Accueil » Droit du Travail Salarié » Agent public - Contractuel » Forum

Forum Droit du Travail Salarié

Forum Fonctionnaire, agent public, contractuel

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


lettre de demande de rupture conventionnelle avec option démission

Visiteur

Le 08-05-2022 à 16:58

visitor.pngVisiteur

Jérome DuboisLe 08-05-2022 à 14:58

Bonjour,

Je souhaite vous poser une question.

Pour l'instant, tous mes échanges avec mon employeurs ont été faits à l'oral, il n'y a pas encore d'écrit.

Je précise aussi que nos relations sont et ont toujours été bonnes, et que j'ai l'intention que mon départ se déroule dans les meilleurs conditions.

Dernière information, je suis cadre, et jâai donc un préavis de 3 mois.

Dans le cadre d'un départ que j'ai annoncé à mon employeur de vive voix il y a un mois pour un projet de reconversion professionnelle, jâai demandé une rupture conventionnelle. Il mâa dit quâil devait réfléchir.

Suite à cela, lui puis moi avons été en congés.

Je reprends le travail lundi ; et vendredi je lâai appelé pour faire le point sur mon retour, voir les priorités, etc. Il me demande de lui fournir une lettre pour officialiser mon départ. Je lui demande sâil sâagit dâune rupture conventionnelle ou dâune démission.

Il me répond quâil a trouvé un remplaçant qui arrive le 30 mai et afin de valider son Embauche il veut un courrier où jâécris que je demande une rupture conventionnelle, et que si elle nâest pas acceptée je démissionnerai. Je dis que je le ferai et nous mettons fin à la conversation téléphonique plus tard après avoir évoqué dâautres sujets.

Je ne souhaite pas faire dâhistoires et démissionnerai si ma demande de rupture conventionnelle nâest pas acceptée, là nâest pas la question.

Jâai cherché sur internet et je ne trouve pas ce genre de courrier. Je doute même de sa légalité.

Je pense donc demain lui présenter une demande simple de rupture conventionnelle, je ne sais pas comment cela va le faire réagir.

Quâen pensez-vous ?

Par avance, merci pour vos réponses.

ps : je me suis trompé de catégorie, veuillez m'en excuser.

Répondre au sujet

Attention : Les réponses apportées ci-dessous peuvent être juridiquement erronées.
Nous vous invitons pour toute question pouvant avoir des répercutions à consulter un Avocat.

Répondre Répondre

  • Membre

    Le 08-05-2022 à 17:35

      + 150 messages


    Hello !

    Jérome, même si ça se passe bien entre vous je pense qu'avec ce courrier à double détente votre eployeur espère vous faire donner votre démission tout de suite...

    Selon le planning du projet que vous avez en tête, il vaut mieux commencer par un courrier lui faisant part de votre demande de bénéficier d'une rupture conventionelle que souhetiez effective à compter du xx/xx/2022 et suggérant un entretien d'ici deux semaines (par exemple) pour en discuter. 

    Selon sa réponse à ce courrier et/ou cet entretien, vous verrez si et quand envoyer un autre courrier annonçant votre démission* à telle date en respectant le préavis que vous devez.

    * ici pour reconversion professionnelle : https://www.pole-emploi.fr/candidat/mes-droits-aux-aides-et-allocati/a-chaque-situation-son-allocatio/quelle-est-ma-situation-professi/je-perds-ou-je-quitte-un-emploi/je-veux-demissionner-et-jai-un-p.html

    A+

     
    0
    + -
  • Moderateur

    Le 08-05-2022 à 18:41

      + 1000 messages


    Bonjour.

    Vous proposez une rupture conventionnelle à votre employeur ...ou une démission.

    Donc il sait que vous voulez et allez partir.

    Sachant que rien ne l'oblige à vous accorder une rupture conventionnelle qui lui coûterait de l'argent, pensez vous vraiment qu'il va choisir cette option alors qu'il est assuré d'une démission qui ne lui coûtera rien ?

    Comment faire une demande de RC ?

    Aucun formalisme n'est exigé, la loi étant muette c'est aux parties de se mettre d'accord comme ils l'entendent.

    Aucun courrier n'est obligatoire, et si courrier du salarié il y a l'employeur n'est même pas obligé d'y répondre (et réciproquement).

