Accueil » Droit du Travail Salarié » Chômage - Pôle Emploi » Forum

Forum Droit du Travail Salarié

Forum Chômage - Pôle Emploi

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


Conditions activité conservée - cumul chômage

Visiteur

Dolphine Le 26-07-2019 à 10:28

Bonjour, Pôle emploi m’indique que mon activité d’autoentrepreneur n’est pas considérée comme activité conservée or je l’ai débutée plusieurs mois avant la fin de mon contrat de travail. Voici ma situation : J'étais en CDI de 2017 au 26juin 2019. J’ai été en congé maternité du 7 mars au 26 juin, à l’issu duquel j’ai quitté l'entreprise. Avant mon congé maternité j’ai été en arrêt maladie du 12 janvier 2019 au 6 mars 2019. J’ai déclaré mon début d’activité autoentrepreneur le 11 mars 2019 (donc pendant mon congé maternité). J’ai facturé dès le mois de mars sur mon activité autoentrepreneur. Pôle emploi m’indique, je cite «votre activité non salariée n'est pas considérée comme une activité conservée entièrement cumulable avec votre allocation Retour à l'Emploi car les revenus de votre activité salariée n'étaient pas concomitants à vos revenus d'activité non salariée ». Pouvez vous m’éclairer ? D’avance merci.

Répondre au sujet

Attention : Les réponses apportées ci-dessous peuvent être juridiquement erronées.
Nous vous invitons pour toute question pouvant avoir des répercutions à consulter un Avocat.

Répondre Répondre

  • Moderateur

    Zen Maritime Le 26-07-2019 à 10:57

      + 1000 messages


    Bonjour,

    Cela signifie que vous n'aviez pas, au cours des mêmes mois, à la fois la rentrée d'un revenu salarié et l'encaissement d'un revenu non salarié = pas de cumul effectif des deux au sens du règlement de l'assurance chômage

    cordialement
    zen maritime 
    Membre

    Dolphine Le 26-07-2019 à 13:00

    Merci pour votre réponse très rapide. 

    Donc si j'avais déclaré mon début d'activité autoentrepreneur debut janvier 2019 avec des factures en janvier 2019, mon activité d'autoentrepreneur aurait été considérée comme conservée ?
    Où y a t-il encore d'autres subtilités ? Je pense notamment à la période de référence pour le calcul de mes allocations : pôle emploi prend en compte la période de janvier 2018 à décembre 2018 (les 12 mois civils précédant le dernier jour travaillé) comme période de référence pour le calcul de mes allocations. Est-ce sur cette période que j'aurai dû cumuler activité salariée et auto-entrepreneur ou bien un début d'activité en janvier 2019 aurait-il été suffisant ? 
    Je vous pose cette question car à l'époque j'avais contacté pôle emploi pour savoir quel était l'impact d'une activité d'autoentrepreneur sur les allocations chomages (car je ne savais pas encore si j'allais me lancer et quand) et ils m'avaient dit que la seule chose qui comptait était que le début de mon activité soit avant la fin de mon contrat et que je puisse justifier de factures supérieures à 1?.

    (Rappel : Mon arrrêt maladie a débuté le 11 janvier 2019 puis s'est poursuivi de mon congé maternité jusqu'au 26 juin 2019, date de fin de mon contrat salarié)

    Cordialement, 


    Moderateur

    Zen Maritime Le 26-07-2019 à 17:43

    Re bonjour,

    Les revenus d'activité en micro-entrepreneur sont considérés comme réellement effectifs non pas lorsqu'ils sont facturés mais lorsqu'ils sont encaissés = crédités sur le compte bancaire.

    Il aurait donc fallu que votre activité soit déjà créée avant et que vous ayez facturé fin 2018 pour que vous puissiez démontrer un encaissement en janvier 2019.

    S'agissant du Pôle Emploi "ils m'avaient dit que la seule chose qui comptait était que le début de mon activité soit avant la fin de mon contrat" oui bien sûr il faut que l'activité soit pré-existante à la fin de contrat et que cette activité ait donné lieu à un cumul effectif de rémunérations (= au cours d'un même mois, salaire du mois + encaissement d'un revenu de l'activité non salariée), et cela avant la rupture du contrat de travail salarié.

    cordialement
    zen maritime 
    0
    + -
  • Membre

    Dolphine Le 26-07-2019 à 11:50

      < 10 messages


    Bonjour,

    Je vous remercie pour votre réponse. 

    Dans la circulaire n°2017-20 du 24 juillet 2017, il est indiqué je cite "Le salarié qui exerce plusieurs activités peut, en cas de perte de l’une ou plusieurs d’entre elles, cumuler intégralement les rémunérations professionnelles des activités conservées non salariées avec l’allocation d’aide au retour à l’emploi calculée sur la base des salaires de l’activité salariée perdue. L’activité professionnelle conservée est celle qui a débuté avant la fin du contrat de travail prise en considération pour l'ouverture des droits et qui a donné lieu à un cumul effectif des rémunérations avant la perte de l’une des activités exercées". 

    La fin de mon contrat de travail est le 26 juin, c'est d'ailleurs bien ce qui est noté sur mon Certificat de travail. C'est cette date qui doit faire foi non ?
    Entre mars et juin j'ai bien cumulé les rémunérations de mon activité autoentrepreneur et les indemnités de mon congé maternité sur mon activité salariée. 

    Est-ce qu'il n'y a pas de cotisation à l'assurance chomage pendant un congé maternité et des arrêts maladie?

