Accueil » Particulier » Droit du travail » Prud'hommes

Forum Forum Conflits

Conflit casque anti-bruit

Forum Conflits & Relations de Travail

Bienvenue sur le forum Conflits & Relations de Travail . Vous avez des questions ou vous souhaitez échanger avec d'autres internautes sur le forum de Juritravail ?
Inscrivez-vous pour poser gratuitement vos questions juridiques, apporter des réponses à d'autres membres, et participer aux fils de discussions.

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


Visiteur

Le 19-05-2024 à 08:37

Bonjour,
Je travaille dans un atelier de menuiserie où le volume sonore est très élevé et le port du casque plus que recommandé. Je porte depuis maintenant 3 ans un casque anti bruit qui permet d'écouter de la musique. Ce dernier permet l'atténuation du bruit des machines sans bien sûr isoler complètement. La présence de musique écoutée de manière responsable à faible volume dans le casque ne change rien à cela. J'entends ce qui se passe autour de moi, si quelqu'un me parle etc ... sauf bien sûr si je suis sur une machine qui usine de la matière mais dans ces cas là, musique ou pas il est très difficile d'entendre quoi que ce soit. Bien évidemment, lors de mes déplacements dans l'atelier ou lors de l'utilisation d'un fenwick, la musique est coupée ou le casque enlevé.
Depuis 3 ans je n'ai eu aucun problème lié à mon écoute de la musique, que ce soit au niveau de la concentration ou de la sécurité. Seulement, cela fait quelques mois que l'employeur fait tout pour ronger l'équipe psychologiquement par des petites mesures, des comportement toxiques ou des décisions contre lesquelles nous ne pouvons rien. La gestion humaine de l'entreprise est catastrophique et sa dernière trouvaille et l'éventuelle interdiction d'écoute de musique.
Après renseignement, ce point est assez flou. J'ai cru comprendre qu'il s'agit d'une liberté individuelle du salarié et que l'employeur n'a pas le droit d'en priver ce dernier. Dans le cadre de la musique, j'ai lu qu'il devait prouver de manière objective (et pas juste pour son plaisir) que cela pouvait poser des problèmes de concentration ou de sécurité. Or comme mentionné, étant extrêmement raisonnable et d'autant plus attentif, la qualité de mon travail est aussi bonne que celle d'un employé sans musique et aucun problème de sécurité n'est à signaler.
Comment l'employeur peut il prouver que ce genre de casque pose problème ? Quels sont ses marges de manœuvre ? Et enfin quels sont ses Droits et nos droits sur ce genre de sujets ?

Cette situation peut paraître dérisoire mais l'accumulation des comportements toxiques de l'employeur poussent plusieurs d'entre nous au bord du burn out et nous sommes un peu désarmé face à la situation qui semble sans issue.
En vous remerciant d'avance.


Répondre au sujet

Attention : Les réponses apportées ci-dessous peuvent être juridiquement erronées.
Nous vous invitons pour toute question pouvant avoir des répercutions à consulter un Avocat.

Répondre Répondre

  • Membre

    Le 19-05-2024 à 09:49

      + 1000 messages


    Bonjour,
    *
    L'employeur peut en effet interdire à ses salariés d'écouter de la musique pour des raisons de sécurité.
    *
    Votre employeur n'aura aucun mal à trouver des études qui montrent que la musique est susceptible de réduire la concentration du salarié.
    *
    Votre employeur peut simplement démontrer que par nature votre travail nécessite toute votre concentration. L'employeur peut interdire toute activité potentiellement dangereuse pour son salarié.
    *
    Les effets de la musique sur la concentration sont variables selon les conditions d'écoute, les personnes, le style de musique...
    *
    Le fait que vous n'ayez eu aucun problème par le passé ou que votre travail soit de bonne qualité n'y change rien. Pour faire un parallèle, c'est comme si vous disiez que le port de la ceinture de sécurité en voiture n'était pas utile sous prétexte que vous n'avez jamais eu d'accident bien que vous ne la portiez jamais.
    *
    Au vu de ce que vous décrivez, n'est-il pas possible de trouver un autre emploi ?
    Membre

    Le 19-05-2024 à 10:29

    Bonjour et merci pour votre retour.

