Accueil » Droit du Travail Salarié » Agent public - Contractuel » Forum

Forum Droit du Travail Salarié

Forum Fonctionnaire, agent public, contractuel

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


Droit au chômage démission période d'essai.

Visiteur

Le 18-03-2022 à 19:41

Bonjour,

 Je bénéficie depuis septembre de l'allocation chômage
De novembre à janvier j'ai travaillé en cdd

Ai-je droit à mon allocations si je venais à rompre une période d'essai pour un futur contrat la semaine prochaine? 

Un texte mentionne qu'on ne peut pas si l'on travaille plus de 65 jours (période largement dépassé avec mon dernier CDD de 3 mois). Et un autre texte dit que c'est possible au début d'un contrat donc je suis un peu perdu. 

Merci pour vos retour. 

Cordialement



Répondre au sujet

Attention : Les réponses apportées ci-dessous peuvent être juridiquement erronées.
Nous vous invitons pour toute question pouvant avoir des répercutions à consulter un Avocat.

Répondre Répondre

  • Moderateur

    Le 19-03-2022 à 07:49

      + 1000 messages


    Bonjour

    Pas facile en effet de bien comprendre l'assurance chomage. 

    D'après ce que je comprends, vous avez repris un autre emploi à la suite du CDD et vous souhaiteriez maintenant rompre la période d'essai de celui-ci pour reprendre un autre emploi

    Je confirme que vous n'auriez pas droit au chomage si vous mettez fin à la période d'essai puisque :

    1° - Vous avez retravaillé plus de 65 jours depuis l'ouverture de droits en Septembre

    2° - Il n'est plus possible de bénéficier de la possibilité de mettre fin volontairement à l'emploi actuel sans perdre ses droits puisque vous avez retravaillé plus de 5 jours depuis le début du contrat

    Si le futur employeur mettait fin à votre emploi avant d'avoir travaillé 65 jours , vous ne pourriez pas bénéficier de la reprise des droits

    Ce qu'il faut retenir : A la suite d'un ouverture de droits ,il est possible de mettre fin volontairement à un emploi repris sans perdre ses droits à condition d'avoir travaillé moins de 65 jours en tout  (3 mois - tous emplois repris confondus) depuis l'ouverture originelle des droits 

    Lorsqu'on a dépassé les 65 jours de travail sans avoir mis  fin volontairement à un emploi repris (ex : fin de CDD) il est possible de mettre fin volontairement à un autre emploi repris sans perdre ses droits à condition d'avoir travaillé moins de 6 jours ou 8 jours calendaires (la rupture volontaire est neutralisée)

    Lorsqu'on a perdu ses droits, il faut retravailler au moins 65 jours pour les retrouver à condition de perdre involontairement le ou les emplois repris  .
    Visiteur

    Le 19-03-2022 à 09:33

    Bonjour, Merci pour votre retour. 

    S j'ai bien compris, je bénéficie quand même de la reprise de mes droits si je venais à démissionner avant les 5 premiers jours de mon futur CDD? Et cela malgré le fait que j'ai travailler plus de 65 jours depuis la reprise de mes droits. 

    Après les 5 jours travaillés je n'aurai plus le droit tm au chômage en cas de démission et même si cela est à l'initiative de l'employeur ? 
    Merci
    Moderateur

    Le 19-03-2022 à 18:10

    OUI c'est cela - ( je pensais à tort que vous aviez repris un autre emploi à la suite du CDD et envisagiez d'en reprendre un autre)

    Pas de problème si vous rompez un emploi repris avant d'avoir travaillé 6 jours (tout en ayant déjà retravaillé + de 65 jours sans avoir mis fin volontairement à un emploi repris) 

    Idem si l'employeur met au contrat repris à n'importe quelle date (perte involontaire d'emploi )

    + d'infos , page 148 du LIEN : PRE-CIRC-Circulaire_n_2021-13_du_19_octobre_2021.pdf (unedic.org)
    0
    + -

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

A voir également

Vous avez besoin d'un conseil d'avocat pour Fonctionnaire, agent public, contractuel ?

3 avocats vous proposent, sous 48h, un RDV en cabinet

Envoyer votre demande

Retour en haut de la page