant cela j'ai été salarié en CDI en continu entre le 06/03/2017 et le 25/01/2019 (CDI interrompu par une démission). Il existe une possibilité que ma periode d'essai dans mon CDI actuel soit rompue par l'employeur. Ayant démissionné de mon CDI précédent, j'ai lu qu'il me faut au moins 65 jours travaillés dans mon nouvel emploi pour être éligible aux allocations chômage. J'aimerais comprendre comment sont définis ces 65 "jours travaillés". Est-ce qu'ils incluent notamment les éventuels RTT et congés payés qui ont été poses pendant la periode d'essai de mon nouvel emploi ? Merci d'avance pour votre aide


Répondre au sujet

Attention : Les réponses apportées ci-dessous peuvent être juridiquement erronées.
Nous vous invitons pour toute question pouvant avoir des répercutions à consulter un Avocat.

Répondre Répondre

  • Moderateur

    Le 08-04-2019 à 06:57

      + 1000 messages


    Bonjour,
    Pour le décompte des 65 jours de travail , il faut se baser sur la durée de la période travaillée et non sur le nombre réel de jours travaillés
    La semaine de travil commence le Lundi Matin et se termine le Dimanche soir .
    Peu importe que vous travailliez 2 jours par semaine ou avez pris des congés pendant la période - vous totalisez 5 jours de travail.
    .
    Du 04/02 au 7/04  : la période comprend 9 semaines X 5 jours : 45 jours de travail
    .
    Si vous aviez commencé le Jeudi 7/02 : 4 jours + 8 semaines X 5 jours : 44 jours de travail
    (Les dimanches ou jours fériés peuvent être compabilisés dans les jours de trvail)
    .
    Si vous aviez commencé le Samedi 9/02 et aviez fini le Jeudi 11 Avril : 2 jours + 8 semaines X 5 jours + 4 jours : 46 jours de travail.
    .
    Bref ... Pour estimer le nombre de jours de travail, il faut plutot comptabiliser le nombre de semaines  X 5 jours
    Membre

    Le 26-06-2019 à 01:24

    Bonjour, 
    Merci d'avance, de votre réponse,
    - je voulais savoir si les jours fériés ne sont pas comptabilisé aussi des 65 jours? et le préavis non effectué compte aussi?  ( sachant que je serais toujours dans les effectifs de l'entreprise jusqu'a la date  24/07 ) donc date dans l'entreprise du 15/04 au 24/07 
    - sinon quand il disent 3 ans consecutive, est ce que c'est obligé que ce soit la dernière experience ? car j'ai une experience de plus de 4 ans et une autre de moins de 3 ans 
    merci 

    Moderateur

    Le 26-06-2019 à 06:46

    Bonjour
    Les jours fériés sont compris dans les 65 jours de travail mais pas le préavis  non effectué .
    Les 3 ans d'affiliation continue précédant la démission peuvent comprendre plusieurs emplois mais à condition qu'ils se soient enchainés sans trou , ne serait-ce qu'une journée à l'exception du Dimanche et jour de repros accolé 
    Visiteur

    Le 01-10-2021 à 18:41

    Bonsoir merci pour ce retour, j?ai bien compris que les congés ne se déduisaient pas dès 65 jours, en est-il de même pour un arrêt maladie pendant la période d?essai? Merci cdt
    0
    + -
  • Visiteur

    Le 26-03-2024 à 07:53

      visiteur


    Bonjour,
    Ma question est similaire à celle ci déjà posée il y a quelques années. La réponse est elle toujours valable? Par ailleurs, pour la recherche des 3 ans d'affiliation précédant la démission, un congé maternité puis un congé parental sont ils considérés comme des périodes d'affiliation? Je crois comprendre que c'est le cas pour le congé maternité mais c'est plus flou pour le congé parental...
    Je vous remercie.
    Moderateur

    Le 26-03-2024 à 08:36

    Bonjour ccesatto 

    Pas de changement depuis 2021 au niveau de l'affiliation continue
    Les congés payés posés pendant l'exécution du contrat sont assimilés à une période d'affiliation de même qu'un arrêt maladie ou un congé maternité.

    Pour ce qui est du congé parental , seul le congé parental indemnisé par la CAF (Allocation PréParE) est assimilé à une période d'affiliation à l'inverse du congé parental non indemnisé  assimilé à un congé sans solde qui est exclu de l'affiliation.

    Le plus grand changement depuis 2021 concerne le mode de calcul de l'indemnisation journalière  

    VOIR : https://www.unedic.org/la-reglementation/fiches-thematiques/salaire-de-reference

    https://monallocation.francetravail.fr/

    Visiteur

    Le 26-03-2024 à 10:45

    Je vous remercie pour ces éclaircissements.

    Sur le site de l'Unedic, il est indiqué concernant une éventuelle reconstitution de salaire en cas de congé parental (le mien a bien été indemnisé par la CAF): 

    "Les périodes ayant donné lieu à un salaire moindre et pour lesquelles France Travail (ex Pôle emploi) reconstitue le salaire, sous réserve de la transmission des justificatifs par l?allocataire, sont les suivantes :
    [...]
    - périodes de congé parental d'éducation à temps plein ou à temps partiel, de congé de présence parentale ou de congé de proche aidant"

    Dois-je conclure que mon salaire pendant mon congé parental (qui à l'époque a été indemnisé par la CAF) sera reconstitué (même si ce que j'ai touché est une indemnité et non a proprement dit un salaire)?

    Je vous remercie.
    Moderateur

    Le 26-03-2024 à 11:45

    OUI -  la période en congé parental indemnisé fera l'objet d'une reconstitution du salaire plein quel que soit le complément que vous avez perçu par ailleurs 
    Idem pour le congé maternité ou un arrêt maladie (sur production des justificatifs à france travail)

    0
    + -
  • Vous cherchez un avocat en Droit du Travail pour défendre vos droits ? Faites-vous recontacter par 3 avocats et choisissez celui qui vous convient le mieux ! Envoyez une demande de contact aux avocats en Droit du Travail près de chez vous exerçant en Droit du Travail en quelques secondes, ou appelez le 01 75 75 70 70 du lundi au vendredi de 9h30 à 18h.

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

A voir également

Vous avez besoin d'un conseil d'avocat pour Chômage - Pôle Emploi ?

3 avocats vous proposent, sous 48h, un RDV en cabinet

Envoyer votre demande

Retour en haut de la page

Edition abonné

Autres thèmes associés

gif assurance chien et chat