    Ma réflexion était basée sur cet article 

    https://www.preventionbtp.fr/ressources/questions/peut-on-interdire-le-port-d-ecouteurs-de-musique-ou-d-un-casque-audio-a-un-poste-de-travail_FwA9CnWDPkS4T2QJJtuMgM

    Je ne sais pas la valeur qu'il peut avoir mais en le lisant j'ai eu l'impression que c'était un peu du cas par cas. L'employeur pourra toujours trouver des éléments généraux liés à la concentration mais concernant les cas particuliers il aura plus de mal. Vos éléments me font me dire qu'au final l'employeur fera ce qu'il veut et qu'il aura le dernier mot.
    Pour ce qui est de la sécurité j'entends bien votre parallèle et je suis totalement d'accord, mais mon propos n'est pas de dire que comme je n'ai pas encore eu de problèmes je n'en aurai jamais. On est jamais à l'abri de rien dans ce genre de métier, cependant je respecte les conditions de sécurité à la lettre et le fond de musique que je peux avoir parfois n'a pas plus d'impact sur mon attention que le bruit des machines, ou encore le fait que je rumine au quotidien la pression mise par l'employeur. Et même si je me doute que cela ne change rien, en 3 ans d'écoute de musique sans que ça ne gène personne, ce point devient subitement le problème majeur de l'entreprise. On est loin de l'objectivité de l'employeur comme stipulé dans l'article.

    L'idée de changer d'emploi est d'actualité en effet au vu de l'atmosphère délétère. Cependant le patron est en fin de carrière et sur le point d'ici un an ou deux de passer le flambeau. Appréciant mon emploi ainsi que le cadre de travail, cela serait dommage de démissionner à cause d'une personne sur le point de partir à la retraite. Même si l'impact psychologique pourrait avoir raison de ce raisonnement au final.
    Membre

    Le 19-05-2024 à 19:56

    Je comprends votre point de vue, mais c'est l'employeur qui fixe les règles. Etant garant de la sécurité de ses salariés, il suffit qu'il puisse prouver l'existence d'un danger avéré pour justifier une interdiction.
    *
    Il n'a aucun moyen objectif de faire le tri entre les salariés qui écoutent de la musique qui les aide à se concentrer et sans se mettre en danger de ceux qui écoutent une musique qui aura une influence négative sur leur comportement ou une conférence qui mobilisera leur attention.
    *
    Si vous étiez assis à un bureau à faire de la comptabilité la position de votre employeur serait clairement abusive sauf si la qualité du travail était mauvaise. Mais dans un atelier de menuiserie, il n'est pas possible de nier que l'écoute d'une musique ou d'autre chose puisse dangereusement nuire à la concentration.
    *
    On ne peut pas mesurer le degré de prudence et de bon sens des salariés qui sont sur des postes similaires pour justifier objectivement d'en autoriser certains à écouter des choses et pas les autres. Et on ne peut nier que cette pratique puisse être dangereuse.
    *
    Conclusion votre employeur n'aura pas de mal à se justifier en disant qu'il ne cherche pas à porter atteinte à la liberté de ses salariés mais simplement à les protéger.
    *
    Après s'il est assez idiot pour écrire ou dire devant témoins que c'est par volonté de brimade, c'est autre chose.
    Membre

    Le 19-05-2024 à 20:01

    Notez que je suis convaincue à titre personnel que le doux bruit des machines n'est pas meilleur pour la concentration que certaines musiques.
    *
    L'employeur pourrait adopter un compromis en fixant des règles au lieu d'interdire, mais si son envie est d'enquiquiner ses salariés, il n'y a pas grand-chose à faire.

    Afficher les 4 commentaires

    0
    + -
  • Moderateur

    Le 20-05-2024 à 10:59

      + 1000 messages


    Bonjour.

    Vous dites que l'employeur pourrit la vie de tout le monde.

    Si vos collègues en ont aussi ras le bol, je vous rappelle qu'il existe des moyens d'action UNIE pouvant faire changer les rapports et la situation...

    Cdt.
    0
    + -
  • Vous cherchez un avocat en Droit du Travail pour défendre vos droits ? Faites-vous recontacter par 3 avocats et choisissez celui qui vous convient le mieux ! Envoyez une demande de contact aux avocats en Droit du Travail près de chez vous exerçant en Droit du Travail en quelques secondes, ou appelez le 01 75 75 70 70 du lundi au vendredi de 9h30 à 18h.

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

A voir également

Vous avez besoin d'un conseil d'avocat pour Conflits & Relations de Travail  ?

3 avocats vous proposent, sous 48h, un RDV en cabinet

Envoyer votre demande

Retour en haut de la page