Accueil » Particulier » Droit du travail » Chômage

Forum Chômage - Pôle Emploi

ARE après démission d'un CDI signé en CSP

Forum Chômage - Pôle Emploi

Bienvenue sur le forum Chômage - Pôle Emploi. Vous avez des questions ou vous souhaitez échanger avec d'autres internautes sur le forum de Juritravail ?
Inscrivez-vous pour poser gratuitement vos questions juridiques, apporter des réponses à d'autres membres, et participer aux fils de discussions.

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


Visiteur

Le 20-03-2024 à 22:19

Bonjour,

  Étant entré en CSP le 15/03/2023 j'ai signé un CDI le 10/10/2023 et ai bénéficié de la prime de reclassement.  Suite à un arrêt maladie je souhaite démissionner de mon poste. J'ai cumulé 388h de travail ( donc inférieur à 455) et je me demande si je peux m'inscrire à France Travail après ma démission et demander à bénéficier de mes Droits à l'ARE restants (182 jours) ? Si je comprends bien ce que je lis, ma démission serait considérée comme légitime et me permettrait de bénéficier de mes droits restants?
Merci d'avance !


Répondre au sujet

Attention : Les réponses apportées ci-dessous peuvent être juridiquement erronées.
Nous vous invitons pour toute question pouvant avoir des répercutions à consulter un Avocat.

Répondre Répondre

  • Moderateur

    Le 21-03-2024 à 07:58

      + 1000 messages


    Bonjour

    Est-ce que votre contrat CDI comporte une période d'essai ?
    Visiteur

    Le 21-03-2024 à 21:41

    Oui tout à fait . Elle était de deux mois et s'est terminée le 11/12/2023.
    Moderateur

    Le 22-03-2024 à 08:28

    En fait les textes précisent juste qu'il est possible de démissionner d'un CDI pendant la période d'essai sans que que cela mette fin au CSP  

    La rupture volontaire en dehors d'une période d'essai met fin au CSP et les droits ASP restants sont transformés en droits ARE qui s'ajouteront aux autres droits ARE qui devaient être débloqués à la fin des 12 mois de CSP 

    La notion de rupture volontaire de contrat avant ou après 455 heures de travail ne semble pas jouer pendant les 12 mois de CSP - ça ne changera rien à la poursuite de l'indemnisation au titre de l'ARE

    Une rupture anticipée est tout bénéfice pour France travail qui a encaissé le montant du préavis et qui n'aura pas à indemniser la totalité des 12 mois de CSP à hauteur de 75% du SJR   
    0
    + -

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

A voir également

Vous avez besoin d'un conseil d'avocat pour Chômage - Pôle Emploi ?

3 avocats vous proposent, sous 48h, un RDV en cabinet

Envoyer votre demande

Retour en haut de la page

Edition abonné

Autres thèmes associés

gif assurance chien et chat