Accueil » Particulier » Droit du travail

Forum Forum Licenciement - Rupture conventionnelle

Rupture conventionnelle ou rupture de période d'essai

Forum Licenciement & Rupture conventionnelle

Bienvenue sur le forum Licenciement & Rupture conventionnelle. Vous avez des questions ou vous souhaitez échanger avec d'autres internautes sur le forum de Juritravail ?
Inscrivez-vous pour poser gratuitement vos questions juridiques, apporter des réponses à d'autres membres, et participer aux fils de discussions.

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


Visiteur

Le 16-02-2023 à 09:58

Bonjour,

J'intègre une nouvelle boite le 08/11/2022 avec deux mois de période d'essai renouvellable une fois. Au 08/01/2023, pas de nouvelles, je pose la question relatif à ma période d'essai à la fin du mois de janvier, on me réponds à l'oral que la période d'essai est validé. J'apprends aujourd'hui que j'attends un enfant (mon premier) et je suis de nature hyper stressée et hyper sensible. Ca ne colle absolument pas avec mon travail, qui nécessite que je sois en déplacement h24, énormément de stress et je ne veux pas prendre de risques ni me stresser. Je vais donc aller voir mon N+2 avec mon N+1 pour demander de mettre fin aux relations professionnelles (cela ne sert a rien de continuer, je sais que des les premiers mois je serai arrêté pour fatigue, les déplacements étant trop loin). Moi j'aimerais leur demander de me faire signer un document anti-daté pour prolonger la période d'essai et négocier afin que cela soit eux qui y mettent fin. Ou bien dois-je négocier une rupture conventionnelle
Pour être "gentille" avec eux je vais leur proposer de rester jusqu'à fin mars, histoire de faire la transition. 
Je ne veux absolument pas d'indemnités, tellement, je vais même bloquer une prime de bienvenu que je devrai toucher ce mois-ci. Mon but n'est pas de "gratter", juste partir avec des Droits au chomage afin que cette grossesse se passe bien, cette fois-ci. 


Répondre au sujet

Attention : Les réponses apportées ci-dessous peuvent être juridiquement erronées.
Nous vous invitons pour toute question pouvant avoir des répercutions à consulter un Avocat.

Répondre Répondre

  • Moderateur

    Le 16-02-2023 à 11:15

      + 1000 messages


    Bonjour,

    Juste pour précision, vous dites "j'attends un enfant (mon premier)" mais vous dites aussi que votre intention est "que cette grossesse se passe bien, cette fois-ci " et vous semblez déjà savoir que "des les premiers mois je serai arrêté pour fatigue" comme si vous en aviez une expérience antérieure ?

    Quoiqu'il en soit, supposons que vous portiez à la connaissance de l'employeur votre état de grossesse vous bénéficieriez d'une protection relative (il faudrait par exemple une faute grave ou un avis d'inaptitude du médecin du travail pour vous licencier), et si votre médecin jugeait nécessaire de vous prescrire un arrêt de travail, où y voyez-vous un problème pour vous..?

    https://www.ameli.fr/sites/default/files/Documents/715344/document/evaluation_du_risque_obstetrical_chez_la_femme_enceinte_qui_travaille_assurance-maladie.pdf 

    https://www.ameli.fr/sites/default/files/Documents/715347/document/grossesse_et_travail-assurance-maladie.pdf 

    cordialement
    zen maritime 
    Membre

    Le 16-02-2023 à 11:26

    Oui, malheureusement, je n'ai pas pu mener une grossesse à terme et mes mauvaises conditions de travail sont entrés en jeu. Je ne veux pas me faire arrêter car je sais très bien comment le monde pro réagit face à cela. Je ne veux pas revenir dans cette boite. Je ne veux pas être stréssé à l'idée de devoir aller chez le médecin, me poser 1000 questions etc. Je veux juste mettre fin à mon contrat. De plus, mes IJSS seront de 50% de mon salaire. 
    Membre

    Le 16-02-2023 à 11:30

    Merci pour votre réponse. Pensez-vous donc que je doit négocier une rupture conventionnelle ou rupture de période d'essai? 
    Moderateur

    Le 16-02-2023 à 11:53

    Je ne pense rien qui présumerait de ce que pourrait accepter ou non votre employeur.

    Simplement je me dis que pour négocier quelque chose avec lui vous allez certainement être amenée à lui faire connaître la situation, et sans doute, relativement à votre grossesse, aura-t-il la préoccupation s'il veut rompre le contrat de respecter toutefois strictement ce que permet ou non le droit du travail à l'égard d'une salariée enceinte.

    cordialement
    zen maritime 
    0
    + -

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

A voir également

Vous avez besoin d'un conseil d'avocat pour Licenciement & Rupture conventionnelle ?

3 avocats vous proposent, sous 48h, un RDV en cabinet

Envoyer votre demande

Retour en haut de la page