    Cordialement, 


    Moderateur

    Zen Maritime Le 26-07-2019 à 12:28

    Un congé maternité est une période de suspension de votre contrat de travail salarié, impliquant qu'il ne peut y avoir pendant cette période le cumul effectif d'un revenu de votre travail salarié (contrat de travail suspendu) et d'un autre revenu professionnel. Les indemnités de l'assurance maladie sont quant à elles, non le revenu d'un travail salarié mais ce que l'on appelle un revenu de substitution.

    cordialement
    zen maritime 
    Membre

    pol_szczeciniarz Le 25-11-2021 à 19:14

    Zen maritime : merci pour votre éclairage, je suis dans une situation un peu similaire. Pouvez vous me confirmer que le raisonnement que vous avez eu avec le congé maternité, ne s'applique pas dans le cadre d'un congé payé / ou RTT ? La rémunération tirée d'une période de congé payé ou RTT (en fin de contrat par exemple) est bien prise en compte dans la règle du cumul de rémuneration propre à justifier un cumul d'activité ? 
    0
    + -
  • Vous cherchez un avocat en Droit du Travail pour défendre vos droits ? Faites-vous recontacter par 3 avocats et choisissez celui qui vous convient le mieux ! Envoyez une demande de contact aux avocats en Droit du Travail près de chez vous exerçant en Droit du Travail en quelques secondes, ou appelez le 01 75 75 70 70 du lundi au vendredi de 9h30 à 18h.
  • Visiteur

    artla Le 17-03-2021 à 22:01

      visiteur


    Bonjour,

    J’ai une question au sujet de l’activité conservée.

    Je viens de quitter début mars 2021 avec rupture conventionnelle une société pour laquelle j’étais en CDI depuis plusieurs années. Depuis avril 2017, j’étais en congé parental à temps partiel. De ce fait, mon employeur s’est basé sur mes salaires avant avril 2017 pour l’attestation employeur.

    J’avais une activité indépendante en parallèle en tant qu’artiste-auteur (activité déclarée en 2006). Parallèlement, j’ai développé une activité secondaire pour laquelle j’ai créé un statut d’auto-entrepreneur en août 2020.

    Pôle Emploi me dit que mon activité principale d’artiste auteur est une activité conservée. Cependant, on me dit que mon activité secondaire d’auto-entrepreneur déclarée en août 2020 n’est pas conservée. Selon eux, elle est reprise car elle n’était pas exercée pendant la période de référence, c’est à dire avant avril 2017. 

    Pourtant, depuis août 2020, j’ai bien perçu des salaires, mais à temps partiel 50%. Et j’ai bien eu quelques revenus avec mon activité d’auto-entrepreneur perçus en même temps.

    C’est pourquoi je ne comprends pas pourquoi mon activité est considérée comme reprise et non conservée, et qu’elle ne soit pas cumulable avec mes allocations chômage comme mon autre activité d’artiste auteur. Je trouve cela plutôt discriminatoire de passer mon activité d’auto-entrepreneur reprise et non conservée sur le simple fait que j’ai eu cette activité en parallèle d’un congé parental à temps partiel 50%, non pris en compte dans la période de référence.

    Pouvez-vous svp m’aider sur ce sujet ?

    Merci d’avance pour votre aide

    Moderateur

    Zen Maritime Le 18-03-2021 à 10:10

    Bonjour,

    Tout d'abord, ce que le Pôle Emploi appelle la PRC (période de référence calcul) c'est la période de temps sur laquelle on prend en compte vos salaires pour déterminer votre SJR (salaire journalier de référence), lequel sert de base au montant journalier de votre ARE (allocation de retour à l'emploi).

    Ensuite, les critères pour caractériser une activité dite conservée :
    - qu'elle ait débuté avant la fin de contrat de travail qui génère des droits à l'ARE
    - qu'elle ait été exercée de façon effective concomitamment à l'emploi perdu
    - et que le revenu tiré de cette activité ait été effectivement cumulé, au cours de la période de référence calcul, avec le revenu de l'emploi perdu

    "Je trouve cela plutôt discriminatoire" mais c'est simplement l'application des critères, tels qu'ils sont précisés dans la circulaire juridique de l'UNEDIC relative au règlement de l'assurance chômage.

    La détermination de la PRC vous est favorable en remontant à une période travaillée avec un salaire entier, il paraît logique que la même période soit retenue pour évaluer si vous y exerciez une activité et si, dès lors, celle-ci peut être définie comme conservée.

    cordialement
    zen maritime

      
    Visiteur

    artla Le 18-03-2021 à 11:39

    Bonjour,
    Merci pour votre retour.
    Néanmoins, puis-je alors bénéficier de l'ACRE pour cette activité reprise ?
    Merci d'avance pour votre aide
    Moderateur

    Zen Maritime Le 18-03-2021 à 11:57

    L'ACRE et l'ARCE sont deux aides différentes,

    Je pense que vous voulez parler de l'ARCE et non de l'ACRE, l'ARCE étant une aide que l'on demande au Pôle Emploi, en lieu et place de l'allocation de chômage mensuelle, mais c'est une aide qui est octroyée aux allocataires lorsqu'étant au chômage ils créent une entreprise. Or votre activité a été créée en août 2020 (si je ne fais pas erreur), bien avant que vous ne deveniez allocataire du Pôle Emploi ?

    cordialement
    zen maritime 

    Afficher les 5 commentaires

    0
    + -

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

A voir également

Vous avez besoin d'un conseil d'avocat pour Chômage - Pôle Emploi ?

3 avocats vous proposent, sous 48h, un RDV en cabinet

Envoyer votre demande

Retour en haut de la page