Accueil » Droit du Travail Salarié » Licenciement - Rupture conventionnelle » Forum

Forum Droit du Travail Salarié

Forum Licenciement & Rupture conventionnelle

Vous avez une question ? Posez-la sur notre forum juridique


suppression de poste, refus de reclassement

Visiteur

Le 08-10-2021 à 14:19

Bonjour,

 Je suis chef de cuisine dans un restaurant d'un hôtel. Cet hôtel a été mis en redressement judiciaire et racheté. J'ai été reprise par les nouveaux propriétaire de l'hôtel, sans savoir que le restaurant était une entité a part.
Les nouveaux propriétaire ont refusé l offre de vente du restaurant et donc je ne peux plus exercer mon poste depuis juillet 2021.
Ils ne veulent pas faire un licenciement économique, car soit disant il ne peuvent pas pendant 2 ans, mais ne peuvent pas non plus me fournir le document qui le stipule,car confidentiel.
Alors, on me demande de faire une rupture conventionnelle avec une négociation de prime ^^ sinon de me demander de revenir travailler. voila les dires.

Le poste que l'on va me proposer, sera forcement, hors de mes compétences car il n'y plus de cuisine donc je vais le refuser.
A la suite de ce refus, quel motif aura le licenciement ? N'est ce pas obligatoire un licenciement économique?
Je suis aussi enceinte et mon congé débute le 25 novembre, j'ai 2 mois de préavis si licenciement, comment cela va donc se passer? Est il en pause pendant le congé ?
J'espère avoir pu être le plus précise sur la situation.
Cordialement,


Répondre au sujet

Attention : Les réponses apportées ci-dessous peuvent être juridiquement erronées.
Nous vous invitons pour toute question pouvant avoir des répercutions à consulter un Avocat.

Répondre Répondre

  • Moderateur

    Le 09-10-2021 à 19:11

      + 1000 messages


    Bonjour

    Si le restaurant a fait l'objet d'une cession dans la cadre d'un redressement judiciaire , l'acheteur avait l'obligation de reprendre votre contrat de travail dans l'état (même salaire, même ancienneté) 

    S'il n'y a pas de cuisine dans le restaurant B et à défaut d'accepter un reclassement,  l'employeur A  aurait du vous liencier pour motif économique en concertation avec le mandataire judiciaire 

    Maintenant, il faut attendre 2 ans 

    Pour sortir de l'impasse , vous pourriez accepter une rupture conventionnelle en négociant uen indemnité de départ conséquente  (dont le montant sera fonction de votre ancienneté chez A)

    Perso, je vous conseille de rencontrer un avocat spécialisé en droit du travail 
    Visiteur

    Le 11-10-2021 à 15:59

    Merci pour votre réponse.
    Je suis allez aujourd'hui, en complément, à un point d 'accès du droit du travail pour avoir plusieurs avis.
    Je préfère, bien évidemment, un licenciement économique qu'une rupture conventionnelle car avec l'ASP la rémunération au chômage n'est pas la même.
    On m'a confirmée que si je refuse le poste de reclassement, ils n'ont pas d'autres choix que de me licencier économiquement.
    Donc, c'est l'option que je vais choisir.
    0
    + -

Répondre au sujet

Pour commenter cet article, veuillez vous connecter ou compléter le formulaire ci-dessous :





Je souhaite être prévenu(e) des nouvelles contributions publiées sur ce sujet


Voir les conditions générales d'utilisation

Ces informations, nécessaires au traitement de votre demande, sont destinées au Juritravail et à la société WENGO SAS. Conformément à la loi relative aux fichiers, à l'informatique et aux libertés, vous bénéficiez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification des informations par mail à info@juritravail.com

A voir également

Vous avez besoin d'un conseil d'avocat pour Licenciement & Rupture conventionnelle ?

3 avocats vous proposent, sous 48h, un RDV en cabinet

Envoyer votre demande

Retour en haut de la page