Accueil » Particulier » Droit du travail » Licenciement et rupture amiable

Forum Forum Licenciement - Rupture conventionnelle

Comment se faire virer

Forum Licenciement & Rupture conventionnelle

Bienvenue sur le forum Licenciement & Rupture conventionnelle. Vous avez des questions ou vous souhaitez échanger avec d'autres internautes sur le forum de Juritravail ?
Inscrivez-vous pour poser gratuitement vos questions juridiques, apporter des réponses à d'autres membres, et participer aux fils de discussions.

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


Visiteur

Le 11-05-2024 à 05:10

Bonjour,

 Je vous explique ma situation : je suis chargé d'études botanique en bureau d'études. Ma charge de travail est telle que pour bien faire mon travail je m'astreins à faire des journées de 11-12h. Je suis au forfait jour donc c'est légal. Le truc c'est que j'acceptais le fait de ne pas avoir de vie sociale mais maintenant, mon corps est tellement sous stress permanent que je n'arrive même plus à dormir là nuit (littéralement, il est 5h du mat et pourtant j'ai travaillé dur toute la journée mais le stress accumulé m'empêche de dormir malgré la fatigue).
Donc là je cherche une solution pour me faire virer : je fais le travail à moitié ? (Ils n'acceptent pas de rupture conventionnelle). Me mettre en arrêt ? Ça va mettre dans le dur mes collègues...
Abandon de poste ? Leur politique c'est de ne pas nous virer et de ne pas nous payer...

Je ne veux pas démissionner, je n'aurais le droit à rien. Ou alors j'attends un an à me détruire la santé et a me reconvertir via un projet de transition pro. (Encore faut-il avoir le temps de préparer son projet...)

Cordialement


Répondre au sujet

Attention : Les réponses apportées ci-dessous peuvent être juridiquement erronées.
Nous vous invitons pour toute question pouvant avoir des répercutions à consulter un Avocat.

Répondre Répondre

  • Moderateur

    Le 11-05-2024 à 08:16

      + 1000 messages


    Bonjour

    Pour se faire virer , la solution la plus courante était jusqu'à présent l'abandon de poste mais la loi a changé...

    VOIR : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F31209

    Le forfait jour ne veut pas dire qu'il faut travailler règulièrement plus de 35 h/semaine

    Voir la jurisprudence : https://jurisprudence.lefebvre-dalloz.fr/jurisprudence/forfait-jour

    https://cms.law/fr/fra/news-information/validite-du-forfait-en-jours-les-dernieres-precisions-de-la-cour-de-cassation
    0
    + -
  • Moderateur

    Le 11-05-2024 à 10:00

      + 1000 messages


    Bonjour,

    Ce qui prime avant tout est votre santé, ne serait-ce que pour être en état de chercher un autre emploi en faisant bonne figure aux entretiens de recrutement. Vous allez donc, d'une part demander un rendez-vous au service de prévention et de santé au travail (SPST), la visite à la demande du salarié est prévue dans le Code du travail; et d'autre part consulter votre médecin traitant qui évaluera s'il y a lieu de vous prescrire un arrêt de travail, le but n'étant pas bien évidemment de "mettre dans le dur mes collègues" mais que vous puissiez récupérer en retrouvant le sommeil. Vous serez sinon incapable de réfléchir posément et de prendre une décision raisonnée.

    PS : en tant que chargé d'études botaniques vous vous y connaissez sans doute en extraits légalement consommables de certaines variétés de chanvre, il paraît que cela produit un effet relaxant ?

    cordialement
    zen maritime 
    0
    + -
  • Vous cherchez un avocat en Droit du Travail pour défendre vos droits ? Faites-vous recontacter par 3 avocats et choisissez celui qui vous convient le mieux ! Envoyez une demande de contact aux avocats en Droit du Travail près de chez vous exerçant en Droit du Travail en quelques secondes, ou appelez le 01 75 75 70 70 du lundi au vendredi de 9h30 à 18h.
  • Membre