    Et évidemment vous ne devez parler que de rupture conventionnelle et pas de démission dans le courrier.

    Seul le remplissage du formulaire par les deux parties et la procédure qui s'en suit est réglementé.

    Cdt.
    Moderateur

    Le 08-05-2022 à 20:03

    Bonjour

    je partage entièrement l'avis de mes collègues répondeurs

    Passe encore que l'employeur vous demande de lui adresser un écrit pour confirmer la demande faite oralement (il veut avoir la preuve qu'il ne vous a pas poussé dehors)
    mais ce qui est inacceptable,  c'est le fait qu'il vous demande de mentionner que vous démissionneriez si la RC était refusée par l'Administration 

    Sachez que la direction du travail ne refuse jamais d'homologuer une demande de rupture conventionnelle, SAUF si la convention de RC  a été mal complétée ou bien lorque l'indemnité de départ est inférieure à l'indemnité légale de licenciement ou bien celle prévue par votre convention collective  (ce qui arrive fréquemment )
    Moderateur

    Le 09-05-2022 à 09:52

    SUITE

    A noter que depuis le 1er Avril 2022, la demande de rupture conventionnelle doit être formulée par téléservive (et non plus sur le formulaire papier) sauf si l'employeur fait favoir qu'il est dans l'impossibilité d'utiliser le téléservice 

    LIEN : TéléRC - Service de saisie d'une demande d'homologation de rupture conventionnelle individuelle (travail.gouv.fr)
    0
    + -
  • Vous cherchez un avocat en Droit du Travail pour défendre vos droits ? Faites-vous recontacter par 3 avocats et choisissez celui qui vous convient le mieux ! Envoyez une demande de contact aux avocats en Droit du Travail près de chez vous exerçant en Droit du Travail en quelques secondes, ou appelez le 01 75 75 70 70 du lundi au vendredi de 9h30 à 18h.
  • Moderateur

    Le 09-05-2022 à 10:35

      + 1000 messages


    Bonjour Milou.

    Mais est-ce que cette nouvelle obligation ne laisse pas un peu les mains libres au seul employeur ?

    Je sais, déjà avec le formulaire papier c'était souvent l'employeur qui le remplissait.

    Je n'ai pas pu accéder au télé formulaire donc ce ne sont que des questions...

    Bien à toi.

    AV
    Moderateur

    Le 09-05-2022 à 21:22

    Bonjour Alain

    Je ne connais pas moi non plus la nouvelle mouture de téléservice (qui a été modifiée) et on peut supposer que c'est l'employeur qui continuera de la compléter (son cabinet comptable ou service RH) 

    mais on peut supposer que le salarié sera informé du contenu de celle-ci, devra le signer , en conserver le double , pouvoir se rétracter dans le delai de 15 jours

    C'est sur que l'employeur ne pourra plus antidater la demande comme c'était souvent le cas avec le formulaire papier  ( en principe avec l'accord du salarié) 

    J'ignore si cela va laisser un peu plus les mains libres à l'employeur pour l'imposer au salarié mais je ne me fais pas trop d'illusions sur ce point 

    J'ai vu aujourd'hui lors d'une permanence juridique , le cas d'un employeur qui a mis fin au contrat dès qu'il a reçu l'accord d'homologation sans attendre la date de rupture qui avair été mentionnée (et convenue) sur l'imprimé CERFA , il a mis d'office le salarié en congés pour n'avoir pas à les règler avec le Solde de tout compte . 

    Je suis souvent écoeuré de toutes ces manoeuvres faites dans le dos du salarié qui ne comprend plus rien .

    @micalement 
    0
    + -
  • Membre

    Le 09-05-2022 à 13:27

      + 1000 messages


    Bonjour,
    Même réponse que les autres ! Votre employeur, aussi gentil soit-il, a le choix entre un truc qui risque de lui coûter des milliers d'euros et la même chose mais gratuitement. Si encore vous étiez un employé infect dont il rêvait de se débarasser...
    Vous ne perdez rien à demander la rupture conventionnelle, mais votre employeur risque de dire non.
    0
    + -

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

A voir également

Vous avez besoin d'un conseil d'avocat pour Fonctionnaire, agent public, contractuel ?

3 avocats vous proposent, sous 48h, un RDV en cabinet

Envoyer votre demande

Retour en haut de la page