Attendu que ....

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Attendu que ....
Pour la rédaction matérielle des jugements et des arrêts ,l'article 455 du Nouveau Code de Procédure civile contraint le juge à exposer d'abord les prétentions des parties et leurs moyens .Cette partie est appelée " la motivation" , "les motifs "ou encore "les attendus ".Le magistrat n'indique qu'ensuite quel est sa décision . La partie du jugement ou de l'arrêt qui, en s'appuyant sur les motifs qui le précèdent, contient le jugement proprement dit , se nomme le "dispositif" . Il n'existe pas de règle écrite relativement à la rédaction formelle des jugements et des arrêts. L'usage s'est établi que toute décision de justice doit être constituée d'une seule et même phrase ayant le même sujet placé en tête de la décision qui est "le Tribunal" ou "la Cour". Cette phrase comporte donc des propositions subordonnées qui s'enchaînent ,en commençant par "Attendu que.."(Avec un A majuscule ) .Elles se terminent par un point virgule. La locution " Attendu que.." exprime un des motifs de la décision. Le jugement ne contient qu'un seul point,qui clôt la dernière des propositions . Pour éviter que les phrases subordonnées ne commencent toutes par "Attendu que...", certaines d'entre ces phrases débutent par "Que". Bien que cela ne soit pas une règle, le "Que" exprime le plus souvent une conséquence de la phrase précédente dont le texte a débuté par un "Attendu... ". Naguère la Cour de Cassation et certaines Cours d'appel , au lieu d'utiliser "Attendu que.." faisaient débuter leurs motifs par "Considérant que..."Cette formulation particulière a été abandonnée par la Cour de Cassation.La Cour d'Appel de Paris et la Cour d'Appel de Versailles sont actuellement les seules juridictions civiles à utiliser le "Considérant" à la place de l'"Attendu.."


Bibliographie :
Estoup, Les jugements civils,principes et méthode de rédaction, Litec, 1988.
Legros, Essai sur la motivation des jugements, thèse, Dijon, 1987.
Mimin (P.), Hésitations du formalisme dans les jugements, Sem.jur., 1956, I. 1447.
Mimin, (P.), Le style des jugements , Libr.Technique, 1978 .
Schroeder, Le nouveau style judiciaire, 1978.
Touffait et Mallet, La mort des attendus , D.1968, chr.123.
Texte tiré du site « www.dictionnaire-juridique.com » avec l'autorisation des auteurs
© Serge Braudo , Conseiller honoraire à la Cour d'appel de Versailles
et Alexis Baumann, avocat au barreau de Paris

Vos Questions - Nos réponses

En quoi les Prud'hommes peuvent-ils m'aider ?
Enceinte, puis-je être affectée à un autre poste ?
Quels sont mes droits en cas de procédure disciplinaire ?
Puis-je m'opposer à la réalisation d'une tache que je juge sans intérêt ?
Qu’est-ce qu’un mouvement illicite ?
Quelles sont les différentes sanctions disciplinaires ?
Mon employeur veut me sanctionner. Quelles sont les étapes de la procédure ?
Que peut faire mon employeur en cas de petites fautes répétées ?
Quels délais doit respecter mon employeur lorsque celui-ci veut me sanctionner ?
Quelles sanctions disciplinaires sont interdites ?



A voir également

Promesse d'embauche : comment accepter ou rompre & modèles de lettres
Contrat de travail de l'employé de maison
Période d'essai : comprendre sa durée & sa rupture
Rupture de la Période d'Essai
Contrat de volontariat associatif



A la Une

A propos du licenciement pour inaptitude
Licenciement pour faute grave : dissimulation à l'employeur du trop-perçu de rémunération
Conditions de nullité d’un arrêté municipal interdisant une manifestation
Certificat successoral européen : preuve de la qualité d'héritier auprès des banques dans ...
Indivision et indemnité d'occupation



Actualite

Un accident survenant lors d’une période d’astreinte peut être considéré comme un accident du travail
Pointage et temps de travail
Les arrêts de travail sous haute surveillance
Peut on parler d’heures supplémentaires lorsque le salarié a une totale liberté dans l’organisation de son emploi du temps ?
Possibilité de bénéficier d’une part de la retraite de son conjoint décédé : la pension de réversion
Les obligations familiales d’un salarié font-elles le poids face au pouvoir de direction d’un employeur ?
Mais où est passé le CV anonyme dans la loi du 30 décembre 2004
Refus par le salarié du changement d’employeur : la démission est la seule alternative.
Tous à vos contrats : une clause de non concurrence doit obligatoirement être accompagnée d’une contrepartie financière
Lettre de convocation à l’entretien préalable : exercice périlleux pour l’employeur et éventuelle aubaine pour le salarié !



30 000 professionnels MyBestPro disponibles sur :


© 2003 - 2019 JuriTravail tous droits réservés