    Le 11-05-2024 à 10:16

      + 1000 messages


    Bonjour,
    *
    Vous ne pouvez pas "vous mettre en arrêt". Vous allez voir un médecin qui décide si votre état de santé justifie un arrêt de travail. Je parle par expérience, j'ai testé l'année dernière : repousser l'arrêt pour éviter de surcharger les collègues, ça aboutit à un arrêt plus long après une longue période d'inefficacité et donc à plus de tracas pour tout le monde.
    *
    Toujours par expérience, plus l'on est surmené moins l'on est efficace et plus les journées sont longues. Au bout d'un moment même en travaillant des heures on devient complètement improductif.
    *
    Avant d'envisager de "vous faire virer" et de saboter votre travail, commencez par aller voir un médecin. Ensuite alertez votre hiérarchie par écrit que vous ne pouvez plus affronter la charge de travail et avez besoin de moins de tâches (on se moque de la réponse, l'important est de prévenir). Ensuite, réduisez vos journées. Vous avez trop de travail, votre santé en pâtit. Ne faites pas mal votre travail. Faites le correctement, mais en quantité raisonnable. Pour vous donner un ordre d'idée, la durée normale d'un temps plein est de 35 heures, la limite hebdomadaire est de 48 heures pouvant sur autorisation spéciale être portée ponctuellement à 60 heures.
    *
    N'attendez pas de vous effondrer complètement, je vous assure que c'est une très mauvaise idée.
    Membre

    Le 13-05-2024 à 04:29

    Merci pour l'ensemble de vos réponses, j'ai déjà prévenu ma hiérarchie, on verra. ?a fait déjà 2 nuits d'affilée que je ne dors pas. Et là je dois aller en Normandie une semaine dans 2h.
    "Faites de petites journées" : c'est ce que je disais : si je fais des petites journées je fais mal mon travail.
    Membre

    Le 13-05-2024 à 07:52

    Si faire des journées de travail normales impliquent forcément de "mal" faire votre travail et pas seulement d'être en retard, faites le mal, tant pis. Vous n'êtes pas chirurgien, ça ne va tuer personne.
    *
    Vu ce que vous décrivez il est urgent de prendre rendez-vous chez votre médecin traitant si ce n'est pas déjà fait.
    *
    Ne prenez pas le volant sans avis médical.
    0
    + -
  • Moderateur

    Le 13-05-2024 à 12:21

      + 1000 messages


    Je vous suggère un calcul simple, si le bureau d'études pour lequel vous travaillez vous impose le double d'une charge de travail raisonnable, et si de votre côté vous ne faites le travail qu'à moitié, vous aurez donc correctement effectué la moitié du double, ce qui équivaut à remplir normalement votre journée en effectuant votre travail posément, et de façon certainement plus efficiente puisque mieux reposé.

    cordialement
    zen maritime 
    Membre

    Le 15-05-2024 à 17:35

    Merci beaucoup pour vos réponses !
    Ma hiérarchie est compréhensive. Ils m'allègent ma charge de travail. Maintenant c'est à moi de régler mes problèmes de sommeil quand je suis en déplacement. ?a fait 3 ans que j'essaye mais pour l'instant je fais souvent des séries de nuits blanches. C'est assez frustrant.
    Bonne continuation.
    Moderateur

    Le 15-05-2024 à 22:43

    Un médecin spécialiste dans les troubles du sommeil vous dira peut-être que dans votre cas il y aurait l'indication de réaliser un enregistrement polysomnographique (EPS) afin d'étudier ce que l'on appelle la structure de votre sommeil.

    Une réelle nuit blanche sans dormir du tout ça n'est souvent qu'une impression de ne pas avoir du tout dormi, alors qu'il y a eu des périodes de sommeil entrecoupées, certes insuffisantes pour récupérer.

    La difficulté de s'endormir c'est souvent un trouble anxieux, des préoccupations que l'on tourne et retourne dans sa tête. Tandis que se réveiller à l'aube sans avoir son compte de sommeil ce serait plutôt un signe d'état dépressif.

    Un médecin spécialiste saura vous dire ce qu'il en est.

    cordialement
    zen maritime 
    0
    + -

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

A voir également

Vous avez besoin d'un conseil d'avocat pour Licenciement & Rupture conventionnelle ?

3 avocats vous proposent, sous 48h, un RDV en cabinet

Envoyer votre demande

Retour en haut de la page