Logo Juritravail

Accueil » Droit du Travail Salarié » Licenciement - Rupture conventionnelle » Forum

Forum Droit du Travail Salarié

Forum Licenciement & Rupture conventionnelle

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


Abandon de poste: délai des courriers recommandés

Visiteur

Le 06-11-2016 à 19:31

Bonjour,

 Je suis en CDI depuis 6 ans, je suis actuellement en conflit avec ma direction: depuis début septembre, je ne me suis pas presenté à mon travail, sans prévenir, et ce dans le but d'obtenir un licenciement dans le cadre d'un abandon de poste. 

Au bout d'un mois d'absence, j'ai reçu une lettre recommandée, une mise en demeure de mon emplyeur me demandant de justifier ou de reprendre le travail. Je n'ai pas répondu à ce courrier

Nous sommes début novembre et je n'ai rien reçu d'autre de la part de mes employeurs.

Ma question est la suivante: peut-il laisser trainer indifiniment ma situation, ou bien a t-il un délai pour amorcer une procédure de licenciement une fois ce premier courrier recommandé envoyé?

Car ce que je trouve sur le web me semble souvent confus "Un abandon de poste peut être sanctionné dans un délai de deux mois. " "A défaut de toute réponse, vous pouvez (et non devez!) envisager de mettre en oeuvre une procéduredisciplinaire à l'encontre de votre salarié, notamment en le convoquant à un entretien préalable à sanctiondisciplinaire pouvant aller jusqu'au licenciement. Cette convocation doit être adressée au salarié par lettre recommandée avec accusé de réception dans les 2 mois suivant la connaissance de l'absence (1). Il est donc tout à fait possible d'attendre deux mois avant d'engager cette procédure, mais veillezimpérativement à ne pas dépasser ce délai. "

Merci pour vos réponses!



Répondre au sujet

Attention : Les réponses apportées ci-dessous peuvent être juridiquement erronées.
Nous vous invitons pour toute question pouvant avoir des répercutions à consulter un Avocat.

Répondre Répondre

  • Membre

    Le 06-11-2016 à 20:14

      + 1000 messages


    Bonsoir,
    le délai de 2 mois c'est uniquement pour justifier un licenciement pour faute grave. Mais l'employeur n'a nullement l'obligation de le faire et peut vous laisser "mijoter" durant des mois sans salaire, sans allocations chomage et sans possibilité de travailler ailleurs... la pire des solutions.
    1 - vous avez les reins solides et attendez qu'il vous licencie.....
    2 - vous retourner travailler
    3 - vous demissionnez et retrouver rapidement du travail.

    Cordialement 
    +1
    + -
  • Visiteur

    Le 12-01-2022 à 20:44

      visiteur


    Bonjour,

    Comment cela se passe pour les indemnités si les délais de l abondan de poste ne sont pas respectés ? 
    Le salarié peut avoir droit aux indemnités de licenciement pour faute simple. 

    Je vous remercie pour votre retour.

    Bien cordialement.
    Moderateur

    Le 12-01-2022 à 21:02

    Bonjour,

    Si l'employeur licencie un jour, oui. Mais l'employeur peut ne rien faire pendant 15 ans s'il veut!
    Moderateur

    Le 13-01-2022 à 05:42

    Math bonjour,

    Une question au cas où l'employeur, vis-à-vis d'un salarié semblerait "tolérer" ainsi une absence irrégulière en ne décidant d'aucune sanction. Est-ce qu'il ne risquerait pas d'être reprochable d'attitude discriminatoire au cas où il ne manifesterait pas la même tolérance à l'égard de toute absence non justifiée d'autres salariés ?

    En quelque sorte, le choix qui lui revient de ne pas sanctionner dans un cas et d'aller jusqu'au licenciement / faute grave dans un autre cas, est-ce que ce n'est pas un pouvoir arbitraire excessif ?

    Certaines conventions collectives ne fixent-elles pas les règles d'une sanction a minima que l'employeur devrait prendre ?

    cordialement
    zen maritime 
    0
    + -
  • Vous cherchez un avocat en Droit du Travail pour défendre vos droits ? Faites-vous recontacter par 3 avocats et choisissez celui qui vous convient le mieux ! Envoyez une demande de contact aux avocats en Droit du Travail près de chez vous exerçant en Droit du Travail en quelques secondes, ou appelez le 01 75 75 70 70 du lundi au vendredi de 9h30 à 18h.

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

A voir également

Vous avez besoin d'un conseil d'avocat pour Licenciement & Rupture conventionnelle ?

3 avocats vous proposent, sous 48h, un RDV en cabinet

Envoyer votre demande

Retour en haut de la page