Accueil » Droit du Travail Salarié » Retraite - Préretraite » Forum

Forum Droit du Travail Salarié

Forum Retraite, préretraite

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


Chômage et décote/surcote retraite

Visiteur

Le 26-04-2022 à 20:43

Bonjour,

J’ai 62 ans. J’aurai en 2023 mes 167 trimestres de cotisation requis pour pouvoir partir à la retraite.
Mais, je comptais prolonger d’un an de plus et partir en 2024 pour éviter la décote de moins 10% pendant 3 ans sur ma retraite complémentaire (et aussi bénéficier de 1,25% de plus par trimestre sur la retraite de la secu, soit 5%, ce qui n’est pas négligeable).
Un PSE se prépare dans la société où je travaille.
Si je suis mis au chômage est-ce que je pourrai rester au chômage jusqu'en 2024 pour éviter les 10% de décote et bénéficier des 1,25% de surcote sur la retraite de base ?
Ou mieux encore, rester au chômage jusqu'en 2025 ? Bénéficier ainsi de 10% de surcote sur la retraite de base (8 trimestres à 1,25%), et une surcote de 10% pendant un an sur les retraites complémentaires...
Donc , en résumé, est-ce qu'en étant au chômage on bénéficie des mêmes conditions pour la retraite que si on travaille ? 
Merci pour vos informations et conseils avisés 

Cordialement, 
knarf


Répondre au sujet

Attention : Les réponses apportées ci-dessous peuvent être juridiquement erronées.
Nous vous invitons pour toute question pouvant avoir des répercutions à consulter un Avocat.

Répondre Répondre

  • Moderateur

    Le 27-04-2022 à 07:21

      + 1000 messages


    Bonjour,

    Les droits au chômage indemnisé cessent à compter du jour où vous pouvez liquider votre retraite au taux plein. Si donc en 2023 vous ne demandez pas votre retraite alors que vous le pourriez, le service de l'allocation de chômage s'arrêtera, et si vous restez au Pôle Emploi ce sera comme demandeur d'emploi non indemnisé.

    cordialement
    zen maritime 
    Visiteur

    Le 27-04-2022 à 09:37

    Merci zen maritime pour ce retour précis (et rapide ?).
    Donc j'aurais intérêt, à l'atteinte de m'as 167 trimestres sous régime de chômage, à retrouver un (petit) boulot pendant un an, histoire d'atteindre l'année supplémentaire permettant d'éviter ainsi la "fameuse" décote de -10%...
    C'est bien ça ?
    Merci pour vos précieux conseils.
    Cordialement
    knarf
    Visiteur

    Le 27-04-2022 à 09:43

    Pour mon message précédent, il fallait lire : rapide et :o) et non un ? L'émoticone n'a pas fonctionné !
    et plus loin, ... à l'atteinte de mes 167 trimestres... (correcteur automatique !).
    Merci.
    knarf
    0
    + -
  • Visiteur

    Le 27-04-2022 à 15:13

      + 100 messages


    Le chômage ne fait jamais de trimestre de surcote de toute façon. Si vous avez déjà la durée requise au Régime Général, le chômage fige votre retraite de base mais ne la fait pas augmenter. Le dispositif de surcote est réservé à ceux qui travaillent et cotisent à la fois au-delà de l'âge légal et de la durée d'assurance requise.
    Si vous retrouvez un "petit boulot" et envisagez de faire de la surcote en vue d'améliorer votre retraite et de ne pas subir la minoration temporaire de 10% pendnat 3 ans à la complémentaire, faites bien vos calculs auparavant. Il n'est pas certain que ce soit pour vous, sur du long terme, plus avantageux qu'un cumul emploi retraite par exemple. Quitte à retravailler, si c'est pour de l'argent, prenez tous les paramètres en compte. Ne vaut-il pas mieux, temporairement, une retraite définitivement moindre (= sans surcote) mais pouvoir la cumuler intégralement avec un salaire ?
    Une retraite à 1000 euros surcotée de 5%, c'est une retraite de 1050 euros.
    Une retraite de 1000 euros à laquelle vous ajoutez pendant un an un salaire de 1000 euros, c'est 12000 euros de + que la retraite sur 1 année, ce qui correspond à 20 ans de votre retraite surcotée. Il faudrait connaître le montant de votre retraite de base, celui de votre complémentaire, et envisager le montant du salaire lié au travail que vous pourriez prendre et définir une durée de reprise d'activité. Dans votre situation (possibilité de retraite à taux plein et de cumul emploi retraite intégral), une retraite sans surcote et une complémentaire avec minoration temporaire peuvent être très vite amorties. Si vous envisagez une reprise d'activité, l'option la plus rentable est peut-être une reprise après la retraite.
    Visiteur

    Le 05-05-2022 à 21:34

    Bonjour walkingfred,

    Je comprends bien désormais la règle de la cotisation et de la surcote associée. 
    Merci aussi pour cette excellente remarque concernant un éventuel cumul retraite et "petit" job.
    C?est en effet une question de calcul. Votre exemple du calcul sur la retraite de base est édifiant et bien révélateur. Par contre,  il faut aussi prendre en compte les - 10% pendant 3 ans, sur les retraites complémentaires.
    Je vais faire mes calculs... ?
    Encore merci pour cet éclairage. 
    knarf

    0
    + -
  • Vous cherchez un avocat en Droit du Travail pour défendre vos droits ? Faites-vous recontacter par 3 avocats et choisissez celui qui vous convient le mieux ! Envoyez une demande de contact aux avocats en Droit du Travail près de chez vous exerçant en Droit du Travail en quelques secondes, ou appelez le 01 75 75 70 70 du lundi au vendredi de 9h30 à 18h.
  • Avocat

    Le 05-05-2022 à 00:50

    ( Barreau de Paris )
    Merci pour vos réponses
    Cdlt
    0
    + -

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

A voir également

Vous avez besoin d'un conseil d'avocat pour Retraite, préretraite  ?

3 avocats vous proposent, sous 48h, un RDV en cabinet

Envoyer votre demande

Retour en haut de la page