Accueil » Droit du Travail Salarié » Licenciement - Rupture conventionnelle » Forum

Forum Droit du Travail Salarié

Forum Licenciement & Rupture conventionnelle

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


A abandon de poste et calcule chomage

Visiteur

Ness ness Le 16-07-2021 à 08:56

Bonjour,

 Je souhaite faire un abandon de poste (refus rupture conventionnelle) mon congé parental se termine le 12 sept 2021 je ne souhaite pas me présenter le 13 septembre 2021 comment sera calculer mes Droits pole emploi sachant que jai été en congé  parental et avant ça mon congé  maternité jai été en Arret maladie suite grossesse a risque en mai 2017 mes droit vont être calculer à partir de quand ? Merci de votre aide 


Répondre au sujet

Attention : Les réponses apportées ci-dessous peuvent être juridiquement erronées.
Nous vous invitons pour toute question pouvant avoir des répercutions à consulter un Avocat.

Répondre Répondre

  • Moderateur

    Zen Maritime Le 16-07-2021 à 09:12

      + 1000 messages


    Bonjour,

    Êtes-vous certaine qu'en ne reprenant pas votre poste en septembre l'employeur va vous licencier pour faute ? Qu'en sera-t-il s'il ne réagit pas, qu'il se contente de vous mettre en absence non justifiée, avec un salaire à 0,00 EUR, pas de solde de tout compte, pas de certificat de travail et pas d'attestation pour le Pôle Emploi ?

    cordialement
    zen maritime 
    Visiteur

    Ness ness Le 16-07-2021 à 10:10

    Merci pour votre retour rapide , en effet je n'avais pas vue ça sous cette angle je pensais que l'employeur avait 2 mois pour licencier si pas de retour de notre part 
    Moderateur

    milou27 Le 16-07-2021 à 10:30

    Bonjour

    Les 2 mois ne sont applicables que si l'employeur invoque une faute grave mais il peut tout aussi bien prononcer le licenciement pour un autre motif : "absence qui perturbe le bon fonctionnement de l'entreprise" par exemple , auquel cas il n'est tenu par aucun délai pour engager la procédure de licenciement .
    0
    + -
  • Moderateur

    Zen Maritime Le 16-07-2021 à 11:55

      + 1000 messages


    Pour compléter,

    Il n'est pas rare que l'on braque l'employeur lorsque l'on cherche à lui forcer la main, après un refus de rupture conventionnelle, il sait pertinemment que l'abandon de poste a pour finalité d'obtenir un licenciement disciplinaire et par suite de cette perte d'emploi, "involontaire" si l'on veut, d'obtenir droit à l'allocation de chômage.

    Si donc il se braque et décide de s'y opposer et de vous placer dans une impasse il lui suffit de ne pas réagir, en effet comme vous l'a expliqué Milou27 le délai de deux mois n'a cours que si l'employeur a volonté d'alléguer une faute grave pour procéder à un prompt licenciement.

    Tout cela pour dire que l'issue d'un abandon de poste est incertaine si ce n'est pas un petit arrangement passé en confiance avec l'employeur.

    cordialement
    zen maritime 
    Visiteur

    Ness ness Le 16-07-2021 à 13:30

    Merci bcp pour toutes ces explications ! 
    0
    + -
  • Vous cherchez un avocat en Droit du Travail pour défendre vos droits ? Faites-vous recontacter par 3 avocats et choisissez celui qui vous convient le mieux ! Envoyez une demande de contact aux avocats en Droit du Travail près de chez vous exerçant en Droit du Travail en quelques secondes, ou appelez le 01 75 75 70 70 du lundi au vendredi de 9h30 à 18h.

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

A voir également

Vous avez besoin d'un conseil d'avocat pour Licenciement & Rupture conventionnelle ?

3 avocats vous proposent, sous 48h, un RDV en cabinet

Envoyer votre demande

Retour en haut de la page