Accueil » Professionnel » Droit de l'immobilier » Droit du propriétaire » Propriété immobilière

Forum Propriété immobilière

Sujet : Litige copropriété - Refus de consentement pour changement de destination

Forum Propriété immobilière

Bienvenue sur le forum Propriété immobilière. Vous avez des questions ou vous souhaitez échanger avec d'autres internautes sur le forum de Juritravail ?
Inscrivez-vous pour poser gratuitement vos questions juridiques, apporter des réponses à d'autres membres, et participer aux fils de discussions.

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


Visiteur

Le 10-06-2024 à 21:15

Bonjour,

Je rencontre actuellement une situation complexe concernant la vente d'un bien immobilier détenu par notre SCI. Voici les détails de la situation :

Notre SCI vend un bien, déjà sous compromis, avec une clause suspensive d'obtenir un changement de destination du local en habitation. L'urbanisme nous a accordé ce changement de destination. Cependant, le notaire a envoyé un courrier à l'autre copropriétaire pour obtenir son consentement pour ce changement.

Ce copropriétaire, souhaitant nous soutirer de l'argent, a réalisé dans le passé des travaux sur le bâtiment (toiture, façade) sans assemblée générale et sans notre accord. Aujourd'hui, il nous réclame de l'argent pour ces travaux non autorisés et refuse de signer pour le changement de destination, empêchant ainsi notre vente. Il convient de noter que cette même personne a procédé à un changement de destination de son local en habitation sans assemblée générale ni demande à l'urbanisme.

Le notaire de l'acquéreur met l'accent sur le changement d'usage, car sur l'acte d'achat, il est mentionné que cette personne a un local et nous un local commercial. Je ne suis pas certain si cette subtilité est juridiquement ou légalement significative.

Je souhaite obtenir des conseils juridiques pour :

Clarifier ma position par rapport à cette situation, notamment sur les obligations légales et les recours possibles.Comprendre si nous pouvons forcer la signature de ce copropriétaire en invoquant un abus de droit ou une autre action légale.Savoir si les travaux réalisés sans notre consentement peuvent être contestés et si nous sommes obligés de rembourser les frais engagés par ce copropriétaire.

Je vous remercie par avance pour votre aide.

Cordialement, 

Répondre au sujet

Attention : Les réponses apportées ci-dessous peuvent être juridiquement erronées.
Nous vous invitons pour toute question pouvant avoir des répercutions à consulter un Avocat.

Répondre Répondre

  • Membre

    Le 11-06-2024 à 07:46

      + 200 messages


    Bonjour,
    On comprend que c'est une coipropriété à 2 ?
    Consultez un avocat pour définir un accord transactionnel "gagnant/gagnant" qui vous sortira de ce pétrin.
    Membre

    Le 11-06-2024 à 08:09

    Non, c'est la SCI qui est propriétaire, et qui vend. Il n'y a pas de copropriété. Il faut donc que les associés (qui ne sont pas des copropriétaires, erreur de vocabulaire de Gabry) acceptent le principe de la vente du bien par la SCI.
    Membre

    Le 11-06-2024 à 08:15

    Et si c'est l'ensemble immobilier qui est sous le régime de la copropriété, la SCI peut être copropriétaire d'un lot de la copropriété. Mais il n'y a pas besoin de l'accord des autres copropriétaires pour qu'un copropriétaire vende son lot. En revanche, il faut l'accord de l'AG de copropriété pour que la destination d'un lot soit changée.

    Si c'est cela, la nature SCI ou pas du copropritaire n'a pas d'incidence.
    Membre

    Le 11-06-2024 à 08:42

    Situation vraiment pas claire : SCI ? copropriété ? autre ?
    "
    sur l'acte d'achat, il est mentionné que cette personne a un local et nous un local commercial. "
    0
    + -

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

A voir également

Retour en haut de la page