Accueil » Particulier » Droits fondamentaux » Procédure Pénale

Forum Procédure Pénale

Forum Procédure Pénale

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


Animaux saisis à l'aide

Visiteur

Le 14-02-2024 à 21:27

Bonjour,

Je vous prie de m'aider.

L'histoire que je vais raconter va être longue, je vous prie de tout lire.

Je suis agricultrice.

J'ai l'équivalent d'un niveau BAC+5 dans ce domaine.

Plusieurs années d'expérience dans le secteur.

Or, 

En Mars 2023 je décide de porter plainte contre mon compagnon pour violences domestiques.

La gendarmerie me rassure en disant qu'ils vont s'occuper de tout et que ma vie ne changera pas, surtout en pire.

Ceci le 5 Mars.

Mon désormais ex compagnon est mis en garde à vue.

Le 6 Mars les gendarmes viennent à ma propriété.

Ils m'accompagnent voir le médecin légiste.

À notre retour chez moi je trouve une dizaine de camionnettes.

L'adjudant a décidé de son propre chef que je dois quitter à l'instant mon domicile pour ma sécurité.

Je refuse car des amis étaient prêts à rester avec moi le temps que les choses se calment et que mon désormais ex quitte le domicile.

Ils n'écoutent pas et ils m'obligent à quitter mon domicile de force.
Le jour même sachant pertinemment que je n'avais nulle part où aller.

En même temps ils décident de faire saisir tous les chiens de mon élevage pour soit disant me permettre de partir.

Ils font venir la SPA et tous mes chiens sont embarqués avec violence.

Le jour encore suivant je reçois un appel téléphonique : c'est la DDPP qui me dit qu'à la suite de leur contrôle du jour d'avant ils considèrent que mes chiens sont "maltraités".

Or j'apprends que parmi les personnes présentes le jour d'avant il y avait deux contrôleurs DDPP.

Sauf que les contrôles se font suivant des règles précises : les contrôleurs doivent avant tout se présenter, faut visiter les lieux, contrôler les structures, les stock de médicaments et nourriture.

Rien de cela n'a été fait.

Pourtant ces gens disent que oui et qu'il n'y avait aucune structure ni rien.

C'est faux.

En plus ils disent que les chiens sont traumatisés et maigres et sûrement maltraités.

De victime je passe à méchante.

On porte plainte contre moi pour maltraitances et élevage non déclaré et absence de structures.

Je précise que le jour de la saisie trois témoins étaient présents et sont prêts à témoigner qu'aucun contrôle n'a été fait, que les structures étaient présentes, et que mes chiens n'ont jamais étés maltraités.

Je peux aussi apporter d'autres témoignages ( un certain nombre) qui declareront que mes chiens ont toujours étés traités de la meilleure façon .

Je peux apporter aussi des centaines voire des milliers de photos et vidéos qui prouvent que mes chiens ont toujours eu tout ce qui leur fallait, qu'ils ont toujours étés en forme, heureux .

J'ai aussi mon Siret bien entendu.

Maintenant, j'ai reçu une convocation avec le vice procureur.

Ma mère étant décédée quelques jours avant le rendez vous, j'ai envoyé une lettre recommandée pour demander un renvoi.

Je ne sais pas ce qui a été décidé car, désolée je ne pouvais pas ne pas aller aux funérailles de ma mère ( j'ai dû me rendre à l'étranger).

Aujourd'hui les gendarmes m'arretent sur la route pour me dire que j'ai une interdiction d'élever de la part du procureur et que moi j'aurais mis en vente des chiots, donc ils doivent revenir chez moi me saisir à nouveau les quelques chiens que j'ai.

C'est faux je n'ai mis en vente rien du tout.
Et je n'ai été prévenue d'aucune décision.

Je ne sais plus quoi faire.

On m'a obligée à partir de chez moi pendant un mois contre mon gré,on m'a pris mes chiens sans préavis et sans décision de justice, on m'a obligée sous menace à signer un papier de cession de mes chiens en me disant que c'était juste temporaire et que j'allais les récupérer, on dit avoir fait un contrôle qui n'a pas été fait.

Pour tout ceci j'ai des témoins.

Mes chiens étaient ma seule famille à part ma mère.

J'ai osé porter plainte pour violences et je me retrouve à tout perdre et à faire les frais d'une décision de justice contre moi.

J'ai aussi été traînée dans la boue sur les réseaux sociaux avec nom, prénom, adresse, par chance beaucoup de monde me connais et connaissais mes chiens.

Je ne veux pas tout perdre à nouveau.

Le procureur ne sait pas ce qui s'est réellement passé.

S'il vous plaît comment faire ?

Je veux un peu de justice.

Comment faire pour bloquer tout ça et avoir droit à un vrai procès ?

Merci d'avance


Répondre au sujet

Attention : Les réponses apportées ci-dessous peuvent être juridiquement erronées.
Nous vous invitons pour toute question pouvant avoir des répercutions à consulter un Avocat.

Répondre Répondre

  • Moderateur

    Le 15-02-2024 à 08:06

      + 1000 messages


    Bonjour.

    Vous rapprocher d'un avocat, cela parait indispensable.

    Cdt.


    Membre

    Le 15-02-2024 à 10:39

    bonjour,

    dommage que vous n'ayez pas pu vous rendre à la convocation du procureur, vous auriez pu vous expliquer.

    la SPA qui est venu récupérer vos chiens doivent pouvoir témoigner si vos animaux étaient maltraités ou pas.

    salutations
    0
    + -

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

A voir également

Retour en haut de la page