Accueil » Droit de la Famille - Divorce » Droit des Enfants » Forum

Forum Droit de la Famille - Divorce

Forum Droit des Enfants

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


Éligibilité à une pension alimentaire ? Situation atypique.

Visiteur

mavig Le 19-05-2021 à 11:21

Bonjour,

Je souhaiterais obtenir quelques éclaircissements et conseils concernant une éventuelle demande de pension alimentaire. 

Voici la situation :

- J'ai 27 ans, étudiante pendant quelques mois encore, avec pour revenus un ou deux loyers mensuels provenant de deux biens reçus en héritage (500 euros en ce moment, 1000 il y a quelques mois). J'ai également une assurance vie confortable mais à laquelle je n'ai pas accès avant deux ans encore (et je ne souhaite pas particulièrement la casser). J'ai épousé l'année dernière un ressortissant brésilien qui vit aujourd'hui légalement avec moi en France, sans activité ni revenus pour le moment car il prépare une entrée en doctorat en septembre. Nous vivons désormais seuls après plusieurs mois passés chez ma mère (déménagement du à un stage obligatoire et loyers financés par mes revenus locatifs et un peu d'épargne). Le volume horaire présenté par ce stage ne me permet aucunement d'avoir un job à mi-temps à côté. 

- Mes parents ont divorcés en Décembre 2018 et sur le contrat de divorce, il est clairement stipulé que les deux doivent contribuer à mon "entretien" jusqu'à indépendance financière, ce que je comprends ici comme le financement de mes études. 

- Lors de la fin de mon Master, j'ai pris la décision de m'inscrire dans une spécialisation universitaire, pré-doctorat. J'ai demandé une bourse d'études pour cela mais pour que mes seuls revenus soient pris en compte, je devais toucher plus qu'un Smic mensuel et être déclarée indépendamment. Seule cette dernière condition étant remplie, le calcul de la bourse s'est fait sur les revenus de mes parents (1800 bruts pour ma mère, 3100 pour mon père). Bien entendu, sur cette base, je n'ai pas eu le droit à la bourse. 

- Or, mon père n'a, depuis le divorce, jamais versé un centime pour le financement de quoi que ce soit me concernant. Ma mère quant-à elle, a participé à la fois financièrement en bouclant les fins de mois difficiles malgré ses propres difficultés et matériellement en nous hébergeant mon mari et moi durant de longs mois. C'est grâce à cela que je peux aujourd'hui payer un loyer le temps de cette période de stage. 

- Ma mère présente aujourd'hui de grosses difficultés financières et je n'accepte plus de devoir lui demander de l'argent pour combler les fins de mois. Or, nous n'arrivons pas à vivre à deux sur les 500 euros mensuels que me rapportent les loyers (je précise que mon mari ne peut pas encore prétendre à un travail en France, les démarches administratives pour son éligibilité prenant plusieurs mois). 

Je voudrais donc savoir s'il existe une possibilité pour moi de demander à mon père un coup de pouce financier pour quelques mois seulement (je rentre en doctorat en septembre et bénéficierai à partir de cette date d'un revenu assuré et suffisant) ? 
Je précise que nous en avons déjà parlé "à l'amiable" et qu'il a catégoriquement refusé arguant mon mariage, mon âge, mes revenus locatifs et mon épargne. Il faut également préciser que mes parents sont actuellement en litige juridique concernant une maison en indivision et que ma mère refuse catégoriquement également de devoir faire la demande de pension alimentaire en son nom. 

Je vous remercie d'avance pour vos conseils ou avis, tout est bon à prendre ! 


Répondre au sujet

Répondre Répondre

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

A voir également

Retour en haut de la page