Accueil » Droit du Travail Salarié » Chômage - Pôle Emploi » Forum

Forum Droit du Travail Salarié

Forum Chômage - Pôle Emploi

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


Chomage : Employeur public/privé, qui prévaut ?

Visiteur

Florian76 Le 17-09-2021 à 17:13

Bonjour,

J'ai effectué en 2018 un contrat de professionnalisation d'un an à Laposte, rémunéré 1200e / mois. Je n'ai pas souhaité être embauché par la suite (bien qu'aucune proposition ne m'ait été faite). 
S'en suit une année de "césure" en Nouvelle Calédonie.
A mon retour, j'ai effectué un contrat d'apprentissage (2019/2021) dans le privé avec une rémunération de 1500e/mois. 
J'ai récemment fait une demande d'ARE auprès de Pole Emploi, ceux-ci viennent de me stipuler que je dispose de Droits du domaine public (Laposte), et que c'est à ceux de me rémunérer.
Je sais qu'il est possible de renoncer à des droits, toutefois laposte me signale qu'il est uniquement possible de suspendre ses droits, que la procédure prend plusieurs mois, et qu'il faudrait la réitérer à chaque fois que je ferais une demande d'allocation à Pole emploi. 
Le soucis est que mon allocation chomage auprès de Laposte sera moins élevée, et je ne compte pas rester un an au chomâge pour épuiser tous les droits et ne plus jamais avoir à faire à eux.Y'a t-il des recours, en considérant que mes droits auprès de Pole emploi sont supérieurs par exemple ?

En vous remerciant,


Répondre au sujet

Attention : Les réponses apportées ci-dessous peuvent être juridiquement erronées.
Nous vous invitons pour toute question pouvant avoir des répercutions à consulter un Avocat.

Répondre Répondre

  • Moderateur

    milou27 Le 17-09-2021 à 17:32

      + 1000 messages


    Bonjour

    Dates exactes début et fin des 2 emplois ? 
    Moderateur

    milou27 Le 18-09-2021 à 09:41

    Je suppose que La poste vous a délivré des documents de fin de contrat et que vous ne vous êtes pas inscrit chez Pole mploi à cette époque ?
    Membre

    Florian76 Le 20-09-2021 à 14:23

    Bonjour,
    Le contrat à Laposte était du 15 juin 2017 au 15 juin 2018. Le contrat suivant était du 7 octobre 2019 au 31 aout 2021.
    Oui tout à fait
    0
    + -
  • Membre

    Florian76 Le 24-09-2021 à 11:43

      < 10 messages


    Petite mise à jour, il semblerait que je m'étais inscrit juste après mon contrat à Laposte au Pole emploi pour toucher un mois de reliquat qu'il me restait. Malheureusement pour moi cette action m'avait transféré automatiquement mes droits au service public par la suite, ce qui me joue des tours actuellement. La conseillère pole emploi m'a toutefois indiqué que cela faisait 3 ans que j'avais terminé ce contrat et qu'il y avait en général prescription au bout de 2 ans dans le domaine public, ce que le réglement de Laposte semble corréler. Je suis en attente de délibération de la comission de Laposte pour savoir si je repasse chez Pole emploi (14 jours ouvrés hors week end et jours fériés). Entre les délais de traitements, j'aurais perdu au minimum un mois de rémunération, c'est génial...  
    0
    + -
  • Vous cherchez un avocat en Droit du Travail pour défendre vos droits ? Faites-vous recontacter par 3 avocats et choisissez celui qui vous convient le mieux ! Envoyez une demande de contact aux avocats en Droit du Travail près de chez vous exerçant en Droit du Travail en quelques secondes, ou appelez le 01 75 75 70 70 du lundi au vendredi de 9h30 à 18h.

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

A voir également

Vous avez besoin d'un conseil d'avocat pour Chômage - Pôle Emploi ?

3 avocats vous proposent, sous 48h, un RDV en cabinet

Envoyer votre demande

Retour en haut de la page